Le FLN part en favori    FLN, acte IV(1). France, la révolution et le «complot» terroriste !    1 339 requêtes reçues en 2018    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    L'auto-satisfecit algérien    Des formations en vue d'améliorer les systèmes agricoles locaux    Tractations autour d'un sommet    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    Le Raja Casablanca dernier qualifié pour les quarts de finale    Une bonbonne de gaz explose dans un restaurant mobile    Gâteau aux raisins secs    Le Dimajazz est de retour    Bouchareb ne va pas durer longtemps    Tribunal correctionnel: Trois ans de prison requis contre l'ancien DG du CHU d'Oran    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Division nationale amateur - Centre: Deux gros chocs à Aïn-Ousera et Arba    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    La revanche des riches    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    10 familles d'El Djebass relogées    Défaitisme    L'histoire à méditer    LE QUOTIDIEN D'ORAN A 24 ANS    La violence politique    Fusillade à proximité d'un marché de Noël à Strasbourg (France)    Mise en garde contre les dangers de la surexposition aux écrans    Saisie de 3, 877 kilogrammes de kif traité et 45 731 comprimés de psychotropes en un mois    2 morts et 3 blessés dans une collision    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Commerce : Engagement de l'Algérie dans tout projet pour le développement de l'Afrique    Chine et Etats-Unis … les "nouveaux rivaux"    Inter Partner Assistance Algérie fête ses dix ans en triplant son capital social : Le meilleur est à venir    Bonnes nouvelles pour les souscripteurs AADL    Espérant une amélioration des relations sino-américaines : Les Bourses européennes rebondissent    Energie photovoltaïque: Un potentiel national de près de 2,6 millions TWh/an    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes    Kia Al-Djazaïr : remises, GPL et nouveautés au menu    Exception d'inconstitutionnalité : Le principe et sa procédure d'application    Le FLN favorisé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dans l'indifférence totale
60E ANNIVERSAIRE DU MC ORAN
Publié dans L'Expression le 17 - 05 - 2006

Même s'il n'est plus que l'ombre de lui même, le Mouloudia oranais mérite un peu plus d'attention.
14 mai 1946-14 mai 2006, le MCO vient de souffler sa soixantième bougie et ce, dans un imbroglio qui en dit long sur le silence total de l'entourage hamraoui, qui a fait carrément l'impasse sur cet événement.
Même si le Mouloudia d'Oran n'est plus que l'ombre de lui-même, il aurait été judicieux de fêter sa création eu égard à tous ceux qui ont façonné et construit un club dans une conjoncture particulière faisant fi de toute autre considération, à savoir défier les autres clubs qui étaient sous la bannière des colons.
Le 14 mai 1946, fut signé l'acte de naissance du Mouloudia club oranais au 24, rue Er-Rouaz, sise El Hamri (à l'époque Lamur), sous la férule de feu Bessol Mohamed, qui était en même temps joueur, entraîneur et secrétaire général du club. Il y avait aussi les Bentouti, feu Redouane Serik, Serradj, Hadj Abouna, Belaïd, Ali Tounsi et cela sans oublier les Bensenouci, Benahmed, Bendraou, Cherigui, Aroumia, Abouna, Fali Kada Saïd, Dr Bijou et tant d'autres qu'il faudrait toute une page pour les énumérer, et que leurs familles nous excusent de cette lapalissade.
Ces hommes, qui ont tant oeuvré pour le MCO seront des figures de proue de ce club qui a aussi donné des martyrs. Après le retrait des clubs musulmans, initié par le FLN, le MCO hibernera comme les autres teams autochtones et ce, jusqu'à l'Indépendance. Le Mouloudia fera parler de lui et fera un parcours digne des autres clubs qui sont entrés dans la légende comme l'ESS, le MCA, l'USMA, le CRB, la JSK. Le MCO raflera quatre titres de champion d'Algérie (1971, 1988, 1992 et 1993), quatre coupes d'Algérie (1975, 1984, 1985 et 1996), deux coupes arabes (1998 et 1999) et une super coupe arabe (1999) et cela sans oublier la finale ratée contre le RAJA de Casablanca d'un certain...Rabah Saâdane, dans le cadre de la Coupe d'Afrique des clubs champions (actuellement Champion's league). Rappelons que depuis l'instauration du championnat national, (1964-1965), le MCO n'a point connu la trappe de la relégation et est le plus vieux pensionnaire de l'élite.
Même si pour le moment il lutte pour sa survie dans cette division, El Hamri, restera toujours l'un des ténors du football national avec, à la clé, sa nombreuse galerie qui a tant fait parler d'elle dans toutes les contrées de l'Algérie et bien au-delà. Tout de même, joyeux anniversaire aux «Rouge et Blanc» avec une pensée à tous ceux qui ont écrit ces plus belles pages et souhaitons que les dirigeants du club rectifient le tir en revenant à de meilleurs sentiments pour honorer ceux qui ont donné à ce club, qui a tout fait parler de lui, et n'en continue pas de le faire, même dans les moments difficiles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.