Aouchem, acte 2    Changement climatique: L'Algérie, un partenaire "stratégique et fiable" dans le bassin méditerranéen    Poursuite des travaux du séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique    Lamamra : L'alliance maroco-israélienne, une jonction entre deux expansionnismes territoriaux    Enseignement supérieur: l'Algérie et la Tunisie décident de "capitaliser" les acquis de coopération    Ministre de la culture sahraoui: "nous résisterons au génocide culturel conduit par le Maroc"    Des vents forts annoncés ce vendredi sur des wilayas côtières de l'Est du pays    Les Parlements algérien et européen pour la relance de la commission interparlementaire    Rencontre FAF-FIFA-CAF: Charaf-Eddine souhaite une plus grande représentativité de l'Algérie dans les instances internationales    Le 25e Sila du 24 au 31 mars 2022    Le rôle de l'Algérie est important au sein de l'Union africaine    Intempéries : trouver des solutions aux accumulations des eaux pluviales dans les tunnels    Real : Comment Ancelotti aurait décidé de punir Isco    Claude Le Roy voit un Algérien ou un Sénégalais meilleur joueur de la CAN 2021    Coupe Arabe : Reprise de l'entrainement pour les Verts avant d'affronter le Liban    Coronavirus: au moins 5.223.072 morts dans le monde    Déclin du RND et recul du MSP    Démonstration de force des Verts    Boualia opéré avec succès    Derouaz : "Nous avons apporté les éclaircissements    Le PT fustige le gouvernement    "Le Hirak continue à faire son effet sur la conscience collective"    Libye : la présidentielle en équation    L'obligation vaccinale n'est pas à écarter    Boudiba dénonce les ponctions effectuées sur les salaires    La stabilité des prix du pétrole en jeu    Pour un re-engineering économique global de l'Algérie    Nécessité d'associer les acteurs économiques    Le Parti des travailleurs tunisien met en garde contre l'aventure du Makhzen    Le satisfecit du FFS    Le lourd défi des nouveaux élus    «Contre les inégalités et la discrimination»    La FAHB tiendra une AGEX prochainement    Les talibans demandent aux Etats-Unis de débloquer les fonds gelés    Le rapport sur l'attaque d'Inata remis au Président Kaboré    ACTUCULT    A quand «la ruée vers l'or» ?    Paix et sécurité en Afrique: Conférence de haut niveau à Oran    L'ennemi aux sept têtes    L'armée saisit plus de 3 quintaux de cannabis    Le naufrage islamiste    Le FMI affiche sa satisfaction    Unis face aux défis communs    «nous sommes sur la bonne voie»    Le ministère apporte des précisions    One night in Algéria!    Joséphine Baker, une icône d'engagement et de liberté    Des week-ends culturels à l'opéra d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les choux gras, et après?
Pelouse du stade Mustapha-Tchaker de Blida
Publié dans L'Expression le 24 - 10 - 2021


L'histoire de l'état de la pelouse du stade Mustapha-Tchaker de Blida, semble être revenue sur le terrain de l'inutile et agaçante lutte psychologique entretenue par les adversaires de l'Equipe nationale et par les «Oulémas du foot», ainsi que par les criminels de l'audiovisuel. Actuellement, des efforts soutenus par l'Etat sont déployés pour avoir une belle pelouse et rabattre le caquet aux «pseudo-faiseurs d'opinion», jamais heureux des merveilleux résultats de l'EN! Elle semble seulement, car vous pensez bien que ce n'est pas dans la culture de Djamel Belmadi, le coach national, de tomber facilement dans le piège des «pièges en carton» tendus par ceux qui n'ont pas d'autre issue que de raconter des histoires à dormir debout. Le coach leur a bouché toutes les fentes, par où ils peuvent s'introduire dans la verte et grosse carapace des Verts ! N'aviez-vous jamais remarqué que Belmadi cachait ses cartes à chaque apparition devant les caméras et autres micros, qui peuvent transmettre aux «criminels de l'audiovisuel» des munitions assassines? Pour nous, c'est déjà ficelé depuis des années que nous suivons les évolutions du foot, même à l'échelle internationale, l'Algérie est déjà qualifiée au prochain Mondial, parce qu'actuellement, «El Djazair» est la meilleure équipe d'Afrique et du Monde arabe. Nous irons plus loin, en reprenant largement les propos de Joachim Lowe, l'ex- compétent et sérieux coach d'Allemagne (quelle référence!), qui a dit, in texto: «L'Algérie est pour moi la 4e équipe du monde, juste après la Belgique, le Brésil et la France! Nous avons rencontré cette équipe bien organisée et nous avons souffert le martyr!» Oui, l'Algérie prenez-le comme vous voulez, il n'y a en football, que le travail de préparation sur tous les plans, et nous allons nous amuser à les énumérer, sans crainte d'être espionné, et donc trahi, abandonné et laissé- pour- compte! Alors, si vous le voulez bien, commençons par le physique, la tactique, l'endurance, l'effort du pan-psycho-tactique et psychotechnique, sans oublier la dispersion des efforts fournis pendant les mi-temps, en pensant aux éventuelles prolongations, et pourquoi pas, si les évènements y mènent, les séries de tirs de penalties! Alors, vous vous apercevez, en parcourant ces modestes lignes, qu'il n'est pas question, et il ne sera jamais question d'état du terrain, de taux d'humidité, de la vitesse du vent, de la température, de l'arbitrage, de l'hostilité du public, si vous voulez bien, nous ajouterons, des «publics»! Armé du seul mental mis au point par le staff en entier, sous la surveillance du «ministre du bonheur», Djamel Belmadi, le sélectionneur national, le Onze qui entrera alors sur le terrain, saura quoi faire pour l'emporter, haut la main! Pour revenir au terrain fétiche de Blida, gardons le secret espoir, qu'il sera prêt pour les 2 matchs de novembre 2021, pour au moins avoir un peu plus de calme d'avant match. Ce calme est obligatoire et nécessaire à la concentration des joueurs, plus qu'habitués à penser au déroulement de leurs matchs qu'à entendre des sornettes, du genre bête et inamical: juste de quoi déstabiliser le collectif de l'EN, et pour paraphraser les adversaires, voire les ennemis des Verts: «Eh, les gars! Attention, le match n'a pas encore commencé! Et puis, avec un arbitre-poubelle pareil et avec la baisse de forme de quatre joueurs, dont X, ou Y, on ne sait jamais, surtout que le coach de l'équipe adverse, a plus d'un tour dans sa gibecière!» Ainsi, continueront les marchands de mots à l'emporte-pièce, et les voyeurs de «complots à tout- va»!

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.