Abdelouaheb Fersaoui condamné à une année de prison    Covid19: les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    Coronavirus : les professionnels de la presse concernés par le confinement    Colla (Bordj Bou Arréridj) : Les enfants autistes livrés à eux-mêmes    Tourisme d'aventure: l'association "Lion de l'Atlas" de Djelfa à la découverte des cratères météoritiques    L'institut Cervantès d'Algérie lance un concours de photographie    Coronavirus: plusieurs facilitations fiscales au profit des entreprises    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    La Serie A étudie la possibilité de reprendre en septembre    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    Le journaliste Sofiane Merakchi condamné à 8 mois de prison ferme    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Benlamri lourdement sanctionné    Qui veut saborder le projet de fabrication de respirateurs ?    Le coronavirus "fait bouger" les choses à l'AADL    Les décès et les nouvelles contaminations en baisse    Actel : nouveaux horaires d'ouverture    Larbi Ouanoughi, nouveau P-DG de l'Anep    Coronavirus: Arkab reçoit une délégation de parlementaires de la wilaya de Blida    Plusieurs pépites disponibles en un clic !    …CULTURE EN BREF …    Une fresque poétique sur un père et sa fille    Le Burundi décide de poursuivre le championnat    Cisjordanie occupée : Les colons profitent du confinement pour annexer des terres palestiniennes    Du confinement sanitaire au «confinement médiatique»    «Exprimer une opinion n'est ni un crime ni un délit»    Centre de regroupement des équipes nationales d'Aghribs : Le projet à l'arrêt depuis une année    CS Constantine : L'entraîneur égyptien Khaled Ghanim convoité    MO Constantine (DNA-Est) : Un parcours exemplaire    Impact du COVID-19 sur le marché pétrolier en Afrique : Des pertes colossales et des risques latents    Moyen-Orient : L'Iran exhorte l'UE à s'opposer aux sanctions américaines    Diagnostic du coronavirus: Des cliniques privées proposent leurs services    Ils appelaient à ne pas respecter le confinement: 9 individus arrêtés à Oran    Larbi Ounoughi nouveau DG de l'ANEP    Acheminés par des avions de l'ANP: Une première commande d'équipements de protection réceptionnée    LA MUE HUMAINE    La couronne, la bavette et la muselière    Réception de 8,5 millions de masques en provenance de Chine    L'ENIE se lance dans la fabricationde respirateurs artificiels    Reprise de l'activité du contrôle technique des véhicules    HRW : Algérie : La peine d'un leader d'opposition doublée la veille de sa libération.    LES 100 JOURS DE MALHEUR DE ABDELMADJID TEBBOUNE (OPINION)    Des députés français demandent la régularisation des sans-papiers    Plus d'une semaine après son enlèvement : Négociations pour la libération du chef de l'opposition malienne    Trois journalistes placés sous contrôle judiciaire    Une nouvelle carte du monde serait-elle possible ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Entv efface Nessma TV et MBC et écrase Al Jazeera
Publié dans L'Expression le 27 - 08 - 2011

Le premier sondage d'opinion sur le programme du Ramadhan TV 2011 pour la première semaine, vient de tomber et c'est l'agence Immar, dirigée par Brahim Saïl, qui a révélé les chiffres tant attendus. Dans ce sondage, la domination de l'audience de l'Entv reste confirmée, puisque la chaîne terrestre et les deux chaînes satellitaires sont en tête du top 10 des télévisions les plus regardées par les téléspectateurs algériens durant le mois sacré. Ainsi, trois principales chaînes TV qui dominent le paysage télévisuel algérien sont algériennes: la chaîne hertzienne terrestre (Entv,) avec 33,7% d'audience, les deux chaînes satellitaires A3 avec 28,6% et Canal Algérie avec 15,5%, soit un total de 77,8% d'audience durant la première semaine de Ramadhan. Arrivent à la 4e et 5e position du Top 10 des audiences, MBC1 avec 12,2% et Nessma TV avec 10,9%. Un chiffre intéressant mais on est loin des 15 millions d'Algériens qui regardent Nessma TV, annoncés en grande pompe par Karoui lors de sa conférence de presse à Alger.
Viennent ensuite à la 6e position, TF1 avec 3,2%, Dubai TV, 7e avec 2,7%, Al Jazeera à la 8e position avec seulement 1,6%, MBC 4e à la 9e position avec 1,5 de part d'audience et enfin LBC1 qui ferme la marge du Top 10 avec seulement 1,4% d'audience.
Immar a tenu, contrairement aux autres instituts de sondage, à partager l'audience des chaînes TV et leur hiérarchie sur les deux sexes.
Ainsi chez les hommes, Entv et A3 enregistrent la même faible audience (autour de 26%), elles sont suivies de Canal Algérie (15,8%), Nessma TV (5,9%), TF1 (4,2%) et MBC1 (4%). Alors que chez les femmes, l'Entv et A3 enregistrent une assez bonne audience (40,7% et 31,2%), suivies de MBC (20,4%), Nessma TV (15,9%), Canal Algérie (15,2%) et Abu Dhabi TV (5,3%). Enfin, concernant les audiences des programmes, Djemaï Family rafle la mise chez les hommes avec 72,1%, Houa oua houa 8,8%, Caméra chorba 6,8% et le drame Dar Oum Hani avec seulement 4%. Une audience et une préférence pour le feuilleton pour les femmes, mais Djemaï Family reste en tête avec 57% d'audience, arrivent ensuite Dar Oum Hani avec 19%, El Zaïm avec 13,1% et Izel 2 avec 4,9%. Néanmoins, Immar affirme dans
son sondage, que la télévision a perdu globalement 4,5% d'audience par rapport à Ramadhan 2009 (- 7, 3% chez les hommes et - 1,8% chez les femmes). La radio, en revanche, a enregistré un gain d'audience global de 2,4% par rapport à 2009 (+3,8% chez les hommes et -1,4% chez les femmes). Le sondage ajoute que la télévision a connu une faible audience (56,1%) chez les hommes et une forte audience (75,4%) chez les femmes, durant la première semaine de Ramadhan. La radio enregistre 14,9% d'audience chez les hommes et 13,5% chez les femmes, c'est une tendance classique pour ce média pendant le Ramadhan.
Le grand enseignement de ce sondage c'est d'abord la domination des chaînes de télévisions algériennes qui, malgré les nombreuses critiques, sont très regardées par les Algériens. Le deuxième indice, c'est le fort recul d'Al Jazeera dans l'opinion algérienne. Ce qui dénote un rejet total de la campagne de la télévision arabe sur les révolutions arabes. L'autre enseignement, c'est la montée de Nessma TV, qui même si le programme destiné aux algériens s'est limité à un seul sitcom. Enfin, le dernier enseignement de ce sondage c'est l'absence de Beur TV, dont l'audience a été massacrée par la mauvaise disposition sur le satellite NileSat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.