Man United : Solskjaer ne facilitera pas la tâche à Man City    Real : Hazard sanctionné par Zidane ?    Djerad procèdera lundi à la distribution de 5000 logements à Alger    Palestine: condamnation internationale des agressions racistes et extrémistes israéliennes    Hirak : Le ministère de l'Intérieur exige des « organisateurs » de lui communiquer l'itinéraire, les horaires et les slogans    Investissement: la reforme du Service public augmentera l'attractivité de l'Algérie    La Cour d'Alger maintient Karim Tabou sous contrôle judiciaire    Six manifestants arrêtés vendredi à Alger placés sous contrôle judiciaire    Report du procès du terroriste "Abou Dahdah" à la fin de la session pénale    Carburants : La suppression de l'essence super avec plomb avancée au début de juillet    FC Barcelone : Pas de bon de sortie pour Dembélé    Aïd El Fitr : plus de 50.000 commerçants réquisitionnés    Covid-19: au moins 3.284.783 décès dans le monde    Béni-Abbès : le jeune disparu dans le grand Erg occidental rejoint sa famille    L'ancien journaliste de la chaine II Boukhalfa Bacha n'est plus    Les lauréats du Prix d'Alger de récitation du Coran honorés    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    Les projets doivent répondre aux besoins de l'économie    Sablés à la confiture et aux pistaches    Benziane anticipe    De nouvelles polycliniques inaugurées    Le Maroc cherche à cacher ses exactions    7 policiers tués dans des attaques dans le Sud-Est    Coupe de la Ligue : l'USMA domine le MCA (2-0), le WA Tlemcen et le NC Magra créent la surprise    MC Alger : Stage bloqué pour préparer le WAC    APLS: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes, Aousserd et Houza    Le Hirak se réapproprie l'esprit du 8 Mai 45    Les raisons de la cherté    Libye : Démonstration de force d'un groupe armé à Tripoli    La guerre reprend de plus belle    Les résultats attendus aujourd'hui    Deux adolescents tués dans un accident de la route    Le conseil de wilaya fait le point    Le PAC viole le règlement du championnat    Equipe Nationale : Sénégal – Algérie en juin    Les conditions de Tebboune pour atteindre l'excellence    Etudiant dévoué, journaliste engagé et politique visionnaire    Le b.a.-ba de la fabrication d'un film    Mesurer ce qui compte    Bouchachi voué aux gémonies    Charfi appelé à réhabiliter les exclus de la course    Huit morts dont des Iraniens dans des raids sionistes    Trois soldats maliens tués par l'explosion d'un engin artisanal    Ennahda appelle à un vote massif    «Souilah» hospitalisé à Paris    «J'ai adoré camper le personnage de Fadel»    L'artiste, ce migrant    Une augmentation de 10 % enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Saïd Barkat n'a pas atténué les appréhensions
TIARET
Publié dans L'Expression le 08 - 12 - 2001

En visite dans la wilaya, le ministre de l'Agriculture n'a pas répondu aux préoccupations des fellahs, voire à certaines appréhensions nourries à l'égard de l'application du PNDA.
Ses déclarations aux uns et aux autres n'auront fait qu'accentuer le doute dans un monde agricole en proie aux turpitudes, voire à une lassitude qui n'ont profité qu'aux affairistes. A Reghaïa alors qu'il discutait à bâtons rompus avec «un promoteur» qui cultive la pomme à Erdjel le ministre s'est vu interpellé et par un petit fellah qui se plaignait d'une carte de la Chambre qu'il n'aurait pas reçue, mais aussi et surtout par le sénateur Mustapha Khiar (ex-président de l'APW) qui, comme à son habitude, venait de jeter un pavé dans la mare. «Les gens du secteur ont enrichi les riches et appauvri les pauvres, on a fait de cette zone semi-steppique une Mitidja.» Le ministre pour toute réponse asséna à l'endroit de l'assistance que «ce sont vos problèmes, réglez-les entre-vous»... Propos qui ne cadrent, bien sûr, pas avec le tumulte que vivent les 30.000 fellahs de la région de par l'entrisme, l'affairisme et les connivences à différents niveaux. Saïd Barkat dira un peu plus loin, comme pour nuancer ses propos: «N'oubliez pas les faibles et les jeunes autochtones». Pour ceux qui sont au fait des choses de l'agriculture cela s'apparentait à une foutaise, car sur les lieux mêmes que le ministre a visités une liste d'indus bénéficiaires a été annulée par le wali. La visite qui s'est poursuivie à l'Institut des grandes cultures à Sebaïne devait emprunter le paddock de la jumenterie Chaouchaoua pour se terminer dans son premier jour et jusqu'à une heure tardive de la nuit avec une rencontre avec le mouvement associatif local à la salle des conférences Mustapha - Mekki qui a tourné autour d'un débat sur l'état de l'environnement. L'assistance après avoir longuement écouté le Dr Abdelkader Dellal de l'université de Tiaret a écouté le ministre dressé un long tableau sur la situation de l'agriculture principalement et sur la tragédie qui a endeuillé notre pays mission pour laquelle il a été apparemment délégué par le gouvernement. Hier, le ministre s'est rendu à Mechraâ où il s'est enquis des conditions de travail à la ferme pilote Hattab-Mokhtar avant de se rendre, après un détour chez les sinistrés, à Rahouia plus précisément à la ferme pilote Benadda Adda.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.