Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Sarkozy au TPI, ça tarde    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    L'article 184 du code électoral largement contesté    Le jeu malsain de Riyad    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Défis et espoir    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Course contre la montre à Blida    Washington lâche Rabat    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des trousseaux scolaires gratuits
L'initiative de l'apc de boudjima est saluEe par les parents
Publié dans L'Expression le 14 - 09 - 2021

L'initiative est saluée par tous les parents d'élèves des communes concernées. Les services des APC de Boudjima et de Makouda viennent d'annoncer que les élèves du cycle primaire bénéficieront de lots de fournitures scolaires, avec cartables, gratuitement, dès la rentrée. Au lieu de dépenser le budget réservé à ces achats, les parents pourront ainsi l'orienter vers d'autres objectifs, à l'instar de l'achat des livres et autres services comme le transport pour les élèves qui ne bénéficient pas de transport scolaire. Une action qui se répète car, l'année dernière déjà, de nombreuses communes ont assuré la gratuité des fournitures scolaires aux élèves du même cycle.
Cette initiative, prise par la commune de Boudjima ainsi que d'autres communes qui annoncent déjà cet objectif, va certainement délivrer les familles de cette angoisse qui les poursuit depuis le début du mois. Dans les villages de cette commune, située à une vingtaine de kilomètres au nord du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, la nouvelle a réjoui tout le monde et a été très bien accueillie. En effet, les parents d'élèves ont jugé louable cette initiative de leur APC. À présent, les parents qui ont plusieurs enfants dans le cycle primaire n'auront plus à se soucier de l'achat des trousseaux. Ils pourront se consacrer à leurs enfants qui sont dans les cycles moyen et secondaire.
Cette nouvelle tombe à point nommé, aussi, parce que la rentrée sociale s'annonce difficile pour les bourses moyennes et pire pour les familles à faible revenu. Les marchés des fruits et légumes affichent des mercuriales inabordables avec des prix qui ont connu une hausse vertigineuse ces deux dernières semaines. Cette année, un trousseau peut coûter jusqu'à 10000 dinars vu les prix élevés pratiqués par les vendeurs. Un cartable coûte entre 2000 et 6000 dinars. Les autres articles scolaires ne sont pas moins chers. Bien au contraire, il est déjà constaté une hausse des prix par rapport à l'année dernière. À ces lourdes dépenses, consenties pour l'achat des fournitures scolaires, les parents devront se préparer incessamment à payer les livres qui coûtent aussi très cher.
Enfin, il convient de noter que l'initiative est déjà sur les tablettes de nombreux autres maires qui s'apprêtent à faire la même annonce aux parents d'élèves qui ne seront que ravis de se voir allégés du fardeau. Avec les 5 000 dinars, la rentrée scolaire sera moins difficile pour des bourses déjà écorchées par les hausses des prix qui touchent pratiquement tous les produits de consommation.
À rappeler que les APC de Boudjima et de Makouda sont parmi les plus pauvres de la wilaya. Ce qui n'empêche pas les élus de penser aux familles dans ces moments difficiles. Ces deux circonscriptions, disposant par ailleurs de plusieurs atouts, peuvent connaître une dynamique économique locale positive. Une zone d'activité somnolente depuis plus de 40 ans, à Boudjima, peut constituer un terrain pour l'investissement, mais une fois que cet espace est viabilisé. C'est déjà une autre paire de manches.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.