Bouira : Deux manifestants placés sous mandat de dépôt    L'Agence nationale du sang célèbre la Journée mondiale du donneur de sang    Hand/ Championnat Excellence (messieurs) : le GS Pétroliers déclare forfait pour les play-offs    Logements AADL: des instructions pour l'examen de la 2ème vague de recours des souscripteurs de l'AADL 2013    Enseignement professionnel: création d'un centre de formation dans les énergies renouvelables à Cherchell    Coronavirus: 354 nouveaux cas, 242 guérisons et 8 décès    11.000 policiers mobilisés pour garantir la couverture sécuritaire des épreuves du BEM    Dossier sahraoui: le Maroc enchaine les camouflets    Coupe Billie Jean King: "On s'attend à un niveau assez élevé"    Espagne : Luis Enrique envoie un message à Eriksen    La 26e journée se jouera vendredi et samedi    L'Algérien Fethi Nourine (-73 kg) qualifié aux JO de Tokyo    El-Hamri cale au mauvais moment    Vive polémique entre Macron et Johnson    28 millions de dollars pour un vol dans l'espace avec Jeff Bezos    Des mesures spéciales au niveau des plages ?    Le record mondial de l'association Errakim de Médéa    L'Unicef et l'OIT promettent d'éliminer le travail des enfants    Sonatrach et des sociétés danoises en quête de partenariats    Choc et impact !    La saturation risque de compromettre les programmes de logements    Un déficit de 45% de la production céréalière    3 soldats tués et 4 autres blessés    CES LOIS QUI FONT LE LIT DU FEMINICIDE    Cité Kouhil Lakhdar à Constantine : Un nouvel effondrement inquiète les habitants    3400 affaires élucidées et 3799 suspects arrêtés en mai dernier    AEP à Alger : Instructions fermes pour un approvisionnement régulier    Vaccination contre la Covid à Annaba : 41% de la population ciblée touchés    La Journée nationale de l'artiste célébrée    Le ministère de la Communication retire l'accréditation à France 24    Ministère des Finances: L'économie se remet progressivement de la crise Covid-19    Tiaret - Foncier industriel : 24 hectares inexploités récupérés    DNA - Ligue 2: Les probabilités à deux journées de la fin    En attendant la proclamation des résultats: Un taux de participation de 30,20% aux législatives    Tribulations d'un raboteur d'urnes !    L'Egypte rejette les mesures unilatérales de l'Ethiopie    Moyenne du taux de participation de 30,20 %    Le FLN «rafle la mise»    La longue nuit du dépouillement    Le discours politique sans impact    «C'est un jour heureux pour l'Algérie»    Le choc post-traumatique de la barbarie israélienne    «Je deviens Ifru Nomade!»    Un livre sur les victimes des traumatismes    Premier festival sur les plantes médicinales en Algérie    Un colloque virtuel sur l'économie informelle et les inégalités de genre    Le livre sur la question kabyle disponible en Algérie    Me Abdelkrim Khaldi tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Paris en eaux troubles pour Icardi
Psg
Publié dans L'Expression le 16 - 05 - 2021

À l'heure où le titre pourrait lui échapper pour la première fois depuis 3 ans, le PSG se
retrouve à un moment charnière de son histoire récente. Alors que Neymar a été prolongé jusqu'en juin 2025, que Kylian Mbappé n'a toujours pas donné son aval pour poursuivre son aventure dans la capitale, d'autres joueurs de la ligne offensive n'ont pas vraiment la même cote auprès des dirigeants. Mauro Icardi (28 ans) fait partie de ceux qui déçoivent le plus depuis quelques mois. Définitivement recruté pour 50 millions d'euros, l'été dernier, l'attaquant argentin ne parvient pas à faire oublier Edinson Cavani. S'il affiche des statistiques loin d'être ridicules, avec 32 buts en 60 matchs depuis son arrivée, l'ancien joueur de l'Inter semble être en marge du jeu parisien. À côté de ses quelques performances intéressantes, comme son entrée de jeu décisive contre Saint-Etienne (3-2), le mois dernier, on retrouve des prestations catastrophiques, notamment en LDC, avec une présence trop limitée pour peser sur des défenses bien plus redoutables qu'en Ligue 1. Il faut dire qu'Icardi ne fait pas grand-chose pour se mettre en évidence. Là où El Matador se distinguait par ses énormes efforts et sa générosité, l'Albiceleste, lui, se montre bien plus attentiste et ne participe que trop peu au jeu. S'il parvient à être trouvé assez facilement par Mbappé, qui lui a distillé 10 offrandes en quasiment deux saisons, le joueur formé au FC Barcelone n'a pas la même relation avec la star de l'équipe, Neymar, qui ne lui a pas délivré la moindre passe décisive depuis le début de leur collaboration. Une statistique assez troublante qui a mis la puce à l'oreille des dirigeants. En plus de ce manque de complémentarité avec la tête de gondole du projet francilien, Icardi a multiplié les pépins physiques. Genou, adducteurs, cuisse, Covid-19, périodes de méforme, le numéro 9 parisien n'a jamais réussi à enchaîner plusieurs matchs dans des conditions optimales afin d'emmagasiner la confiance nécessaire à ce poste spécifique. En interne, certains lui reprochent une hygiène de vie inadaptée, avec des habitudes alimentaires, comme sa propension à enchaîner les barbecues, qui ne collent pas forcément aux exigences du football de haut niveau, souligne L'Equipe. Pour autant, le PSG ne le pousse pas forcément vers la sortie. Conscient que le marché des finisseurs reste assez fermé, notamment en cette période de crise sanitaire, Leonardo, à l'origine de son arrivée, ne fait pas de sa vente une priorité absolue. Mais le directeur sportif n'est pas contre cette idée si un prétendant, comme la Juventus, qui le suit depuis des années, proposait un chèque d'au moins 40 millions d'euros. Cela permettrait à Paris de limiter la casse et d'économiser son important salaire (10 millions d'euros/an) pour se concentrer intégralement sur la prolongation de Mbappé.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.