Hydrocarbures: un régime fiscal propre au secteur encouragera l'investissement étranger    L'ex-député ‘'spécifique'' risque 6 mois de prison ferme    CAMPAGNE ELECTORALE : L'ANIE enquêtera sur la provenance des financements    POUR ATTEINTE A L'UNITE NATIONALE : Un an de prison à l'encontre de 21 détenus    Algérie - Gabon: vers la création d'un conseil économique pour les hommes d'affaires    ACCIDENTS DE LA ROUTE A OUARGLA : Trois morts et une quinzaine de blessés    L'OLP condamne l'assassinat d'un chef du Djihad islamique par Israël à Ghaza    SIDI BEL ABBES : Campagne de sensibilisation sur les risques du monoxyde de carbone    Les hauteurs de Bordj Bou-Arréridj revêtus de neige    Liverpool : Mauvaise nouvelle pour Salah ?    Belmadi évoque le retour de Soudani en sélection    Belmadi : «Cela fait un bon moment que je suis le parcours de Spano-Rahou, Halaïmia et Zorgane»    Crise en Bolivie: Morales se réfugie au Mexique, une présidentielle avant le 22 janvier    10e Fica : trois courts métrages projetés à Alger    FP: les recommandations comme feuille de route pour améliorer la performance des établissements    L'UE octroie 55 millions d'euros d'aide humanitaire    Les états de l'OCI saisissent la Cour internationale de justice    Le portrait du président Chadli parmi les objets jetés    Chlef: affectation d'un quota supplémentaire de 1.000 logements    65 projets agréés et financés par la Cnac depuis le début 2019    Le docteur Mohamed Boughlali de retour chez les Verts    Les Chipolopolo à pied d'œuvre à Alger    Où se jouera le derby MCA-CRB ?    Haddam plaide pour un contrôle plus rigoureux    Une femme se plaint d'y être inscrite à son insu    Présidentielle : les soutiens encombrants de Tebboune    La Turquie commence à renvoyer des terroristes étrangers    Les écoles primaires paralysées hier    Méli-mélo pomme-chocolat    L'UE prolonge les sanctions contre le gouvernement de Maduro    Réquisitoire imparable contre l'amnésie officialisée    Ateliers de formation cinématographique    De précieux manuscrits médiévaux divisent l'Islande et le Danemark    Festival international de danse contemporaine: l'Algérie, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie à l'honneur    Le boulimique penchant de l'exécutif Bedoui à s'attaquer aux sensibles dossiers    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed: Ouverture du procès des 42 détenus du Hirak    DTN : nouveaux staffs des sélections nationales de jeunes: De surprenantes désignations    Vaccination contre la grippe : plus de 46.400 doses réceptionnées    Bouira: Une bouteille de gaz butane explose, un blessé grave    26 wilayas au salon des arts plastiques    Elections législatives : L'Espagne retourne aux urnes dans un climat crispé    Le courroux des producteurs    Marché pétrolier international Le panier de l'Opep établi à 61,98 dollars le baril    Para-athlétisme/Mondiaux-2019: L'Algérie provisoirement 5e au classement    Projet de loi sur les hydrocarbures Sonatrach continuera à développer le conventionnel    Les manifestations se poursuivent    Cinéma : 10e Fica: projection de "Fatwa", un film dénonçant la montée de l'extrémise en Tunisie    Oum El Bouaghi : signature d'accord pour la gestion de deux salles de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Il tue son ex-femme sous les yeux des écoliers
REFUSANT SON REMARIAGE AVEC UN AUTRE
Publié dans L'Expression le 26 - 09 - 2017

Il y avait foule devant l'école où a eu lieu le drame
La victime a divorcé de son mari, après avoir enduré de pénibles conditions sociales dans le bidonville de Djemaâ Hocine, où elle vivait avec ce forcené.
