Djerad: lutter contre la bureaucratie pour "un avenir meilleur"    Séisme à Mila: plus de 3.100 constructions inspectées à travers les zones sinistrées    Installation de la nouvelle présidente et du nouveau procureur général à la Cour d'Ain Temouchent    Huit ans de prison ferme contre Wassiny Bouazza    Foot: les clubs contestataires de la LNFA et de la LIRF introduisent des recours    ECOLE SUPERIEURE DE LA GN DE ZERALDA : Sortie de la 07ème promotion d'officiers    Affaire de l'enregistrement sonore: liberté provisoire pour Nassim Saâdaoui    Le procès de Baha Eddine Tliba reporté    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Benbouzid et l'ambassadeur russe évoquent le vaccin    Quatre walis testés positif au coronavirus    495 nouveaux cas confirmés et 11 décès en Algérie    En attendant l'ouverture des plages, les estivants envahissent la Corniche oranaise    Les habitants de Jijel redécouvrent la splendeur de la nature loin des plages    REOUVERTURE GRADUELLE DES PLAGES : Toutes les conditions sont réunies à Mostaganem    COMMUNIQUE/ DENONCIATION. Solidaires avec Khaled Drareni et les détenus du Hirak.    Pléthore de modèles d'ici 2022    10 millions de ventes pour RAV4    «L'Algérie fait face à des tentatives de déstabilisation»    «Le dépôt en ligne des comptes sociaux sera obligatoire»    Pas de folie pour le recrutement !    Medaouar sollicite Zetchi pour l'attribution d'une prime au CRB et à l'OM    Ahmed Belhadj sollicité pour la présidence    Le DTP de Tébessa en détention préventive    Les dirigeants libanais étaient prévenus des dangers    "Nous avons été impressionnés par le pacifisme du Hirak"    L'ONG Acted suspend temporairement ses activités au Niger    Retour sur un savoir-faire ancestral    Un legs patrimonial et culturel à ressusciter    "Aâssab oua aoutar" en deuil    Direction de la pêche de la wilaya : Réouverture aujourd'hui de la poissonnerie du port    Litiges territoriaux entre la Grèce et la Turquie : La Grèce appelle à un sommet d'urgence de l'Union européenne    Gouvernement de compétences indépendantes ou des législatives anticipées : Les partis politiques dos au mur en Tunisie    Championnat féminin : La JF Khroub déclarée championne    Maroc : Manifeste d'artistes contre la «répression» et la «diffamation»    Importation de véhicules neufs : Le cahier des charges, les incohérences d'une démarche    Procès de l'ex-chef de la DGSN : L'ex-chef d'état-major au 2e CRGN d'Oran, le colonel Allal Taifour répond à Abdelghani Hamel    Ancien maire de Souk Ahras, moudjahid et fervent défenseur des couches défavorisées : Hemana Boulaâres tire sa révérence    Hommage à Abderrahmane Rebah    Les opérateurs économiques tenus de déclarer leurs dépôts avant fin août    Polémique autour d'une agence naissante    Aéroport d'Es-Senia: Quarante smartphones saisis    Football - Nationale 2: Une composante très discutable    Ligue des champions d'Europe: Pour qui sonnera le glas ?    Du comment lire l'avenir dans la paume de sa main !    Tiaret: Réinhumation des restes de quatre chouhada    La doyenne de la wilaya n'est plus    Les souscripteurs invités à finaliser les démarches administratives et financière    Benbouzid n'exclue pas un reconfinement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Baba Ahmed demande de la «souplesse» dans la correction des copies
Face au mécontentement des candidats au bac
Publié dans Le Temps d'Algérie le 07 - 06 - 2013

L'examen du baccalauréat, session juin 2013, a pris fin jeudi avec les épreuves de langues allemande ou espagnole pour les candidats des filières langues étrangères, d'économie et de philosophie pour les candidats des filières lettres et économie et gestion, et de physique pour les sciences expérimentales. Lors d'une tournée à travers certains centres d'examen de la capitale, des candidats ont indiqué que les épreuves «se sont plus ou moins bien déroulées et que les questions du dernier jour étaient à la portée de tous», à l'exception des épreuves des mathématiques, de philosophie et de l'analyse financière et comptable.
De leur côté, les parents rencontrés sur place paraissaient plus soucieux que leurs enfants et beaucoup plus impatients de connaître les résultats. Certains parents ont fait part de leur inquiétude concernant les incidents survenus au niveau de quelques centres d'examen, soulignant la nécessité de préserver les élèves de tout ce qui pourrait les perturber.
