Des aliments sains à consommer avant de faire du sport    Aïn Témouchent : Le flou entoure la centrale électrique de Terga    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Juventus : Ronaldo déterminant pour la signature de De Ligt ?    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    Nouvelles de l'Ouest    Le secteur de la santé à Chlef : Beaucoup d'argent consommé sans impact sur la population    Le coup de com de D. Trump    Alger : Rassemblement pour la libération de manifestants détenus    Affaire KIA: Youcef Yousfi auditionné par la Cour suprême    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Equipe nationale: Pouvait mieux faire !    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    Groupe F : Ghana-Bénin, aujourd'hui à 21h00: Les Black Stars à la recherche de leur passé    Tébessa: Cinq personnes écrouées pour une affaire de 730 milliards    SDC-Sonelgaz de Tlemcen: Le président de la commission des marchés publics devant la justice    Le PDG de Sonelgaz à Oran: Deux nouveaux directeurs de distribution installés à Oran et Es-Senia    L'ARBRE DESSECHE    Le drapeau    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    APN : Examen de la levée de l'immunité parlementaire de Boudjemaa Talaï    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Fiba-Afrique : Le Mozambicain Anibal Manave nouveau président    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Raison d'Etat    Un fonctionnaire de la direction de l'Action locale arrêté en flagrant délit de corruption    Protection des plages contre la pollution    Les moustiques posent un problème de santé publique pour les habitants    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Forum des chefs d'entreprises (FCE): Mohamed Sami Agli élu nouveau président    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    Levée de l'immunité parlementaire du député Boudjemaa Talai et du sénateur Amar Ghoul    L'Etat à la rescousse    Can 2019 Les verts réussissent leurs débuts    Un médecin placé en détention provisoire    Baisse "importante" des quantités en mai 2019    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    L'Algérien Toufik Hamoum à latête d'un conseil technique de l'Unesc    L'Iran a utilisé le système Sol-Air Khordad pour abattre le drone de reconnaissance Furtif US RQ-4A    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Déclaration    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc seul contre tous
MANIFESTATIONS DE SOUTIEN AUX SAHRAOUIS
Publié dans L'Expression le 28 - 01 - 2004

La société civile internationale dévoile le caractère colonialiste du régime marocain.
Le «mur de séparation» édifié par le Maroc à Al-Frasia, en plein territoire sahraoui, a été avant-hier dans l'après-midi la cible de près de 150 Européens, dont une majorité d'Italiens, qui ont tenu à manifester leur réprobation de la politique coloniale du royaume chérifien. Les manifestants ont marché pendant une demi-heure pour s'immobiliser à quelque 1200 mètres du fameux mur par crainte des millions de mines anti-personnel disséminées tout au long de cette barrière que de nombreux militants de la paix n'hésitent pas à comparer à celui édifié par Sharon en Palestine. «Cette manifestation est non seulement contre le mur marocain mais également pour l'application du plan de paix pour le Sahara occidental élaboré par James Baker, l'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan», a déclaré M.Alessandro Martini, maire adjoint de Casta-Fiorentina (Toscane) et un des organisateurs du rassemblement.
Par cette action symbolique, les manifestants remettent les pendules à l'heure en rappelant la responsabilité entière du Maroc dans l'enlisement de la question sahraouie, malgré une décision de l'instance suprême des Nations unies qui semble quelque peu hésitante devant le comportement illégal du royaume chérifien. A ce propos, M.Mini ne manque pas d'appeler «MM.Annan et Baker ainsi que le Conseil de sécurité de l'ONU, à exercer davantage de pressions sur le Maroc pour l'amener à accepter le plan Baker». Cette manifestation contre le mur marocain, première du genre, sera suivie le 7 avril prochain par un rassemblement similaire organisé par des ONG espagnoles. Ainsi, la pression de la société civile internationale sur le Maroc va crescendo, et l'on s'attend à d'autres initiatives d'envergure destinées à obliger le Maroc à plier devant la légalité internationale.
Avant ces manifestations de soutien à la cause sahraouie, l'ONU a lancé une opération spéciale Aïd El-Adha en affrétant des avions qui ont ramené des Sahraouis des régions sous domination marocaine vers les territoires libérés aux fins de leur permettre de passer les fêtes avec des membres de leurs familles vivant au Sahara occidental. Avant cela, les Etats-Unis ont acheminé, via des ports algériens, des denrées alimentaires et autres matériels aux populations sahraouies. Autant de gestes donc rappelant qu'il existe dans cette région du monde un véritable problème de décolonisation qui ne peut être réglé qu'à travers un processus d'autodétermination.
Le Maroc, qui veut à tout prix faire l'impasse sur cette question, est mis en face du drame humain provoqué par son attitude colonialiste.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.