Tourisme: Air Algérie appelée à accompagner les efforts de développement du secteur    La décision de la Cour africaine est une attestation du statut juridique du conflit    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Lancement officiel du réseau parlementaire sur le climat et l'environnement    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Grippe saisonnière: réception de 2,5 millions de doses de vaccin    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Le Premier ministre inaugure la 21ème édition du SITEV    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    A quand une rencontre Président-Maires ?    LA VIE... ET LE RESTE    «Nos entreprises sont prêtes à investir en Algérie»    Une aubaine pour les cimentiers    Des «lignes rouges» tracées    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Trois ateliers illégaux démantelés    Tensions accrues au Sahel    Du bon et du moins bon    Maguire, c'est désastreux    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Le Président Tebboune reçoit l'ambassadeur du Ghana    APN: Réunion de coordination sous la présidence de Boughali    Festival national du Malouf de Constantine : une ambiance apaisante lors de la 2ème soirée    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Un coup de piston et...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



El Gueddafi met à profit l'indécision internationale
Les troupes libyennes proches de Benghazi
Publié dans L'Expression le 16 - 03 - 2011

Des insurgés appellent au secours à Al Ajdabiya bombardée par l'aviation d'El Gueddafi
S'il existe une volonté commune de mettre la pression sur le régime El Gueddafi, concrètement rien n'est encore fait !
Les troupes du colonel El Gueddafi poursuivaient hier les «purges» des villes occupées par l'opposition. Pendant ce temps, l'espoir d'une prise de décision de la communauté internationale existe toujours malgré ses tergiversations. Ainsi, le G8 (groupe réunissant les pays les plus riches du monde) s'est séparé hier sans parvenir à une quelconque décision butant sur les indécisions des uns et le scepticisme des autres. Toutefois, la proposition française, de créer une zone d'exclusion aérienne et du renforcement des sanctions contre le clan El Gueddafi, à laquelle se sont associés les Etats-Unis et la Grande- Bretagne, a fait l'objet d'un projet de résolution dont copie devait être distribuée aux membres du Conseil de sécurité de l'Onu. «La Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne et le Liban, pour la Ligue arabe, mènent les efforts pour bâtir une résolution qui devrait être officiellement envoyée (hier) aux autres membres du Conseil de sécurité», a déclaré un diplomate occidental sous couvert d'anonymat. Dans les conclusions d'une réunion de deux jours des chefs de la diplomatie du G8, fruit d'un accord laborieux, nulle mention n'est cependant faite d'une zone d'exclusion aérienne, voulue à l'origine par Paris et Londres. Berlin y est opposée, selon un diplomate français. Dans ce document, les ministres du G8 demandent «à Mouamar El Gueddafi de respecter les légitimes revendications du peuple libyen concernant ses droits fondamentaux, la liberté d'expression et une forme représentative de gouvernement» et le mettent en garde «contre les dramatiques conséquences d'un refus de sa part». Le G8 est, toutefois, d'accord pour dire qu'il faut de nouvelles mesures à l'encontre du pouvoir (libyen), une discussion urgente au Conseil de sécurité de l'ONU et une réponse à l'appel de la Ligue arabe de ce week-end pour une protection de la population civile en Libye. Sur le point de récupérer les deux grandes dernières villes, qui échappent à son contrôle, El Gueddafi a mis à profit les désaccords de la communauté internationale, pour terminer sa sanglante tentative de reprendre pied dans les provinces libérées. Pour Londres, Paris et Berlin, «il y a une volonté commune d'accroître la pression sur le régime El Gueddafi». Ainsi, sur le terrain, El Gueddafi, «marque des points», a admis Alain Juppé, qui a reconnu que la communauté internationale ne pourrait pas empêcher le colonel de reprendre Benghazi. Hier, des centaines de civils et insurgés arrivaient à Benghazi, fuyant Ajdabiya, sous le feu continu des troupes du colonel El Gueddafi. «Nous avons reçu beaucoup de bombes. Ils bombardent les maisons et les civils. C'est pour ça que nous sommes partis», a déclaré un insurgé. Ajdabiya, dernier obstacle avant le fief de l'opposition, est ainsi sur le point de tomber entre les mains des forces loyales à El Gueddafi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.