Tribunal de Sidi M'hamed : reprise du procès de Mahieddine Tahkout    Deux listes se disputeront l'instance présidentielle    «L'Algérie ne souffre pas de manque de ressources»    Les cahiers de charges seront prêts dans un mois    Courrier des lecteurs    Manifestation dans la province de Hassaké contre la présence des troupes américaines    Plus de 200 scientifiques demandent à l'OMS de réviser ses recommandations    Forum sino-arabe: volonté commune d'accroître la coopération    Les Algériens Benchabla et Mordjane dans le Top 10    Fermeture de la Grande Poste suite à la mort suspecte d'un employé    Un casse-tête chinois pour les commerçants    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    L'Unesco alerte sur une «escroquerie» aux biens culturels issus d'Afrique    Un bon, une brute, un truand, un harmonica et un pan du mur de ma jeunesse qui s'écroule !    Deuxième tir de roquettes contre des intérêts américains en 24 heures    La production industrielle en forte chute    "Interdiction de toucher aux statuts des fédérations"    La Juventus pied au plancher    La JSK, l'USMA et le PAC perçoivent les primes de la CAF    Benhadid réhabilité    Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Benbouzid n'exclut pas un confinement localisé    83 ha de récoltes ravagés depuis début juin    Les programmes achevés distribués avant la fin de l'année    Covid-19 : confinement partiel dans 18 communes de Sétif à partir de mercredi    Treize activites acquittés    Reprise des négociations à Londres pour un accord post-Brexit    Le ton monte entre Pékin et Ottawa    "Il reste encore 80 crânes de résistants des Zaâtcha"    Le théâtre pour conter la tolérance    Une nouvelle alliance entre l'homme et les sciences    Des structures baptisées des noms du Chahid Din Amhamed et du Moudjahid Zenati Bikat    «Un mépris confondant et scandaleux envers ceux que la France coloniale a exploités, opprimés et massacrés»    On vous le dit    Prix du Brent : Petite hausse pour commencer la semaine    La FAF veut «assainir» le métier    E-conférence – AIPS : Le président Merlo insiste sur l'accès aux sources    La JS Azazga en difficulté financière    Décès de Bettina Heinen-Ayech : La Mahouna s'est effondrée    Les perspectives d'évolution à court terme pour le marché pétrolier évoquées    "Papicha" de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Eckmühl: Des habitants irrités par une longue panne de l'alimentation en eau    Football national: Où sont passés les clubs formateurs ?    Tebboune préside une séance de travail aujourd'hui: Le plan de relance socioéconomique au menu    El Tarf: Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Nouveau record quotidien des infections    Vers la paralysie de l'économie algérienne ?    "Dans mon service, le personnel est à bout"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 100 dossiers déposés
CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNELLE
Publié dans L'Expression le 30 - 08 - 2014

Les journalistes n'ont pas manqué de souligner l'importance de cette carte de presse qui devra mettre fin à la «clochardisation» de cette noble profession.
Installée au début du mois d'août 2014, la commission nationale provisoire pour la délivrance de la carte de presse du journaliste professionnel, enregistre une centaine de journalistes qui ont déposé déjà leurs dossiers, a-t-on appris au siège de la commission qui a été installée au 17 rue Mustapha Ferroukhi à Alger-Centre.
Venus de plusieurs wilayas et d'autres régions du Grand Sud algérien, à commencer par Tamanrasset, Illizi, Béchar, El Bayadh... les journalistes qui sont venus spécialement pour s'informer ou d'autres qui sont de passage, n'ont pas manqué de passer par le siège de la commission qui leur a fourni les informations relatives au dossier exigé pour la délivrance de la carte de presse du journaliste professionnel.
Les derniers n'ont pas manqué de souligner l'importance de cette carte de presse qui devra mettre fin à la «clochardisation» de cette noble profession où n'importe qui se présente comme journaliste pour exploiter le métier à des fins personnelles au dépend des journalistes professionnels. Chibah Saâdi, président de la commission, qui n'est autre qu'un ancien journaliste, dira que «ce n'est qu'une première phase qui va dans le sens de l'assainissement de la corporation qui enregistre un grand retard en termes d'organisation par rapport à d'autres.
La deuxième phase sera consacrée à l'élection d'une nouvelle commission qui sera composée de journalistes recensés», dira-t-il, tout en précisant que les nouveaux membres devront avoir au minimum 10 années d'expérience dans le domaine du journalisme. Un des journalistes venant de Biskra, témoigne de la gravité de la situation. «Je me suis présenté au service concerné de l'APC et de la wilaya.
On m'a appris qu'il y a au moins 150 personnes qui sont inscrites comme journalistes. Alors que nous ne sommes que 15 en tout», dira-t-il, tout en déplorant l'abus de confiance de ces gens qui se présentent en tant que tels, rien que pour les dîners d'affaires et pour autres besoins personnels, à commencer par l'acquisition de logement, au dépend de la loi et de la profession du journalisme qui souffrent de multiples obstacles dans le pays.
Evoquant un nombre qui se situe entre 5000 et 6000 journalistes en tout, mais officiellement, aucun organisme ne peut prononcer le nombre exact de journalistes qui activent dans la légalité, d'où l'importance de déposer les dossiers au niveau du siège de la commission nationale afin de faire la part des choses et rendre à César ce qui appartient à César, a-t-on souligné. Composé de cinq documents, à commencer par une demande manuscrite, deux photos d'identité, une attestation ou un contrat de travail, extrait de naissance S12, Un certificat de résidence, le journaliste devra déposer lui même son dossier contre un récépissé qui lui sera délivré sur place. Tél: 021.63.23.04.
La délivrance des cartes de presse se fera par quota au fur et à mesure des dépôts des dossiers, conformément au Code de l'information, notamment dans ses articles 73 /74 de la loi sur l'information. L'organisation des journalistes y va de leurs intérêts personnels et nationaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.