Bouira : Deux manifestants placés sous mandat de dépôt    L'Agence nationale du sang célèbre la Journée mondiale du donneur de sang    Hand/ Championnat Excellence (messieurs) : le GS Pétroliers déclare forfait pour les play-offs    Logements AADL: des instructions pour l'examen de la 2ème vague de recours des souscripteurs de l'AADL 2013    Enseignement professionnel: création d'un centre de formation dans les énergies renouvelables à Cherchell    Coronavirus: 354 nouveaux cas, 242 guérisons et 8 décès    11.000 policiers mobilisés pour garantir la couverture sécuritaire des épreuves du BEM    Dossier sahraoui: le Maroc enchaine les camouflets    Coupe Billie Jean King: "On s'attend à un niveau assez élevé"    Espagne : Luis Enrique envoie un message à Eriksen    La 26e journée se jouera vendredi et samedi    L'Algérien Fethi Nourine (-73 kg) qualifié aux JO de Tokyo    El-Hamri cale au mauvais moment    Vive polémique entre Macron et Johnson    28 millions de dollars pour un vol dans l'espace avec Jeff Bezos    Des mesures spéciales au niveau des plages ?    Le record mondial de l'association Errakim de Médéa    L'Unicef et l'OIT promettent d'éliminer le travail des enfants    Sonatrach et des sociétés danoises en quête de partenariats    Choc et impact !    La saturation risque de compromettre les programmes de logements    Un déficit de 45% de la production céréalière    3 soldats tués et 4 autres blessés    CES LOIS QUI FONT LE LIT DU FEMINICIDE    Cité Kouhil Lakhdar à Constantine : Un nouvel effondrement inquiète les habitants    3400 affaires élucidées et 3799 suspects arrêtés en mai dernier    AEP à Alger : Instructions fermes pour un approvisionnement régulier    Vaccination contre la Covid à Annaba : 41% de la population ciblée touchés    La Journée nationale de l'artiste célébrée    Le ministère de la Communication retire l'accréditation à France 24    Ministère des Finances: L'économie se remet progressivement de la crise Covid-19    Tiaret - Foncier industriel : 24 hectares inexploités récupérés    DNA - Ligue 2: Les probabilités à deux journées de la fin    En attendant la proclamation des résultats: Un taux de participation de 30,20% aux législatives    Tribulations d'un raboteur d'urnes !    L'Egypte rejette les mesures unilatérales de l'Ethiopie    Moyenne du taux de participation de 30,20 %    Le FLN «rafle la mise»    La longue nuit du dépouillement    Le discours politique sans impact    «C'est un jour heureux pour l'Algérie»    Le choc post-traumatique de la barbarie israélienne    «Je deviens Ifru Nomade!»    Un livre sur les victimes des traumatismes    Premier festival sur les plantes médicinales en Algérie    Un colloque virtuel sur l'économie informelle et les inégalités de genre    Le livre sur la question kabyle disponible en Algérie    Me Abdelkrim Khaldi tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La pandémie inquiète de plus en plus
Nouveau confinement général en Tunisie
Publié dans L'Expression le 10 - 05 - 2021

Mardi dernier, la députée à l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), Abir Moussi, s'est présentée au Parlement, munie
d'un casque de motard et d'un gilet pare-balles, un accoutrement qui, selon elle, est l'unique solution pour «faire son travail», compte tenu des menaces qu'elle reçoit et du «déficit sécuritaire» qui règne à l'assemblée. Selon le tout dernier sondage d'Emrhod Consulting, sa formation, le Parti Destourien Libre, est passé de 39% des intentions de vote à 37%, une érosion qui ressemble fort à un avertissement, même si le parti islamiste Ennahdha qui progresse à 26% au mois d'avril contre 22% le mois précédent. Attayar grignote des points pour récolter 9% tandis que Qalb Tounes piétine, reculant même de 8% à 6%. Quant aux petites formations Achaab, Tahya Tounes et Machroue Tounes, ils slaloment à hauteur de 2%.
Quant aux personnalités, le président Kaïs Saïed caracole largement en tête, avec 44%, grimpant de deux points par rapport à mars, le Premier ministre Hichem Mechichi ne parvenant pas, pour sa part, à enthousiasmer les sondés dont seuls 18% lui concèdent un degré de satisfaction pour lequel il peut se consoler face au score de Rached Ghannouchi.
Le chef d'Ennahdha stagne toujours à la dernière place avec seulement 8% d'opinions favorables. Il n'empêche, son récent voyage au Qatar qui a défrayé la chronique et dont les Tunisiens auraient bien aimé connaître la véritable teneur n'aura guère pesé sur la situation morose dans laquelle se trouve le pays.
Plongé dans une situation alarmante avec une pandémie de Covid-19 qui s'aggrave de jour en jour, la Tunisie vient de replonger dans un confinement général. Le gouvernement Mehichi a en effet annoncé, face à la troisième vague de l'épidémie, un confinement d'une semaine, du 9 au 16 mai prochain, assorti de mesures encore plus strictes que précédemment, notamment en ce qui concerne le couvre-feu.
Le dernier bilan du ministère tunisien de la Santé faisait état de 1410 nouvelles contaminations par le coronavirus et 86 décès par jour pour un total de 317.010 cas confirmés et 11.208 décès, depuis l'apparition de la pandémie, il y a un an. Pourtant, la décision n'a pas fait l'unanimité puisqu'à Sousse, les commerçants ont annoncé qu'ils continueront à vaquer à leurs occupations, eu égard aux conditions socio-économiques dégradées que traverse la Tunisie. Ces mesures sont jugées tardives et peu efficaces par une majorité de Tunisiennes et de Tunisiens parce qu'elles n'ont pas été associées à des mesures d'accompagnement en faveur des catégories sociales les plus fragiles pour leur permettre de subsister en ces circonstances de confinement strict. Aussi, les réactions hostiles ne se limitent pas à Sousse. Partout, dans le pays, des attroupements impressionnants sont observés devant les bureaux de poste, les transports sont pris d'assaut dans la capitale et d'autres villes et nombreuses sont les fédérations syndicales qui recommandent à leurs adhérents d'exercer normalement leur activité. A Sfax, les grilles d'un centre commercial ont été forcées et les étals investis. Et face à une telle situation, le gouvernement doit se hâter de dépêcher la délégation ministérielle auprès du FMI pour solliciter un nouveau prêt, indispensable à la gestion des affaires courantes et pour lequel les Etats-Unis ont déjà annoncé leur soutien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.