Tourisme: Air Algérie appelée à accompagner les efforts de développement du secteur    La décision de la Cour africaine est une attestation du statut juridique du conflit    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Lancement officiel du réseau parlementaire sur le climat et l'environnement    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Grippe saisonnière: réception de 2,5 millions de doses de vaccin    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Le Premier ministre inaugure la 21ème édition du SITEV    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    A quand une rencontre Président-Maires ?    LA VIE... ET LE RESTE    «Nos entreprises sont prêtes à investir en Algérie»    Une aubaine pour les cimentiers    Des «lignes rouges» tracées    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Trois ateliers illégaux démantelés    Tensions accrues au Sahel    Du bon et du moins bon    Maguire, c'est désastreux    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Le Président Tebboune reçoit l'ambassadeur du Ghana    APN: Réunion de coordination sous la présidence de Boughali    Festival national du Malouf de Constantine : une ambiance apaisante lors de la 2ème soirée    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Un coup de piston et...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mehdi Cerbah illumine Tizi Ouzou
Il y a dédicacé son récit autobiographique
Publié dans L'Expression le 05 - 06 - 2021

Mehdi Cerbah, ancienne gloire de l'Equipe nationale de football, a été l'invité d'honneur de la librairie Cheikh multi-livres de Tizi Ouzou où il a dédicacé son livre autobiographique:
«Mémoire d'un gardien de but» sorti récemment aux éditions Apic d'Alger. Cette rencontre à la fois culturelle et sportive, a réuni plusieurs anciens grands joueurs de football, des fans de la JSK et de l'Equipe nationale ayant gardé un souvenir vivace de Mehdi Cerbah, etc. Parmi les figures de proue du football présentes à la séance de vente-dédicace qui a eu lieu jeudi dernier dans la plus grande et la plus ancienne librairie de la wilaya de Tizi Ouzou, on peut citer le mythique et légendaire Ali Fergani ainsi que Arezki Koufi, Abdennour Berkani, etc. La rencontre s'est vite transformée en une véritable table-ronde où les orateurs se sont succédé pour apporter leurs témoignages précieux et vivants sur Mehdi Cerbah qui a marqué avec des lettres d'or l'histoire du football algérien comme le confirmera Ali Fergani. Ce dernier a rappelé à l'assistance, qu'à l'époque, le niveau du football algérien était à son summum. Ali Fergani a précisé que c'est un honneur et un devoir d'être présent aux côtés de Mehdi Cerbah lors de cette séance de présentation de son livre autobiographique. Ali Feragni a précisé qu'il est en contact permanent avec Cerbah tout en rappelant qu'il le connait depuis 1979. Ils ont joué ensemble aussi bien à la JSK que dans les rangs de l'Equipe nationale. «Mehdi Cerbah était unique, c'était un travailleur acharné.
Un célèbre gardien de but Il compensait un peu sa
«petite» taille par le travail acharné. Il était très agile et pas du tout facile. C'est aussi un homme de caractère. Il dirigeait toute sa défense», a témoigné encore Ali Fergani non sans rappeler le célèbre et historique match de l'Algérie contre l'Allemagne en 1982. C'était la première participation de l'Algérie en Coupe du monde qui a été couronnée par une victoire magique contre l'Allemagne. «Pendant ce match, Mehdi a montré qu'il était doté de très grandes qualités», a ajouté Fergani. Pour sa part, Mehdi Cerbah, la star du jour et de toujours a exprimé toute sa joie d'avoir pu rencontrer de nouveau, à l'occasion de la séance de vente-dédicace de son livre, les anciens joueurs de la JSK ainsi que les supporters du club, mais aussi de l'Equipe nationale, celle des années 80, qui a marqué l'esprit de tous les Algériens par ses performances et ses exploits inoubliables et qui ont fait et font toujours la fierté de notre pays. Mehdi Cerbah n'a pas raté cette occasion pour mettre en exergue le travail énorme que fait l'Equipe nationale actuelle, laquelle, a-t-il précisé, fait grandement honneur à l'Algérie. Il faut préciser que le livre dédicacé jeudi dernier à la librairie Cheikh multi-livres de Tizi Ouzou est un récit autobiographique, de Mehdi Cerbah, qui est, faut-il le souligner, un des plus célèbres gardiens de but de sa génération. Dans ce livre, Mehdi Cerbah se livre aux amateurs de la balle ronde et relate les moments les plus succulents, parfois douloureux, qui ont jalonné sa carrière de footballeur, depuis son premier poste à la sélection nationale, catégorie cadet, en 1968. De ses passages dans les clubs du championnat national, aux compétitions africaines et méditerranéennes, jusqu'à l'épopée du Mondial 1982 avec la sélection nationale.
Glorieuse équipe du FLN
«Revivre ces instants, dans l'intimité des vestiaires, des entraînements, des regroupements ou lors des déplacements, nous replonge dans un passé où le football en Algérie était non seulement considéré comme une compétition sportive où les clubs se disputaient les premières places des championnats en toute sportivité, car dignes représentants d'un quartier de la ville ou d'une région, mais en plus, c'était une question de fierté nationale, que de voir le football national arracher sa place dans les débats des compétitions continentales et mondiales, juste au lendemain de l'indépendance du pays. Cela devait se faire sous le poids de lourdes jambes et d'un dévouement absolu», souligne-t-on dans la présentation du livre préfacé par le célèbre journaliste Hamid Tahri et rédigé en collaboration avec Sid Ahmed Bouaddou. Et d'ajouter:
«Avec ce témoignage poignant, vivant, et vécu de surcroît, Mehdi Cerbah, la grinta, comme aimaient l'appeler ses coéquipiers, lègue dans ces pages une partie de l'histoire du football algérien et rend hommage à toute une génération de footballeurs, d'entraîneurs, de dirigeants et cadres sportifs qui ont fait son prestige. En homme public, dans un domaine aussi sensible que le football, il refuse de se murer dans le silence, se rendre complice d'un quelconque détournement de cette histoire ou permettre aux fossoyeurs de s'approprier des honneurs qui ne leur sont pas dus». Dans ce livre, Mehdi Cerbah avertit: «Faire oublier les sacrifices et les exploits consentis par toute une génération, digne héritière de son aînée, la glorieuse équipe du FLN, est une sorte de confiscation d'une partie de notre histoire.» Dans sa célèbre chanson dédiée à la JSK dans son tout premier album, Matoub Lounès cite nommément Mehdi Cerbah dans ces vers évocateurs: «Atan kecmen-d yizmawen, Izmawen ghlayen, Widak fi yerbe? Gerger, Serba? yulli deg igenwan, Lbalu deg ifassen, Yegga aâdaw yetthiyyer».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.