Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Les forces d'occupation marocaines répriment violemment des militantes sahraouies    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Man City : Guardiola aurait pris une décision pour Mahrez et Gundogan    Montpellier : Delort buteur face au PSG (Vidéo)    Montpellier : Delort envoie une pique à Mbappé et au PSG    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    ElQods vaincra !    Coronavirus : 199 nouveaux cas, 154 guérisons et 7 décès    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Des enseignants universitaires véreux    Réactions mitigées des partis politiques    Le Cnese en phase de propositions    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Cnese réactive la Cellule d'équité
Pauvreté multidimensionnelle des enfants et des jeunes
Publié dans L'Expression le 12 - 04 - 2021

La deuxième édition du projet de mesure et d'analyse de la pauvreté multidimensionnelle des enfants et des jeunes en Algérie, vient d'être relancée. C'est le Conseil national économique, social et environnemental, Cnese, qui vient de donner le coup d'envoi de cette importante opération, la première du genre cette année. Une structure dénommée «Cellule d'équité», vient d'être réinstallée, dans la perspective de relance de cet important processus dans le travail systémique du Cnese. Outre les cadres du Conseil économique la cellule comptera également des mem-bres d'institutions nationales, des représentants de la société civile, sans compter les chercheurs universitaires algériens, versés dans différents domaines de la recherche.
La cellule profitera de l'expertise scientifique et comptera sur l'aide précieuse des experts de l'Institut de recherche en politiques sociales «spri», ainsi que de l'assistance de l'Unicef.
«Le projet permettra de mesurer le niveau de privation subie par les enfants et les jeunes dans différents domaines et d'aider les décideurs à prendre des mesures qui permettraient de réduire et d'éliminer cette privation», note-t-on. Considéré, à juste titre, comme l'un des leviers importants dans la prise de décisions dans le domaine socio-économique, pareilles approches permettront aux pouvoirs publics de prendre la mesure des effets de la pauvreté multidimensionnelle sur la société. Malgré la crise économique et une crise sanitaire (Covid-19) importante, l'état maintient le cap des aides sociales, à travers des transferts sociaux de plus en plus importants. Commandée par l'Etat, une étude similaire sur la pauvreté multidimensionnelle sur les enfants et les jeunes avait été lancée en 2012, dans sa première édition. Les résultats de cette première enquête sociale ont mis en lumière, l'accentuation du taux de privation pour les enfants de moins d'un an, dans plusieurs dimensions, dont la nutrition et le logement décent. Le rapport d'enquête cite la forme la plus sévère de pau vreté multidimensionnelle, qui est celle alliant les deux sphères, sociale et financière. Ainsi, «tous ces résultats, lorsqu'ils sont examinés sous une optique diachronique, sont à même d'aider à fixer un cap stratégique que devrait poursuivre la politique nationale de développement social dans les années à venir». Le secteur de la solidarité nationale, qui détient la primauté dans les dispositifs et les programmes sociaux, peine à développer les instruments inhérents à une gestion adaptée et efficiente de ses missions. Idem pour l'Agence de développement social ADS, qui continue d'être gérée tel un bureau de comptabilité générale, loin de ses missions essentielles et statutaires, qui lui sont légalement confiées. Pour ce qui est du rapport de 2012, aucune des recommandations du rapport du Cnes, n'avait été prise en compte dans l'élaboration des politiques sociales d'antan. Le rapport avait émis trois hypothèses de solutions à envisager pour atteindre les visions énoncées précédemment, notamment pour l'inclusion des enfants et des adolescents.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.