La localité de Bouzaâroura dans la daïra d'El Bouni vient d'être fortement secouée par un horrible crime: un homme a assassiné son ex-épouse, devant-l'entrée de l'école primaire «Hocine- Boukhtouta» de Bouzaâroura, apprend-on de source sécuritaire. Le drame est survenu dans la matinée d'hier à 10 heures 30 minutes, lorsque l'auteur de ce drame, un homme âgé de 30 ans, assène quatre coups de couteau dans le ventre et la poitrine de son ex-femme A.Z, 29 ans, a ajouté la même source.
Abandonnant sa victime inerte, gisant dans une mare de sang, sous le regard terrifié des écoliers, l'auteur dans un état hystérique, s'est aussitôt dirigé vers la sûreté de daïra d'El Bouni, où il s'est rendu aux services de sécurité de la circonscription de compétence, nous précise-t-on. Selon les informations filtrant sur les dessous du crime, l'auteur de cet acte abject, aurait mal reçu la nouvelle du remariage de son ex-épouse, dont-il s'est séparé d'elle, après plus d'une année.
La victime a divorcé de son mari, après avoir enduré de pénibles conditions sociales, dans le bidonville de Djemaâ Hocine, où elle vivait avec ce forcené. Mère d'un enfant et enseignante de son état, la victime a décidé de refaire sa vie, chose mal acceptée par l'ex-mari qui, rongé par la jalousie, s'est rendu à l'établissement scolaire où enseigne A.Z, et demanda à s'entretenir avec elle, dans l'espoir de la dissuader du second mariage et une éventuelle reprise avec lui. Peine perdue, la victime lui aurait demandé de ne plus chercher à la voir. Aussitôt, le ton est monté entre la femme et son ex. Sans hésitation aucune, l'homme brandit un grand couteau de cuisine et lui assène quatre coups mortels au niveau du ventre et de la poitrine.
Blessée grièvement, la femme tombe sous le regard des élèves terrorisés, son sang giclait de partout. Toutes les tentatives de la réanimer n'ont pas abouti, puisque la jeune femme a succombé à ses blessures, bien avant l'arrivée de la Protection civile.
Le corps de la victime a été acheminé à la morgue du CHU Ibn Rochd, pendant qu'une information judiciaire a été engagée. L'assassin, quant à lui, en proie à une crise d'hystérie, s'est dirigé vers la sûreté de daïra d'El Bouni, où il s'est rendu aux services de sécurité.
Placé en détention, il a été soumis à un interrogatoire judiciaire, avant d'être déféré aujourd'hui, par-devant le magistrat instructeur, près le tribunal d'El Hadjar, qui l'a placé sous mandat de dépôt pour, homicide volontaire avec préméditation. Le drame a mis en émoi tous les habitants de Annaba, ceux d'El Bouni notamment, dont les parents d'élèves de l'école «Hocine-Boukhtouta» ont manifesté une grande indignation. Certains parents rencontrés sur les lieux du crime, sont très inquiets quant à l'état psychologique de leurs enfants.
Un traumatisme qui affectera et pour longtemps la mémoire des écoliers qui ont assisté au drame. Une situation nécessitant un suivi continu par des spécialistes pour aider ces derniers à dépasser cette situation. Dans ce sens, l'association des parents d'élèves de l'école primaire «Hocine-Bouktouta» de Bouzaâroura, exige une prise en charge psychologique pour les enfants ayant assisté à ce crime horrible, et également le renforcement des services de sécurité au niveau de tous les établissements, ainsi que l'interdiction d'accès aux institutions scolaires à toute personne étrangère.
Il est à rappeler que ce crime n'est pas le premier, accompli devant un établissement scolaire. Il y a quatre ans à l'école primaire d'El Karma, relevant de la circonscription d'El Hadjar, une enseignante avait été abattue sous les yeux des écoliers, par son ex-mari, policier, avant que ce dernier ne se suicide sur le lieu du drame.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.