USM Alger : La saison n'est pas encore terminée pour les Rouge et Noir    Secousses telluriques à Mila : "l'Etat n'abandonnera pas ses citoyens"    Berraki : pas de dégâts ou de dysfonctionnements au niveau du barrage de Beni Haroun    Les Algériens interdits d'entrée en Suisse    Ounoughi évoque l'affaire de Madjer avec l'Anep    Covid 19 : 529 nouveaux cas, 429 guérisons et 9 décès en Algérie durant les dernières 24 heures    PARTI FLN : Le SG invité à Moscou pour participer à un sommet    EXPLOSION DE BEYROUTH : L'Algérie envoie un hôpital militaire de campagne    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    REUNION GOUVERNEMENT-WALIS MERCREDI ET JEUDI PROCHAINS : Vers un mouvement dans le corps des walis    FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Plus de 40 000 personnes rapatriées depuis mars    POUR NON-RESPECT DES MESURES PREVENTIVES : Fermeture de près de 5400 commerces à Alger    MASCARA : Les personnels de la santé dénoncent le manque de transport    Liban: le bilan de l'explosion du port de Beyrouth atteint 154 morts    Palestine : raids aériens israéliens sur la bande de Ghaza    L'Ogebc se dirige vers une exploitation optimale des sites du patrimoine    Pêche: un décret pour l'organisation des pécheurs artisans en coopératives    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Djerrar opéré avec succès    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Deux Algériens légèrement blessés    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    FAUSSES SAINTETES    L'apocalypse à Beyrouth    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Washington reporte la hausse des droits de douane
GUERRE COMMERCIALE SINO-AMERICAINE
Publié dans L'Expression le 26 - 02 - 2019

Les Etats-Unis vont reporter une hausse des droits de douane sur plus de 200 milliards de dollars d'exportations chinoises après des «progrès significatifs» dans les négociations commerciales, a annoncé dimanche le président Donald Trump. «Je suis heureux d'annoncer que les Etats-Unis ont fait des progrès significatifs sur des problèmes structurels importants comme la protection de la propriété intellectuelle, les transferts de technologies, l'agriculture, les services, les changes et de nombreux autres sujets», a-t-il écrit sur son compte Twitter. «En conséquence (...) je reporterai la hausse des droits de douane maintenant prévue pour le 1er mars». Dans ses tweets, M. Trump a rappelé qu'il préparait une rencontre avec son homologue chinois Xi Jinping pour régler les questions les plus épineuses. La rencontre pourrait se dérouler encore en mars et se tiendra dans la résidence privée du président américain à Mar-a-Lago, en Floride, avait précisé le président vendredi. Les Etas-Unis devaient imposer 25% de tarifs douaniers sur 200 milliards de dollars d'importations de produits chinois, déjà taxés à 10%. Toutefois le président américain avait laissé entendre depuis plusieurs jours qu'il était ouvert à une prolongation de la trêve conclue fin novembre avec le président chinois Xi Jinping à Buenos Aires si un véritable accord se dessinait avec Pékin pour mettre fin à une guerre commerciale déclenchée par le locataire de la Maison Blanche pour forcer Pékin à négocier.
Les négociateurs chinois et américains s'étaient retrouvés mardi dans la capitale américaine pour le quatrième tour de négociations depuis le début de l'année. Les pourparlers -y compris au niveau ministériel jeudi et vendredi- avaient été prolongés de deux jours jusqu'à dimanche. Vendredi, après une rencontre avec Liu He le vice-Premier ministre chinois négociateur en chef de Pékin, M. Trump avait fait montre d'optimisme sur une issue positive aux négociations. Liu He avait remis à Donald Trump une lettre dans laquelle le président chinois adoptait aussi un ton positif. Xi Jinping disait espérer que les discussions se poursuivraient dans une atmosphère de «respect mutuel, de coopération» et dans un esprit «gagnant-gagnant» pour aboutir à un accord «mutuellement bénéfique». Peu de détails concrets ont filtré des négociations e c'est le président lui-même qui semble en assurer la médiatisation. M. Trump avait affirmé vendredi qu'un accord sur la monnaie avait été trouvé et le négociateur américain Robert Lighthizer avait évoqué «d'importants progrès» réalisés sur l'épineuse question des transferts forcés de technologie pour les entreprise américaines travaillant en Chine. Le ministre américain de l'Agriculture avait aussi évoqué l'engagement des Chinois à acheter 10 millions de tonnes de soja. Outre le transfert de technologie, les Etats-Unis reprochent à la Chine d'autres pratiques commerciales «déloyales» et réclament des réformes structurelles pour y mettre fin. M. Trump veut aussi une réduction drastique de l'énorme déficit commercial de plus de 330 milliards de dollars avec la Chine. Washington réclame de surcroît le respect des droits de propriété intellectuelle, la fin du piratage informatique et la levée de barrières non tarifaires, comme par exemple les subventions publiques.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.