Relaxe pour Fodil Boumala    Communiqué de Liberté    "Cessez la répression et libérez les détenus !"    Seaal dans le viseur des pouvoirs publics    Les travailleurs de l'ETRHB veulent sauvegarder leur entreprise    "Les stocks des produits alimentaires ont atteint un niveau rassurant"    Que décidera Macron ?    Un sans-papiers algérien expulsé de France    Le Maroc commande 13 drones turcs, le régime rattrapé par la guerre au Sahara occidental    Conditions de détention "graves" des palestiniens dans les prisons israéliennes    L'AUTRE COUP BAS DE LA CAF    Derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    La mercuriale en roue libre    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    La musique algérienne orpheline de l'une de ses ambassadrices    Le greffon de la liberté    El-Menfi valorise le rôle de l'Algérie dans la sécurité et la stabilité de la Libye    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    Saignée de capital humain    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    Europe - Les grands clubs lancent la «Super League»: L'UEFA promet des sanctions    FAF - Coupe de la Ligue: La hiérarchie sera-t-elle respectée ?    LE RAMADHAN A BON DOS    Algérie-France: Macron qualifie les propos de Djaâboub d'«inacceptables»    Le butin de la mémoire    Boumala victime de son paradoxe    Brèves    Une AGE à refaire    Le programme dévoilé    Révolution dans le football européen    Le baril fait du yoyo    Les chantiers de Khaldi    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    L'Ave Marie . . . m    L'absentéisme ou le fléau ramadhanesque    Le feu vert de Tebboune    163 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    La Confédération des syndicats algériens tire la sonnette d'alarme    La Tunisie secouée par la pandémie    Le gouvernement examinera le projet en juin prochain    Le dossier sera s'implifié    La dernière ligne droite    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    Le repère incontournable    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Affaire de corruption à l'EGT de Tipasa: Deux anciens DG condamnés à six ans de prison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie épuise ses stocks de vaccins
Alors que 16000 personnes se sont inscrites sur la plate-forme numérique
Publié dans L'Expression le 09 - 03 - 2021

L'Algérie bientôt à court de vaccin contre le coronavirus? On n'en est pas encore là, mais les stocks sont en train de se vider. C'est ce qui ressort de la déclaration faite, hier, par le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du coronavirus, le docteur Djamel Fourar. «Toutes les doses de vaccins contre le Covid-19 ont été consommées, à l'exception du contingent de vaccins chinois», a-t-il déclaré, hier, à l'APS. C'est-à-dire que les 100000 doses du vaccin russe Spoutnik V et celles de l'anglo-suédois AstraZeneca ont été consommées. Aujourd'hui, il ne reste donc que les 200 000 doses du vaccin chinois Sinopharm, offert par la République populaire de Chine.
De nouvelles acquisitions sont prévues pour le mois de mars en cours. L'Algérie devrait recevoir, au courant de ce mois, 1,8 million de doses de vaccin, dans le cadre du mécanisme Covax. Des quantités qui restent, néanmoins, insuffisantes afin d'atteindre au plus vite l'objectif fixé de la vaccination de 70% de la population. Pour le moment, il n'y a pas de quoi s'inquiéter au vu de la stabilisation de la situation épidémiologique dans le pays. Surtout que la demande semble très faible. De l'aveu même du porte-parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du coronavirus, moins de 16 000 Algériens se sont inscrits à la plate-forme numérique de vaccination. «15 910 personnes sont inscrites pour bénéficier du vaccin via la plateforme numérique jusqu'au dimanche 7 mars, 11 684 d'entre elles appartenaient à la tranche d'âge «50 ans et plus», ce qui représente 73% de ces 8 613 personnes de la même catégorie souffrant de maladies chroniques, représentant 70 pour cent», a précisé le même responsable. «Les citoyens seront appelés progressivement par les établissements de santé de proximité, selon l'arrivage des doses de vaccin», a soutenu le docteur Fourar. «Ils bénéficieront tous de ce vaccin en temps opportun, selon l'ordre des priorités», a-t-il rassuré soutenant que tous les citoyens auront leurs doses de vaccins au cours de cette campagne qui devrait s'étaler sur toute l'année. Il n'y a donc pas le feu dans la baraque. Toutefois, si l'Algérie est frappée par la tant «redoutée» troisième vague, le besoin de vaccins sera pressant! Des livraisons russes ainsi que celles d'autres laboratoires ayant développé cet «antidote» sont attendues pour les prochains mois. Mais le grand espoir de l'Algérie est le lancement de la fabrication du Spoutnik V «made in Bladi». Selon les responsables du secteur de l'industrie pharmaceutique, ce projet est en cours de finalisation. Le premier vaccin SpoutnikV pourrait être produit dans deux mois, et ce, après l'importation des matières premières et des équipements nécessaires», a annoncé, la semaine dernière, le directeur de la régulation au ministère de lIindustrie pharmaceutique, Bachir Allouache. En attendant, les Algériens devraient faire preuve de patience et reprendre leurs bonnes habitudes en respectant les mesures d'hygiène et de distanciation sociale. Mieux vaut prévenir que guérir...

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.