Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Elle alimente l'est de la capitale : La laiterie de Boudouaou augmente sa production    Les 12 meilleurs aliments pour déboucher les artères    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Les postiers poursuivent leur grève    Création d'un comité du LREM à Dakhla: Le gouvernement français «regrette», mais soutient le plan marocain    Ministère de l'Enseignement supérieur: Alerte au piratage de données personnelles sur Facebook    FAF - L'AG élective aujourd'hui: Charaf-Eddine Amara, oui, mais...    Ligue 1- Mise à jour: Un quatuor à la relance    FAF - Coupe de la Ligue: Un duel des extrêmes pour commencer    LA CULTURE DU BON SENS    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Education nationale: Débrayage annoncé des corps communs    Secteur urbain El Emir: Une tentative de squat d'un trottoir avortée    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Guelma: Hommage au chahid Souidani Boudjemâa    Ça persiste à béjaïa    Les suggestions des opérateurs    Le Ramadhan entamé dans des conditions difficiles    Des partis à la recherche de candidats    Les joueurs décidés à battre la JSK    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    176 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Quand Goudjil séparait le bon grain de l'ivraie    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Des soirées ramadhanesques presque normales!    Le nombre des demandeurs a doublé    Un dispositif sécuritaire spécial Ramadhan    6 éléments arrêtés et 15 casemates détruites    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    Est-ce une nouvelle crise ?    La leçon d'une vie    Une 93e édition avec des stars en chair et en os!    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Ahmed Rachedi nommé conseiller auprès de la Présidence    Soltana Khaya: ma lutte est celle de tous les Sahraouis    «Nous n'allons pas applaudir tout ce que fera le système»    Their Algeria décroche le prix spécial du jury    Les étudiants continuent de marcher    Des journalistes reviennent en... autostop !    La marche de la communauté universitaire empêchée    Pas de diffusion télé pour le feuilleton "Babor Ellouh"    112ème mardi de protestation: Les étudiants au rendez-vous au premier jour du Ramadhan    Sétif: Un atelier clandestin de fabrication d'armes démantelé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La FIFA met en avant ses engagements
Développer du football en Afrique
Publié dans L'Expression le 24 - 02 - 2021


Certains observateurs s'interrogent sur l'intérêt grandissant et les véritables motivations de la FIFA à l'égard de l'Afrique. Il est vrai que ce regain d'intérêt indique un changement majeur dans les objectifs de la FIFA opéré depuis l'élection de Gianni Infantino en 2016. Les financements alloués aux 211 fédérations de football de la FIFA ont considérablement augmenté sous l'administration d'Infantino. Avant Infantino, la FIFA allouait chaque année entre 250000 et 300000 dollars US à chaque fédération. Cela représentait un total d'environ 60 millions de dollars. Mais sous le règne d'Infantino, la maison mère du football mondial a multiplié par 5 les allocations aux fédérations. L'ironie est que Infantino a atteint son objectif malgré le fait que les revenus de la FIFA n'aient pas augmenté de manière significative. La FIFA ne gagne pas plus d'argent, mais elle redistribue 5 fois plus aux Fédérations, injectant désormais jusqu'à 1,5 million de dollars par an vers chacune de ses associations membres. «Cela représente plus de 300 millions de dollars par an, soit cinq fois plus qu'à l'époque du président Blatter», a déclaré un président de Fédération africaine. L'augmentation des allocations faisait partie du manifeste électoral d'Infantino, à travers le programme baptisé «Forward». Cette augmentation a soulevé des questions sur la raison pour laquelle, avec des recettes plus ou moins identiques, la FIFA distribue maintenant 5 fois plus que par le passé. La distribution de l'argent, sous l'égide des «Forward Funds», vise à développer le football dans le monde entier. La CAF, qui compte 54 associations membres, est la plus grande confédération de la FIFA en termes de pays memèbres. L'Afrique est louée pour sa passion, son talent et son potentiel à briller sur la scène mondiale. Toutefois, la mauvaise gouvernance a altéré son potentiel. Infantino a récemment entamé une tournée en Afrique. L'un des points forts de son itinéraire a été l'inauguration d'un bureau de développement régional en République du Congo et au Rwanda. Cela renforce encore une fois l'engagement de la FIFA à soutenir les associations membres dans la mise en place d'infrastructures, de compétitions, de projets de développement et d'éducation. Quatre de ces bureaux sont situés en Afrique. Ils sont situés à Dakar (Sénégal), Johannesburg (Afrique du Sud), Brazzaville (Congo) et Kigali (Rwanda). Infantino a aussi récemment rappelé que la FIFA a augmenté le nombre d'équipes nationales africaines éligibles pour se qualifier pour la Coupe du monde de la FIFA en 2026 de 5 à 9, ou même 10. «La FIFA veut voir le football africain atteindre les plus hauts sommets et nous sommes certains que notre réseau de bureaux régionaux complétera le travail déjà en cours pour élever le football africain», a déclaré le président de la FIFA aux médias couvrant sa visite. R. S.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.