Dans ce cadre et selon une source du ministère de l'Education nationale, le ministre aurait demandé de la «souplesse» dans la correction des copies.
«Concernant les incidents survenus lors de l'épreuve de philosophie qui ont perturbé son déroulement, le ministre ne s'est pas encore prononcé, mais selon certains échos, le ministre aurait demandé aux correcteurs d'être souples dans la correction des sujets de mathématiques pour les scientifiques, et de philosophie pour les littéraires», a indiqué une source de la tutelle. Cette dernière a ajouté que le ministre est allé même à dire que «s'il est nécessaire de rajouter deux points supplémentaires dans la note finale de ces deux matières, il ne faut pas hésiter».
D'autres sources du ministère et au niveau des académies qui minimisent l'ampleur de ces incidents ont souligné que «la tutelle respecte ses engagements et chaque élève sera récompensé d'après le travail qu'il a remis».
Deux élèves ont trouvé la mort en plein examen à Alger
Des incidents «majeurs» ont marqué, et pour la première fois, l'examen du bac. Crises de nerfs, cris de détresse et même des décès ont été enregistrés lors de la deuxième et troisième journées de cet examen.
Au deuxième jour de l'examen du bac, où les candidats de la filière scientifique ont passé l'épreuve des mathématique, un jeune élève répondant aux initiales de R. B., scolarisé dans un lycée de la place du 1er Mai (Alger) a trouvé la mort des suites d'un arrêt cardiaque, a-t-on appris de sources sûres.
Lors du troisième jour des examens, où les candidats des filières lettres ont passé l'épreuve de philosophie, un autre candidat est décédé sur le coup après avoir reçu la feuille d'examen de l'épreuve de philo au niveau du lycée Didouche-Mourad de Bir Mourad Raïs.
Les médecins étaient unanimes à dire que l'élève est mort suite à une crise cardiaque.
Jeudi, dernier jour du bac, deux candidats ont été évacués par les services de secours vers les urgences médicales pour des malaises enregistrés en plein examen. Il s'agit d'un élève qui a passé ses épreuves dans un centre d'examen à Ben Aknoun où avant de rentrer à la salle, il a rempli sa bouteille d'eau de tranquillisants et à un moment cette dernière a explosé en plein examen.
L'élève a reçu un choc et a été évacué en urgence par les pompiers à l'hôpital de Birtraria. Une autre élève, qui a trouvé les questions du sujet de physique difficiles, a fait un malaise cardiaque et a été aussi évacuée en urgence vers l'hôpital de Kouba. Après avoir reçu les soins nécessaires, les deux candidats ont rejoint leurs salles d'examen.
Dispensés de l'épreuve d'allemand
Au dernier jour d'examen, les candidats des filières langues étrangères, notamment allemand, ont été dispensés. Selon des sources proches du ministère, le directeur général de l'Office national des examens et concours (Onec), est intervenu jeudi juste avant le lancement de l'épreuve d'allemand pour dispenser les élèves de la filière langue étrangère et les a aussi appelé à quitter les classes d'examen car les élèves n'ont pas étudié cette matière durant toute l'année scolaire, dans certains lycées, a précisé la même source. Cette décision, a ajouté la même source, devait être prise avant le jour J car les élèves n'ont pas suivi de cours d'allemand durant toute l'année scolaire.
Entre 30 et 34% de candidats libres ne se sont pas présentés
566 694 candidats se sont présentés à l'examen du baccalauréat dont 391 622 candidats scolarisés et 175 072 libres. Selon un bilan de la direction de l'éducation Centre sise au boulevard Mohamed V, 6170 candidats scolarisés sont inscrits pour passer les épreuves de l'examen du bac session juin 2013. La direction de l'éducation d'Alger Centre a enregistré un taux de 0,96% d'absence à l'examen. En outre, la même direction a indiqué que 3194 candidats libres sont également inscrits et le jour des épreuves, elle a enregistré la présence de
2265 candidats et l'absence de 929, soit 30%. De son côté, la direction de l'éducation Est sis à El Harrach a indiqué que 10 890 élèves scolarisés sont inscrits pour passer les épreuves de l'examen du bac dont 10 800 ont été présents et 90 autres ont été absents, soit 0,83%. Pour les candidats libres, sur 3266 inscrits, 2143 se sont présentés pour l'examen et 1123 ne sont pas présentés pour passer les épreuves, soit un taux de 34,38%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.