Activation du plan de lutte contre les feux de forêts à Alger à partir du début juin    Mustapha Hamici installé à la tête du quotidien Echaâb    Mohand Oussaïd: le président de la République n'a de lien organique avec aucun parti politique agréé    DECLARATION DE DEVISES PAR LES VOYAGEURS : Les députés votent pour le maintien du montant à 5000 euros    DETRESSE EN ALIMENTATION EN EAU POTABLE A MOSTAGANEM : 7 Daïras attendent une solution urgente    Les frères Kouninef de nouveau auditionnés    Raouya présente le texte de LFC 2020 devant le Conseil de la Nation    ORAN : Le wali a inspecté les projets des prochains jeux méditerranéens    TRIBUNAL DE KOLEA : Le procès de Karim Tabbou à nouveau reporté    Décès de 5 Algériens bloqués en Turquie    Création d'un portail électronique pour l'inscription de 25.000 experts algériens à l'étranger    Les attaques fréquentes des médias publics français ciblant l'Algérie ne relèvent nullement de la liberté d'expression    Vers une reprise graduelle de certaines activités commerciales et de services    119 nouveaux cas confirmés et 8 décès enregistrés en Algérie    Lutte contre le Covid19 : la wilaya d'Oran interdit l'accès aux plages    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    Opposée à l'indépendance de l'Algérie, l'OAS adopte le terrorisme à grande échelle    Le Syndicat des magistrats appelle à statuer sur les affaires en suspens    Les députés engagent un débat à l'APN    Les pays producteurs se réuniront les 9 et 10 juin    Alger ferme ses plages    Choc sanitaire et pétrolier : L'endettement contrôlé et des réformes comme unique voie de sortie de crise    "L'infatigable avocat de la cause maghrébine"    Deux ouvrages de Abderrezak Dourari bientôt publiés    FAF - Réunion du BF: Ni arrêt définitif, ni saison blanche !    Un nouveau directeur à la jumenterie    RC Arba: Entre espoir et appréhensions    Les effets du confinement: Les commerçants s'impatientent    15.000 commerçants et artisans à l'arrêt depuis trois mois: L'UGCAA demande la réouverture des commerces    Le taux d'inflation à 1,8% en avril    Un lourd héritage    La mort au temps du corona    Mahrez victime d'un cambriolage    Les violentes manifestations se poursuivent    Arab : "Helfaïa est toujours en poste"    Des députés plaident pour un retour au dialogue en Libye    Les habitants réclament leur réouverture    L'armée égyptienne annonce avoir tué 19 terroristes présumés    225 morts lors des manifestations de novembre    Future destination de Benayada    Benzia gravement blessé à la main    Le reflet de l'intolérance sociale    Le poète assassiné    Cour d'Alger: le procès de Abdelghani Hamel et des membres de sa famille reporté    Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne    Il y a trente ans, un confinement à Oran    Au-delà de «Algérie mon amour» : tant de naïveté (réelle ou feinte) ne peut qu'interpeller    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





2019: l'Année de l'Algérie à Cannes
Publié dans L'Expression le 26 - 05 - 2019

Après «Papicha» et «Abou Leïla», qui se sont illustrés sur la Croisette, un autre film algérien s'est illustré à Cannes, il s'agit du doc «Leur Algérie» de Lina Soualem lequel a remporté le Premier Prix du travail documentaire au Doc Corner du marché de Cannes. Le prix, doté d'un prix en espèces de 10.000 euros, est soutenu par l'Association internationale des talents émergents (Iefta) et a été présenté au Doc Lovers Mixer, qui a clôturé le Doc Day le mardi 21 mai. «Leur Algérie», qui fait partie de la vitrine palestinienne, était l'un des 24 pays en développement de six pays participant au programme «Vitrines en cours au Doc Corner» du marché. Les pays suivants étaient l'Argentine, le Canada, le Chili, la Norvège, la Palestine et l'Afrique du Sud. Le titre gagnant a été sélectionné par un jury composé de Kirstine Barfod, Ragnhild Ek et Anna Glogowski. Le film documentaire produit par Marie Balducchi d'Agat Films & Cie, raconte l'histoire du divorce imprévu des grands-parents du réalisateur, après 62 ans de mariage. Ce succès s'inscrit dans un travail de continuité. La première session de Doc Day comprenait une étude de cas de For Sama, qui a été projetée à Cannes. Waâd al-Kateab et Edward Watts, les coréalisateurs du film, ont parlé de leur collaboration de deux ans pour façonner l'histoire, qui a débuté avec plus de 300 heures de séquences tournées par al-Kateab alors qu'il vivait en Syrie.
Le film, soutenu par Channel 4 et PBS / Frontline, sera diffusé dans plusieurs pays avant sa diffusion à la fin de 2019. Erika Howard, productrice d'impact chez PBS, a souligné que le lancement théâtral américain à Los Angeles et à New York en juillet, sera un élément important de la stratégie PBS.
Salma Abdalla de Autlook films a déclaré que les distributeurs internationaux cherchaient ardemment le titre, après ses projections à Cannes. En fait, elle avait proposé que le film soit envoyé par courrier électronique alors qu'elle siégeait au panel. Al-Kateab et Watts ont été reconnaissants de l'attention que Cannes a portée au film et à la mise en page de Syriens qui vivent encore dans des conditions horribles. Ils ont déclaré que le général de la délégation de Cannes, Thierry Frémaux, les avait même encouragés à afficher à nouveau leurs pancartes «Arrêtez de bombarder les hôpitaux» quand ils sont arrivés au sommet du tapis rouge. Lors de son entretien du matin, Yolande Zauberman, directrice et présidente du jury de l'Ilil d'or - présente au meilleur documentaire de Cannes - a déclaré, peut-être en plaisantant, que la raison pour laquelle Cannes ne présente pas plus de documentaires en compétition est que, il est inclus qu'ils ont tendance à l'emporter sur les films de fiction (parmi les précédents lauréats de la Palme d'or, Fahrenheit 9/11). Au cours de l'une des séances de l'après-midi, Lindsay Crouse, productrice coordinatrice de la série Op-Doc du New York Times, et Horia El Hadad, productrice de documentaires pour le groupe Witness à Al Jazeera English, ont partagé leurs points de vue sur leur rôle en tant que réalisation de documentaires. Les deux ont des modèles différents, avec Op-Docs - qui a été créé en 2011 sous l'égide de la section d'opinion du New York Times - et est principalement actif en tant que plate-forme qui négocie une allocation pour la réalisation de courts documentaires sur sa plate-forme. Crouse a déclaré qu'ils avaient besoin d'une première en ligne et d'une fenêtre exclusive de 30 jours, ainsi que d'un droit d'auteur conjoint à perpétuité.
[email protected]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.