Belaid: toute manipulation des voix des citoyens est une manipulation du devenir du pays    Hadj: les inscriptions pour le tirage au sort débuteront mercredi 11 décembre    APN: examen des amendements proposés au projet de loi relatif au Conseil national de la Recherche scientifique    Vote de la communauté nationale à l'étranger: taux de participation "acceptable"    OPEP: l'application des baisses supplémentaires sans incidence sur les ressources de l'Algérie    OGC Nice : grosse blessure et opération pour Youcef Atal    Présidentielle: clôture de la campagne électorale des candidats dimanche à minuit    AFFAIRE BAIRI : 10 ans de prison requis contre l'ancien wali, Nouria Zerhouni    Poursuite du procès d'anciens responsables et hommes d'affaires impliqués dans des affaires de corruption    Ligue des champions (Groupe D). ES Tunis 1 – JS Kabylie 0 : Victoire difficile pour le tenant du titre    EN VISITE AU COMMANDEMENT DES FORCES TERRESTRES : Gaid Salah valorise la relation entre peuple et son Armée    POUR LA DEUXIEME FOIS : Des Mostaganémois marchent pour la présidentielle    3EME CONFERENCE INTERNATIONALE DE BIOSCIENCES : Les raisons du cancer en débat à Oran    EN RAISON DES TRAVAUX LANCES DANS LA STATION D'EPURATION : Mostaganem sans eau potable depuis des jours    SIDI BEL ABBES : Louable stratégie adoptée aux handicapés par la CNAS    Le Polisario proteste contre "France2" pour un "documentaire de propagande" sur l'occupation du Sahara occidental    Barça : Messi dépasse Ronaldo    Archaïsme et mauvaise gouvernance    Les opérateurs affichent leur inquiétude    Nouvelle domiciliation au stade de Ras El-Oued    La rue divisée à Constantine    Le Congrès américain désavoue Trump    30 000 enfants migrants disparus en Europe    Human Rights Watch dénonce    «Aux entreprises de s'adapter !»    Gâteau au yaourt, sirop au citron    Crème au concombre    Un nouvel essai en ligne d'Ahmed Cheniki    Le prix Mohia d'Or lancé à Tizi Ouzou    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Le Grand Prix Assia-Djebar, une opportunité de promouvoir le roman algérien à l'international    Mise en exploitation de la bibliothèque de lecture publique dans la commune d'El Mahmal    L'hagiographie dans la poésie melhoun, une ethnographie des grands saints de l'islam    Zerouati : "l'Algérie déterminée à adopter un modèle économique durable"    Serie A : La Juventus perd des points face à la Lazio    Sérieux test pour les Pacistes    Groupe C. Pétro Atlético 1- USM Alger 1 : Les Algérois n'arrivent pas à gagner    Financement du 5ème mandat: Ali Haddad enfonce Saïd Bouteflika    Skikda: 19 harraga secourus    Débat télévisé: Dans les coulisses du «face-à-face»    Football - Ligue 1: Le CRB creuse l'écart, des bleus pour le NAHD    Syrie : Erdogan annonce un nouveau sommet Turquie-France-Allemagne-Grande-Bretagne en février    En réplique à la taxation des GAFA : "L'attaque de Trump est en dessous de la ceinture"    Chine : l'achat d'un téléphone conditionné au scan du visage    LPA: Les communes d'Alger procéderont à la convocation des souscripteurs fin décembre    France : Plus de 800 000 manifestants contre la réforme des retraites selon l'Intérieur    Cinéma : Trois films algériens primés au festival d'Al Qods    Théâtre : La pièce "Ez'Zaouèche" présentée à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





52.000 logements seront livrés
FORMULE AADL
Publié dans L'Expression le 08 - 04 - 2018


Ces logements n'attendent que leurs bénéficiaires
Ainsi, plus de 2 000 clés de logements Aadl 1 parviennent enfin à leurs propriétaires. Ceci prouve que la méthode Temmar tient toutes ses promesses.
L'année 2018 sera, assurément, l'année de l'Aadl; c'est ce qu'a laissé entendre le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, alors qu'il présidait, à Alger, une cérémonie de distribution de 2012 logements au profit des souscripteurs du programme Aadl 1. Selon le ministre 27.000 unités de logement seront distribuées progressivement au niveau de 19 wilayas. Ce quota, dont 4 500 unités à Alger, est en phase d'aménagement extérieur, a encore précisé Temmar. Pas plus tard que ce week-end, Temmar a donc fait savoir que plus de 52.000 unités de logements, de type Aadl, et qui connaissent des travaux d'aménagement seront distribuées progressivement. L'Agence nationale d'amélioration et de développement du logement Aadl, a poursuivi le ministre, procédera à la remise de 50.000 certificats de pré-affectation aux souscripteurs de 2013, à travers 26 wilayas dont 10.000 certificats à Alger, ajoutant que le premier quota sera distribué fin avril en cours. Ainsi, plus de 2000 clés de logements Aadl 1 parviennent enfin à leurs propriétaires. Ceci prouve que la méthode Temmar tient toutes ses promesses, notamment l'engagement annoncé de loger tous les souscripteurs de l'Aadl 1 avant la fin de l'année. D'ores et déjà la cadence semble aller crescendo et tout laisse croire que la majorité des souscripteurs Aadl 1 pourrait même loger avant la fin du Ramadhan. Dans tous les cas tout est mis en oeuvre pour que l'épineux dossier dont hérite Temmar, à savoir le programme Aadl 1 soit en passe de connaître son épilogue. Abdelwahid Temmar s'étant personnellement engagé à ce que la majorité des souscripteurs Aadl 1 emménage dans ses appartements flambant neuf dans les délais les plus raisonnables. L'espoir étant toujours permis pour les quelques souscripteurs restants et qui auront leurs logements au fur et à mesure. L'on a rappelé à moult reprises que le retard accusé par le programme Aadl 1 était inhérent aux infrastructures d'accompagnement, elles-mêmes en souffrance. Abdelwahid Temmar semble plus que jamais déterminé à venir à bout des sempiternels retards dans la construction des logements de formule Aadl. Il a jusque récemment tancé des chefs d'entreprises chargées de la réalisation du programme Aadl 2, adressant un sérieux avertissement aux retardataires dans l'avancement des chantiers. Il brandit le zéro tolérance face aux retards dans la réalisation. «Je ne saurai admettre davantage de retards sur les programmes Aadl. C'est pourquoi nous resterons intransigeants sur le respect des délais de réalisation», a-t-il averti, tout en n'écartant pas la possibilité de recourir à l'annulation des contrats, «notamment ceux des entreprises qui ne respectent pas les délais de livraison des projets».
Abdelwahid Temmar a les moyens de sa politique et les coudées franches afin de mener à bien les projets. Après avoir fait le round up exhaustif de tous les écueils possibles et imaginables qui se mettent en travers de la progression des chantiers, il n'a de cesse d'instruire ses équipes pour le suivi et l'élaboration de rapports détaillés sur l'avancement des travaux. Son département a bénéficié d'une enveloppe financière de 330 milliards de DA dans le cadre de la loi de finances 2018 pour relancer les chantiers à l'arrêt. Le lancement de ces projets retardataires va s'ajouter aux 120.000 unités inscrites au titre de l'année 2018. La réalisation de 80.000 autres logements Aadl sera lancée en 2019 afin de couvrir le nombre global de dossiers des souscripteurs ayant versé leurs tranches et dont le nombre est de 195.000 inscrits.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.