REMPLAÇANT AHMED OUYAHIA INCARCERE A LA PRISON D'EL-HARRACH : Azzedine Mihoubi, nouveau SG par intérim du RND    LOGEMENTS PROMOTIONNELS AIDES (LPA) : Premiers quotas livrés à partir d'août    CELEBRATIONS DE LA VICTOIRE DES VERTS : Nuit blanche à Mostaganem    CADETS DE LA NATION : 99.46% de taux de réussite au Bac    COMMERCE : Plus de 2800 infractions enregistrées depuis début juin    Un pétrolier de Sonatrach contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Les héros sont de retour au pays    EN - Mahrez : "Fier d'avoir été le capitaine de cette équipe"    Quand Mobilis "évince" Ooredoo    Bientôt un nouveau cahier des charges    Une application pour la location de véhicules    La présidence dit oui    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    Téhéran dément des «allégations délirantes» de Trump    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    Enlèvement d'une députée anti-Haftar    L'ex-wali de Skikda, Benhassine Faouzi, sous contrôle judiciaire    Les partisans d'une alternative démocratique contre-attaquent    L'Alliance présidentielle décapitée    La cérémonie en Egypte    Les réserves de l'ETRHB pour la vente de ses actions    Deux vieilles connaissances sur la route des Verts    Le ministre du Commerce rassure les boulangers    1 000 kilomètres pour en faire la demande    Arrestation des voleurs de portables en série    5 ans de prison pour l'ex-directeur des Domaines    ACTUCULT    Yazid Atout, nouveau DG de la radio Chaîne III    La gestion administrative cédée aux travailleurs    Lorsque la solidarité villageoise fait des merveilles    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Un forum qui a fait bouger les lignes    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Circulation routière: 568 permis de conduire retirés en juin    Les Guerriers du Désert sur le toit de l'Afrique    Edition du 20/07/2019    Le peuple tient le cap    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Le Hirak toujours en marche    Le casse-tête des médecins spécialistes    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    Mesures légales pour relancer la production    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vernissage à Alger de l'exposition collective "Neruda...la voix de son peuple"
Culture
Publié dans Le Temps d'Algérie le 29 - 03 - 2013

La vie et l'œuvre du grand poète et homme politique chilien Pablo Neruda sont magnifiés par une soixantaine d'artistes internationaux dans "Neruda... la voix de son peuple", une exposition collective dont le vernissage s'est tenu jeudi à Alger en présence de la ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi.
Lancée en 2003 au Chili à l'occasion du trentième anniversaire de la mort de Pablo Neruda et de l'ancien président du Chili Salvador Allende, et enrichie de nouvelles œuvres depuis, cette exposition qui a déjà été montrée dans 28 pays se tient jusqu'au 04 mai au Musée National des Beaux-arts.
Des artistes d'Amérique du Sud, d'Europe, d'Afrique et d'Asie se sont inspirés des plus célèbres poèmes de Pablo Neruda dans des œuvres (toiles, gravures, photographies et sculptures), évoquant son parcours de poète et de militant communiste, marqué par la célébration de l'amour, de l'amitié et de la culture ancestrale sud-américaine ainsi que par des conflits politiques comme la Guerre d'Espagne (1936-1939).
D'une grande diversité de styles (figuratives, surréalistes ou abstraites) et de techniques (acrylique, technique mixte et bois), les œuvres sont exposées en cinq parties, selon la thématique et la période de vie du poète : "Portraits de Neruda", "l'Univers Nerudien","Hauteurs du Macchu Picchu", "De la poétique à la politique" et "L'Espagne au cœur".
La partie de l'exposition intitulée "Vingt poèmes d'amour et une chanson désespérée", se référant au premier recueil du poète et comportant une majorité de nus artistiques, réalisés, entre autres, par des peintres équatoriens et japonais, ne fait, en revanche, pas partie de la version algérienne de cette exposition mondiale.
Le public pourra par ailleurs admirer une série de gravures "A los toros" du célèbre peintre espagnol Pablo Picasso, magnifiant l'univers de la tauromachie.
L'exposition comporte aussi un grand nombre de manuscrits et de tapuscrits originaux du Prix Nobel de Littérature en 1971, ainsi des éditions originales de ses plus célèbres recueils de poésie, comme "Chant Général"(1950) ou "L'Espagne au cœur" (1938).
Un tableau du peintre algérien Mohammed Khadda réalisé en 1979 et intitulé "Banderole pour le Chili", en célébration de l'amitié entre l'Algérie et ce pays d'Amérique Latine est également exposé.
Evoquant les relations algéro-chiliennes dans son discours d'inauguration, le commissaire de l'exposition, M Tito Gonzalez Vega a, d'ailleurs, salué le soutien de l'Algérie aux militants antifascistes chiliens durant la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990), le qualifiant "de source lumineuse" et "d'outil d'espérance" pour ces derniers.
Le commissaire de l'exposition a, par ailleurs, indiqué à l'APS qu'un cycle cinématographique sur Pablo Neruda "devrait être organisé à Alger à partir du 05 mai".
Le documentaire " Neruda, la muerte de un poeta" (Neruda, la mort d'un poète) réalisé par Manuel Basoalto, neveu de Pablo Neruda, consacré aux funérailles du poète en 1973, devrait faire partie de ce cycle, selon M Tito Gonzalez Vega.
Invité à réagir sur la récente décision de la justice chilienne qui a ordonné l'exhumation le 8 avril prochain des restes de Pablo
Neruda pour clarifier les raisons de sa mort le 23 septembre 1973-officiellement d'un cancer -, M Gonzalez Vega a salué cette décision, estimant qu'il "était temps pour le peuple chilien de connaître la vérité et de dissiper les doutes quarante ans après sa disparition".
Initiée par la Fondation Allende et la Fondation Neruda, l'exposition "Neruda... la voix de son peuple", se déplacera le 10 mai en République Arabe Sahraouie et Démocratique pour quinze jours, a annoncé son commissaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.