Nouvelle manifestation à Alger    Le gouvernement planche sur l'avant-projet    L'activité de l'importateur limitée à un seul produit    «Washington ne veut pas entraver le processus de règlement»    Libye : du soulèvement populaire à l'ingérence étrangère (2e partie et fin)    Algérie-Mauritanie le 3 juin à Blida    Benhamza et Serrar défendront les intérêts des clubs auprès des instances    USMA-MCA éclipse tout    Doigts de kounafa    Entre apaisement et statu quo    D'important dégâts dans plusieurs wilayas    Festival national de la calligraphie arabe    Transfert    Mémoires du 8 Mai : de l'abjection coloniale à l'impossible repentance    Brèves    Coronavirus : Washington met son poids dans la bataille pour l'accès aux vaccins à l'OMC    Benbouzid annonce le lancement d'un registre d'abstention    CFA : Première réunion lundi    Le football est piégé    "PAS DE MUSELIÈRE"    Un doctorat soutenu en Italie et consacré à la vallée Ighzer Amellal : La géo-archéologie sur les traces de nos ancêtres    Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Oran: Des individus poursuivis pour conspiration contre la sécurité de l'Etat    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    Groupe Est: Le MO Constantine en arbitre    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    Mise en garde    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Le gaspillage atteint son apogée    À la veille du grand jour à Béjaïa    Les slogans sortis de laboratoires    De l'importance des structures de proximité    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Les mises en garde du gouvernement    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    Grève nationale des infirmiers les 25 et 26 mai    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    Un nouveau recteur pour sauver l'université de Tizi Ouzou    CRB-NCM, délocalisé au stade du 5-Juillet    "J'ai toujours pensé que j'en étais capable"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sur une courbe ascendante
ASM Oran
Publié dans L'Expression le 21 - 04 - 2021

Le jeune entraîneur oranais, Hadj Merine, a réussi ses débuts avec le club de Mdina Jdida, l'ASM Oran, qu'il reprend trois années après avoir jeté l'éponge. Avec cet entraîneur, le club se taille la première place au classement de la Ligue 2 de football (dans le Groupe Ouest). En deux matchs seulement, l'entraîneur de l'ASM Oran a réussi l'exploit de bien guider le groupe ayant réussi à engranger les points complets, et de surcroît loin des bases de M'dina Jdida. L'ASMO a arraché deux victoires face au SKAF Khemis et RCB Oued Rhiou. Hadj Mérine a entamé cette saison en entraînant le CR Ain Témouchent, celui-ci s'offre actuellement la 3e position du classement du même groupe. Le même entraîneur ne vend pas des illusions en ne criant pas victoire avant l'heure. Il se contente de dire qu'il «faut s'attendre à une grande bataille» autour du seul billet de ce groupe donnant accès aux Play Offs».
Le coach oranais dit que «la bataille sera rude lors de cette phase retour». «Outre l'ASMO, au moins deux autres équipes postulent à décrocher la première place du groupe.
Je pense notamment à MCB Oued Sly et à mon ex-formation, le CR Témouchent», précise-t-il. Hadj Merine est le troisième technicien à diriger les Vert et Blanc cette saison après Kamel Mouassa et Moulay Cherif El Ouezzani. C'est surtout l'ambition nourrie par cette direction de retrouver la Ligue 1 cette saison qui a motivé le coach à accepter son offre, selon l'intéressé. Hadj Merine reste convaincu que le chemin risque d'être semé d'embûches. En plus de la grande concurrence à laquelle fait face son équipe de la part du MCB Oued Sly et du CR Témouchent, il estime avoir «hérité d'un effectif limité».
«Je n'ai pas beaucoup d'alternatives sur le banc de touche, ce qui m'oblige à aligner à chaque fois le même onze ou presque, ce qui risque de jouer un mauvais tour aux joueurs concernés sur le plan
physique», regrette-t-il.
Ce scénario a de fortes chances de se produire, surtout au vu de la programmation infernale du championnat du deuxième étage qui a débuté à la mi-février dernier et qui devra prendre fin en juillet prochain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.