Iran : Raïssi élu président avec 62% des voix, selon des résultats partiels    Hongrie-France : Les compositions d'équipes    BAC : Plus de 731.000 candidats attendus dimanche aux preuves du Baccalauréat    Tahar Khaoua et Arezki Berraki sous mandat de dépôt    Le gouvernement s'engage à la mise en œuvre de l'accord d'Alger    Le droit à l'indépendance du Sahara Occidental    Le ministre interpellé sur la qualité de l'eau    Coup de poker, coup de maître !    Glody Kilangalanga libéré    Les Canaris à pied d'œuvre à Yaoundé    De l'électricité algérienne pour la Libye    43 millions de dollars pour subventionner le Barrage vert    Actuculte    L'Ethiopie aux urnes lundi pour des élections législatives    Laurent Gbagbo revient en Côte d'Ivoire    L'Algérie veut relancer son accession à l'OMC    Le Cnese appelle à exploiter davantage les traités bilatéraux    Cinq étudiants primés    Hamid Lounaouci nommé conseiller à la Présidence    JSK-Coton Sport en présence du public ?    Raouraoua garde son poste    SEPT PERSONNES PLACEES SOUS MANDAT DE DEPÔT    "La future APN aggravera la crise"    LES GERANTS DES SALLES DES FÊTES ONT MARCHE À TIZI OUZOU    Quelque 3 millions de quintaux attendus    D'ENORMES INSUFFISANCES À COMBLER    Espagne : une marche en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    TAKFARINAS,DANSE AVEC L'HISTOIRE    LE VIOL, UN MARQUEUR INDELEBILE    Deux morts déplorés à Zéralda    RCA – MOB : Décisif pour les play-offs    Mouloudia d'Alger : Bensaha, Allati et Rebiai lynchés à l'entraînement    Ath Kouffi (Tizi Ouzou) : Les villageois réalisent un projet d'AEP    Héliopolis a été le théâtre d'un génocide    DES CHOIX ET DES ACTES    Infrastructures scolaires, centres de santé, sûretés urbaines...: D'importants équipements publics dans les nouveaux pôles urbains    Logements promotionnels publics: Ouverture de l'opération de souscription dans 39 wilayas    Journaliste: être ou ne pas être (II/II)    Bengrina souffle le chaud et le froid    Le dialogue comme seule alternative    Le défi que s'apprête à réussir le gouvernement    La cybercriminalité dans le viseur de l'Algérie    Chanegriha reçoit une délégation russe    Le Niger rouvre ses frontières terrestres    Trois personnes tuées dans une attaque armée dans l'Est du pays    Une édition sous le signe de l'espoir    L'activité culturelle reprend de plus belle    Un programme artistique riche    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'armée hausse le ton
Elle délimite des lignes rouges à ne pas franchir
Publié dans L'Expression le 06 - 05 - 2021

L'Armée nationale populaire (ANP) s'est exprimée sur les enjeux qui se trament et les menaces qui guettent le pays via l'éditorial d'El-Djeïch.Cette fois, le ton s'est amplifié, l'état-major a opté pour une démarche, le moins que l'on puisse dire, est ferme et teintée d'une détermination extrême.
L'ANP n'y est pas allée avec le dos de la cuillère pour exprimer cette démarcation claire et nette en précisant à ce propos que «notre armée continuera à faire face à tous les dangers qui menacent le pays avec force, fermeté, détermination et une volonté inébranlable. Une force nourrie par la grandeur des missions qui lui sont assignées, la noblesse de ses positions, ainsi que par son attachement permanent à la légitimité constitutionnelle», a-t-elle asséné.
Cette détermination et fermeté sont la traduction et le prolongement d'un contexte peu reluisant et particulier aux niveaux de nos frontières; il y a aussi les jeux troubles de certaines forces qui ne cessent d'afficher leur démarche fondée sur la mainmise et la voracité néocoloniale.Cette nouvelle donne au niveau de la géopolitique et de la géostratégie, à la fois, a poussé la grande muette à sortir de son mutisme et s'exprimer sur les véritables enjeux qui constituent le gros des défis et des questions que l'Etat et ses institutions doivent surmonter comme c'est le cas pour la gestion d'un processus politique qui fait office d'une manipulation politicienne dictée par des forces d'outre-mer et exécutée par des nébuleuses dont leurs accointances et connivences sont avérées avec des sphères proches des puissances étrangères comme c'est le cas pour l'organisation terroriste Rachad et le mouvement séparatiste MAK. Dans ce sens, l'état-major à travers la revue El-Djeïch a tiré tout ça au clair en rappelant que «ces éléments subversifs et d'autres qui préparaient des attentats à l'explosif contre les citoyens, sont, en fait, les deux faces d'une même médaille, leur objectif est de faire plier l'Algérie en recourant à tous les moyens, en explorant toutes les voies et en exécutant plusieurs plans subversifs dans le but de provoquer la rue et de généraliser le chaos», et d'ajouter «Il incombe à tous les patriotes jaloux de leur terre, de leur honneur et de leur Histoire, de se tenir forts, de défendre avec l'ardeur et la détermination nécessaires, leur patrie et l'avenir de leurs enfants contre des forces qui vouent une rancune et une haine tenaces à notre pays», note-t-on.
Ce ton renseigne sur l'étape que traverse le pays, mais aussi montre on ne peut plus clairement que l'ANP est en état d'alerte maximale quant à la défense du pays et pour faire face à toutes les menaces et risques qui puissent s'exprimer à nos frontières et à l'intérieur du pays. Faisant connaître sa ligne intangible quant au contexte crucial dans lequel évolue l'Algérie, l'ANP rappelle que sa mission est celle de défendre la patrie et que ladite patrie est considérée comme une ligne rouge. À ce propos, le commandement suprême de l'ANP a affiché sa position sans ambages quant à la réussite des élections législatives anticipées comme une sorte d'engagement dans la poursuite du parachèvement de l'édifice institutionnel de l'Etat. Dans ce registre, l'éditorial d'El-Djeich a indiqué «que tous ceux qui ont perdu la boussole de la Patrie, qui se sont égarés et qui ne se retrouvent plus entre rêves et cauchemars, qu'ils sachent que l'Algérie dispose d'une armée qui la protège et la défend, qui se sacrifie pour elle et qui fait face aux professionnels de la désinformation et de la propagande, aux promoteurs de rumeurs et de mensonges et à tous ceux qui frappent de suspicion les efforts de l'Etat algérien parce qu'ils ne peuvent plus jouir des avantages et autres privilèges dont ils bénéficiaient par des voies détournées et de manière suspecte, au détriment des droits du citoyen», martèle-t-on. L'ANP a réaffirmé sa voie et sa démarche qui ne sont autres que celle de la défense sans relâche et avec force de la souveraineté et de l'indépendance chèrement acquise de l'Algérie.
De ce point de vue, l'état-major reste mobilisé et vigilant quant à l'évolution qui se fait exprimer au niveau régional et international.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.