Les pharmacies d'officine désormais ouvertes jusqu'à minuit    JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    La CAF sanctionne la FAF d'une amende de 5 000 dollars    Un jeune de 24 ans succombe au monoxyde de carbone    L'Algérie participe avec plus de 600 ouvrages    Paiement des amendes en contrepartie de la récupération du permis de conduire    Ligue 1 : Le live des matches de la 15e journée    L'Algérie envoie une deuxième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Les efforts de l'Algérie dans la lutte contre le terrorisme dans la région sahélo-saharienne salués    Le Pr Kamel Djennouhat appelle à rendre accessible les tests antigéniques    Une députée britannique affirme avoir été évincée du gouvernement car musulmane    Ce n'était pas mission impossible pour les Aigles de Carthage    Des chutes de neige sur les reliefs de l'Ouest à partir de demain mercredi    Le Brent à plus de 87 dollars    L'Algérie condamne les agressions répétées contre l'Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis    La police recrute dans les nouvelles wilayas    Le sélectionneur se plaint des conditions d'hébergement    Vers le dénouement !    Sellal écope de 5 ans de prison ferme et Metidji de 8 ans    Bruits de bottes aux portes de Kiev    Les notaires en colère    Les horaires de distribution réaménagés    Plusieurs arrêtés de fermeture signés par le wali de Jijel    Danger sur les non-vaccinés    Plus de 60 000 m2 pour abriter la première mini-zone d'activités    Un homme apparemment déséquilibré fait 3 blessés dans un tram à Tunis    Amara-Belmadi, l'explication !    Victoire de l'ASMO devant le MC Saïda    Tayeb Mehiaoui livre ses «vérités»    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    La campagne de vaccination ne suscite pas d'engouement    Le Président Tebboune en visite de travail et de fraternité en Egypte    Un malheureux «chibani» à la croisée des chemins    Numérisation de 40 œuvres    Quarante millions d'entraîneurs pour aider Belmadi    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    Eloge de l'amitié    Des juges qui ont le vertige...    «Les Algériens découvrent leur Sahara»    150000 quintaux produits à Oran    L'élan économique en sursis    Comment avoir les ripoux?    Les Emirats interceptent deux nouveaux missiles houthis    Plus de 150 morts dans l'assaut de l'EI    TAM renoue avec le tourisme    «Fouroulou était chacun de nous»    Ce patrimoine qu'on nous envie    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'art rassemble le tout-Alger
Les oeuvres de Zaphira Yacef exposées dans la nouvelle «Galerie culturelle», inaugurée vendredi, au CIC Abdelatif Rahal
Publié dans L'Expression le 29 - 11 - 2021

La fille de feu le moudjahid Yacef Saâdi, héros ´´in live´´ de La bataille d'Alger, Zaphira Yacef, et néanmoins artiste plasticienne, a présenté avant-hier vendredi, en fin de journée, une exposition de ses tableaux au Centre international des conférences - CIC-Alger.
Cette exposition thématique, «L'art pictural dans la symbolique de l'islam et de la mémoire historique», a vu le «Tout-Alger, en particulier le Tout-Casbah», dirions-nous, défiler et admirer les nombreux tableaux-témoins de l'épisode glorieux de la Casbah pendant la guerre de Libération nationale, mais aussi de l'islam dans toute sa splendeur, appuyé par la transcription répétée du nom du prophète Mohammed (Qsssl) à travers nombre d'oeuvres picturales harmonieusement peintes par l'artiste Zaphira. Pour la plupart, ces oeuvres exécutées par l'artiste, l'ont été avec le «souvenir et la passion» de la lutte de son père et de ses camarades pour la libération de l'Algérie, sentiments animés par une farouche croyance et dévotion en Allah. L'on remarque une oeuvre, dominante et particulière, qui se distingue à travers une superbe fresque de haute dimension sur laquelle figurent les 99 noms qualifiant la grandeur de Dieu. Des tableaux exposaient le nom qualificatif d'Allah, peints de façon subtile, abstraite, aux couleurs chaudes et parfois chatoyantes sous des formes toujours simples.
L'un d'eux montrait la multitude des noms qualifiant Allah, tissés avec art et beauté à la main sur une écharpe enveloppant les épaules d'une croyante. Parmi les portraits exposés, peints avec soin sur tableaux, figurait notamment, aux côtés de l'angélique et amène Hassiba Ben Bouali, celui de Annie Steiner, révolutionnaire du «premier jour» de la révolution de Novembre 1954.
La Fondation Zaphira-Yacef-Saadi a eu le bonheur de naître ce jour-ci dédié aux chouhada de la Lutte de Libération nationale pour l'indépendance de l'Algérie. Lounis Aït Aoudia, président de l'Association des amis de la rampe Louni Arezki (Casbah-Alger) est intervenu dans une allocution ayant comme titre «Alger, capitale de la résistance à travers le parcours glorieux de Yacef Saâdi» où il a évoqué et fait l'éloge de nombre de héros de la ville martyre, morts pour que vive l'Algérie.
La présence du doyen des écrivains algériens d'expression française, en l'occurrence Kaddour M'Hamsadji, n'est pas passée inaperçue au vu du nombre de personnalités de la culture et de l'histoire qui se pressaient devant lui pour le saluer et échanger avec lui quelques mots chaleureux, culturels et historiques certainement, avant de prendre place parmi les invités à cette sympathique cérémonie pleine de souvenirs émouvants, les uns plus que les autres. Il ne faut pas non plus omettre de citer, entre autres, la présence remarquée de Kamel Bouchama, ancien ministre de la Jeunesse et des Sports et écrivain de renom.
La cérémonie, qui se voulait authentique sous plusieurs aspects, n'a pas manqué d'être rehaussée par le soutien et la présence de représentants du ministère des Moudjahidine et des Ayants droit ainsi que celui du ministère es Affaires religieuses et des Wakfs. Pour souligner cette option de dévotion, la cérémonie a commencé par la lecture de versets coraniques et la présentation d'un sermon de circonstance déclamé par un érudit musulman qui a su rallumer la fibre du souvenir parmi l'assistance de par la ferveur de sa psalmodie coranique exécutée avec enthousiasme et effusion.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.