Des vents forts sur des wilayas côtières de l'Est du pays lundi    Crisis Group: Washington doit intégrer dans son discours le droit des Sahraouis à l'autodétermination    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    Coupe arabe 2021 de la Fifa: L'Egypte et l'Algérie ont réalisé de belle prestations    Affaire Fethi Ghares : Procès reporté au 12 décembre    Le difficile démarrage    Sit-in des bénéficiaires des logements AADL    "Notre participation a été un succès"    Patchwork d'alliances pour la gestion des APC    Est-ce la fin des mesures de rétention contre le Liban ?    Le président Tebboune préside aujourd'hui une réunion    Le Ballon d'Or 2020 finalement attribué à Lewandowski ?    Pourquoi ça bloque    La construction de logements en plein boom    Ce qui va changer pour voyager en France    Plus de 240 enfants handicapés accueillis par les établissements spécialisés    Le moudjahid Hadj Ziane Mohamedi n'est plus    Magra coule, Médéa propulsé !    Report du procès en appel de Abdelkader Zoukh    Unifier les efforts pour lutter contre le terrorisme    Les Canaris s'entraînent enfin à... l'ESHRA    La confirmation de Pinnick    Démantèlement d'une bande de trafiquants de psychotropes    Plus de 390 tonnes de produits alimentaires saisis dans un dépôt non déclaré    Repêchage du corps emporté par les eaux pluviales à Mediouna    La légende Saïd Mekbel    Le coup d'envoi demain à Boumerdès    Avant-première de Sœurs de Yamina Benguigui à Tunis    La menace Omicron    Les Sudistes croient à la remontada    L'attaque dans le centre du Mali, une atteinte grave aux droits de l'Homme    Fiesta «flamenca»    Ligue 2: Le réveil des mal-classés    Sidi Bel Abbès: Transport privé - transport public : «le SMOG»    Comparaison est parfois raison    Visite d'une délégation de diplomates et ministres africains et arabes    La colère de Tebboune    La justice autorise une manifestation contre les bases militaires    Les Gambiens élisent leur président    Le cadeau empoisonné des nouveaux élus    Des bombes livrées en 2016 à l'Arabie et aux Emirats par la France    Le FFS reprend sa majorité à l'APW    Une nouvelle génération des démocrates    La rupture?    Des blocages partout    Hommage à Pilar Bardem    Des films et une installation pour sensibiliser à la cause    Plus de 1.200 objets issus du film mis en vente    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Dernière publication de Benali Saci
«Le Hirak et les armes silencieuses»
Publié dans L'Expression le 24 - 10 - 2021


Dans sa nouvelle publication intitulée «Le Hirak et les armes silencieuses», l'universitaire Benali Saci propose des bases théoriques d'analyse politique en plus d'explorer et expliquer certains mécanismes utilisés pour détourner l'opinion et manipuler les masses populaires. Paru récemment aux éditions Anep, cet essai de 125 pages isole de manière académique ce que l'auteur définit comme «armes silencieuses utilisées pour renverser ou attiser des situations en temps de guerre ou de paix» en expliquant comment ces méthodes ont été utilisées en Algérie ou ailleurs. L'auteur évoque des stratégies de manipulation sur la base d'un «document attribué à l'idéologue et philosophe américain Noam Chomsky» faisant état de mécanismes comme «la stratégie de distraction», «infantiliser le public», ou encore «faire appel à l'émotionnel plutôt qu'à la réflexion». Benali Saci aborde également les différentes formes de désinformation et de manipulation de l'information en expliquant ces procédés et en énumérant les exemples les plus criards dans les médias internationaux. L'universitaire propose également des bases d'analyse des mouvements de contestation populaires sur le plan sémiologique et des notions théoriques de politique interne et internationale pour aider le lecteur dans son analyse de l'actualité. Benali Saci explique, également, dans sa publication la différence entre la «démocratie représentative», qu'il estime être un héritage colonial très répandu dans le continent africain, et la «démocratie participative» fondée sur un partage de l'exercice du pouvoir et le renforcement de la participation des citoyens dans la vie politique. Evoquant le Mouvement populaire, Hirak du 22 février 2019, l'auteur met en avant le civisme impressionnant des manifestants et parle d'un «cas d'école (...) qui pourrait devenir contagieux (...) et renverser des démocraties représentatives boiteuses», en citant des déclarations d'officiels européens. Diplômé de l'Ecole nationale d'administration option sciences économiques et financières, Benali Saci est également titulaire d'un doctorat en sciences politiques et relations internationales et auteur de deux essais sur la géopolitique.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.