Le Premier ministre installe le Conseil national des Statistiques: «Le classement international de l'Algérie ne reflète pas la réalité»    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Pomme de terre et huile de table: Les éclaircissements du ministère du commerce    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Ligue 1 - Mercato estival: En fonction des moyens et des objectifs    Ligue 1 - Match avancé: Une avant-première très attendue    Tiaret - Ecoles de football: La Coupe d'Algérie en décembre    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    Report du procès en appel de Said Djabelkhir    Ces «experts» Algériens    La guerre des spéculateurs    Griezmann, du paradis à l'enfer    Steve Bruce quitte les Magpies    Mbappé juge son entente avec Messi    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    Aucun effet sur les prix du poulet    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    Les dates des compositions fixées    Le procès reporté au 17 novembre    Les enjeux complexes de la sécurité    L'armée syrienne bombarde Idlib    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    Le FFS emboîte le pas au MSP    L'Algérie tablera sur "les ressources domestiques"    L'expert Mourad Preure livre son analyse    Quatre éléments arrêtés en une semaine    Benbouzid n'écarte pas une 4e vague    3 décès et 76 nouveaux cas en 24 heures    CAN 2022 (dames) Victoire historique de l'Algérie face au Soudan (14-0)    Les "entorses" à la justice dans l'affaire Karim Tabbou    Le FFS en colère !    Nouveau tir d'un missile balistique    La Cour suprême approuve le pourvoi en cassation    Branle-bas de combat chez les partis    Constantine contredit Medaouar    Dbeyba et ses alliés font tout pour se maintenir au pouvoir : Doutes sur les élections du 24 décembre en Libye    Editions Média-Plus. Ici, on noya les Algériens de Fabrice Riceputi : Silence, on tue des Algériens    Jaoudet Gassouma-écrivain, journaliste, plasticien, réalisateur et enseignant : «Mes sujets sont en quête de reconstruction et de résilience»    Une union truffée de non-dits    La Tunisie sollicite l'aide de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mbappé - Neymar, soirée de mésententes
PSG
Publié dans L'Expression le 27 - 09 - 2021

Le PSG se serait bien volontiers contenté d'une soirée sans histoire. Face à Montpellier, samedi (2-0), Paris a presque tout fait pour aborder, avec calme et sérénité, les quelques jours qui le séparent de son premier vrai choc de la saison, mardi, face à Manchester City. Si Mauricio Pochettino aura de vrais motifs de satisfaction à tirer de ce 8e succès de rang en Ligue 1, il n'échappera pas, en revanche, à ce qui pourrait vite devenir un psychodrame.
Car entre Kylian Mbappé et Neymar, tout ne fut pas aussi limpide que dans un passé récent. Et c'est peu de le dire. Paradoxalement, c'est en l'absence de Lionel Messi, touché au genou et spectateur au Parc des Princes, ce samedi soir, que ces deux-là ont semblé manquer de place. À l'approche du dernier quart d'heure, à la suite d'un petit bijou de passe lobée d'Ander Herrera, Neymar a surgi... dans les pieds de Mbappé, manquant finalement de précision pour conclure du pied gauche. Cette petite incompréhension aurait pu rester anecdotique si elle n'avait pas été précédée d'une multitude de mésententes, plus ou moins fâcheuses, entre les 2 attaquants, tout au long du match. Quelques minutes plus tôt, Neymar avait été lancé en profondeur et choisi de tenter sa chance face à Omlin, en vain, plutôt que de servir le Français sur un plateau, à droite. Le Brésilien était de toute façon en position de hors-jeu mais sur le moment, la star de Bondy n'avait pas masqué son agacement. Ni même en fin de match, après son remplacement par Mauro Icardi.
Installé aux côtés d'Idrissa Gueye sur le banc, l'international tricolore n'avait toujours pas digéré cette action, alors que Julian Draxler venait de doubler la mise... sur une passe de Neymar, sur sa droite.
«Il ne me fait pas la passe», a semblé confier le joueur de 22 ans au premier buteur du soir, devant les caméras de Canal+, et sans se cacher la bouche comme le font les joueurs qui veulent absolument éviter que les spécialistes en lecture labiale saisissent leurs propos.Effectivement incapables de se servir dans de bonnes conditions, les deux superstars n'ont échangé que 14 passes, le plus souvent assez loin du but et sur l'aile gauche, où ils se sont parfois marchés sur les pieds.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.