La marche de Béjaïa violemment réprimée    Trois terroristes abattus à Benihemidane    Installation de la nouvelle chef de daïra    Dhouibi dément tout changement de cap    Le rapport inquiétant de Crisis Group    La fin du dollar ?    Les réseaux sociaux, ce monde parallèle    «C'est un terrain déjà viabilisé»    Combats inédits entre rebelles pro-Ankara    La kamikaze avait prêté allégeance à Daesh    Prémices d'une nouvelle ère    La Mauritanie surprend, la Zambie abdique    La JS Saoura prépare Gagnoa    Saisies de pétards et autres produits pyrotechniques    Le cadre de vie des citoyens au menu du conseil de wilaya    Alerte à l'hémorragie    On est toujours le réfugié de quelqu'un    Quand il faut se reposer, il faut !    Mémoires et sens en mouvement    Mauvaise utilisation du gaz : Lancement d'une campagne de sensibilisation en direction des élèves    AWEM Blida : 12 000 nouveaux postes d'emploi assurés depuis début 2018    Boufarik : Un complexe sportif à l'abandon…    24 heures    Retour à Astana avec Idleb comme pomme de discorde    Pour identifier les facteurs à l'origine de la hausse des prix: Une étude des marchés de fruits et légumes lancée    Entre réforme set continuité    Projet Batigec des 1.000 logements LPA: Des «blocages» risquent de prolonger les délais de réalisation    Le cimetière des vanités    D'importantes quantités de produits pyrotechniques saisies    Affaire Salsabile: Le procès en appel reporté    Oran: 15 ans de prison pour des trafiquants de cocaïne    MC Alger: Adel Amrouch et la triste réalité du football algérien    WA Tlemcen: Rebondir au plus vite    ASM Oran: Une situation qui ne prête pas à l'optimisme    Le wali chez les familles des victimes des inondations    Déclaration : Appel des assises internationales du journalisme de Tunis    Mouvement de protestation à la SNTF : Perturbation du trafic ferroviaire à partir de la capitale    Sommet de l'UA: la ligne rouge tracée par l'Algérie    Démission de Ould-Abbès: Confusion au FLN    Le sens des guerres dans l'évolution du monde: L'âge nucléaire mènera-t-il l'humanité vers un monde sans guerre, un monde plus uni ?    La société civile et les partis politiques interpellent le président de la République    Peintures marines et compulsions terrestres    Abdeldjallil Machou, Bio express    Journées d'arts urbains d'Oran    Eucoco 2018 : Le pillage des ressources sahraouies dénoncé    Une quarantaine de civils tués dans les frappes de la coalition US    À l'occasion du 63e anniversaire de l'indépendance de son pays : Le Président Bouteflika félicite le souverain marocain    Ligue 1 Mobilis (13e J.-Mise à jour) : L 'ASAM gagne, le MOB et le MCA se neutralisent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Entv efface Nessma TV et MBC et écrase Al Jazeera
Publié dans L'Expression le 27 - 08 - 2011

Le premier sondage d'opinion sur le programme du Ramadhan TV 2011 pour la première semaine, vient de tomber et c'est l'agence Immar, dirigée par Brahim Saïl, qui a révélé les chiffres tant attendus. Dans ce sondage, la domination de l'audience de l'Entv reste confirmée, puisque la chaîne terrestre et les deux chaînes satellitaires sont en tête du top 10 des télévisions les plus regardées par les téléspectateurs algériens durant le mois sacré. Ainsi, trois principales chaînes TV qui dominent le paysage télévisuel algérien sont algériennes: la chaîne hertzienne terrestre (Entv,) avec 33,7% d'audience, les deux chaînes satellitaires A3 avec 28,6% et Canal Algérie avec 15,5%, soit un total de 77,8% d'audience durant la première semaine de Ramadhan. Arrivent à la 4e et 5e position du Top 10 des audiences, MBC1 avec 12,2% et Nessma TV avec 10,9%. Un chiffre intéressant mais on est loin des 15 millions d'Algériens qui regardent Nessma TV, annoncés en grande pompe par Karoui lors de sa conférence de presse à Alger.
Viennent ensuite à la 6e position, TF1 avec 3,2%, Dubai TV, 7e avec 2,7%, Al Jazeera à la 8e position avec seulement 1,6%, MBC 4e à la 9e position avec 1,5 de part d'audience et enfin LBC1 qui ferme la marge du Top 10 avec seulement 1,4% d'audience.
Immar a tenu, contrairement aux autres instituts de sondage, à partager l'audience des chaînes TV et leur hiérarchie sur les deux sexes.
Ainsi chez les hommes, Entv et A3 enregistrent la même faible audience (autour de 26%), elles sont suivies de Canal Algérie (15,8%), Nessma TV (5,9%), TF1 (4,2%) et MBC1 (4%). Alors que chez les femmes, l'Entv et A3 enregistrent une assez bonne audience (40,7% et 31,2%), suivies de MBC (20,4%), Nessma TV (15,9%), Canal Algérie (15,2%) et Abu Dhabi TV (5,3%). Enfin, concernant les audiences des programmes, Djemaï Family rafle la mise chez les hommes avec 72,1%, Houa oua houa 8,8%, Caméra chorba 6,8% et le drame Dar Oum Hani avec seulement 4%. Une audience et une préférence pour le feuilleton pour les femmes, mais Djemaï Family reste en tête avec 57% d'audience, arrivent ensuite Dar Oum Hani avec 19%, El Zaïm avec 13,1% et Izel 2 avec 4,9%. Néanmoins, Immar affirme dans
son sondage, que la télévision a perdu globalement 4,5% d'audience par rapport à Ramadhan 2009 (- 7, 3% chez les hommes et - 1,8% chez les femmes). La radio, en revanche, a enregistré un gain d'audience global de 2,4% par rapport à 2009 (+3,8% chez les hommes et -1,4% chez les femmes). Le sondage ajoute que la télévision a connu une faible audience (56,1%) chez les hommes et une forte audience (75,4%) chez les femmes, durant la première semaine de Ramadhan. La radio enregistre 14,9% d'audience chez les hommes et 13,5% chez les femmes, c'est une tendance classique pour ce média pendant le Ramadhan.
Le grand enseignement de ce sondage c'est d'abord la domination des chaînes de télévisions algériennes qui, malgré les nombreuses critiques, sont très regardées par les Algériens. Le deuxième indice, c'est le fort recul d'Al Jazeera dans l'opinion algérienne. Ce qui dénote un rejet total de la campagne de la télévision arabe sur les révolutions arabes. L'autre enseignement, c'est la montée de Nessma TV, qui même si le programme destiné aux algériens s'est limité à un seul sitcom. Enfin, le dernier enseignement de ce sondage c'est l'absence de Beur TV, dont l'audience a été massacrée par la mauvaise disposition sur le satellite NileSat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.