Le Président Tebboune regagne Alger après une visite de travail en Egypte    Visite du Président Tebboune en Egypte : activer les mécanismes de concertation et de coordination    Faki: "l'UA et ses partenaires se mobiliseront pour soutenir le Mali" dans sa transition    Les concessionnaires s'impatientent, ils font appel à Tebboune    L'Algérie condamne    Real : Une date pour le retour de Benzema    Annulation des procédures de suspension et de retrait à compter du 1er février    «Le variant Omicron représente 60 % des contaminations»    JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    La CAF sanctionne la FAF d'une amende de 5 000 dollars    Les pharmacies d'officine désormais ouvertes jusqu'à minuit    CAN: Mahrez répond aux critiques après l'élimination de l'Algérie    Un jeune de 24 ans succombe au monoxyde de carbone    L'Algérie participe avec plus de 600 ouvrages    L'Algérie envoie une deuxième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Ligue 1 : Le live des matches de la 15e journée    Une députée britannique affirme avoir été évincée du gouvernement car musulmane    Ce n'était pas mission impossible pour les Aigles de Carthage    Des chutes de neige sur les reliefs de l'Ouest à partir de demain mercredi    Le Brent à plus de 87 dollars    Les notaires en colère    Le sélectionneur se plaint des conditions d'hébergement    Bruits de bottes aux portes de Kiev    Les horaires de distribution réaménagés    Plus de 60 000 m2 pour abriter la première mini-zone d'activités    Vers le dénouement !    Sellal écope de 5 ans de prison ferme et Metidji de 8 ans    Plusieurs arrêtés de fermeture signés par le wali de Jijel    Le gouvernement admet la gravité de la situation    Danger sur les non-vaccinés    La police recrute dans les nouvelles wilayas    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Un homme apparemment déséquilibré fait 3 blessés dans un tram à Tunis    Victoire de l'ASMO devant le MC Saïda    Un malheureux «chibani» à la croisée des chemins    Numérisation de 40 œuvres    Quarante millions d'entraîneurs pour aider Belmadi    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    L'enjeu céréalier    Eloge de l'amitié    «Les Algériens découvrent leur Sahara»    Comment avoir les ripoux?    Les Emirats interceptent deux nouveaux missiles houthis    Des juges qui ont le vertige...    TAM renoue avec le tourisme    «Fouroulou était chacun de nous»    Ce patrimoine qu'on nous envie    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des bombes livrées en 2016 à l'Arabie et aux Emirats par la France
Révélation du site Disclose
Publié dans L'Expression le 05 - 12 - 2021

La France, présidée à l'époque par François Hollande, a livré en 2016 des dizaines de milliers de bombes à l'Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis en sachant qu'elles seraient utilisées dans la guerre au Yémen, selon le site Disclose. Le média en ligne d'investigation, citant des «documents confidentiel défense» affirme vendredi que «dès 2016, l'Etat français a autorisé la livraison de près de 150.000 obus» à ses deux alliés du Golfe. Les documents, émanant du secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), font état de vifs débats entre les équipes du ministre de la Défense d'alors Jean-Yves Le Drian et de son collègue des Affaires étrangères Laurent Fabius. Ils ont été tranchés, selon le site, par le président Hollande.»Les industriels français demandent l'autorisation d'exporter plusieurs dizaines de milliers d'obus et missiles aux armées saoudienne, émiratie et qatarie. Montant total des contrats: 356,6 millions d'euros», écrit Disclose. «A l'époque, les trois pays font partie de la coalition intervenant au Yémen dans l'opération ''Tempête du désert'', contre les rebelles houthis».
Le site affirme que Paris devait autoriser la livraison aux forces saoudiennes de 41.500 obus par l'entreprise Junghas, une filiale de Thalès, ainsi que 3.000 obus antichar, 10.000 obus fumigènes, 50.000 obus explosifs et 50.000 fusées d'artillerie produits par Nexter aux Emiratis et 346 missiles antichar de l'entreprise MBDA à l'armée qatarie. Le Quai d'Orsay estime alors que ces munitions sont «''directement utilisables sur le théâtre d'opération yéménite, notamment par des systèmes d'armes d'origine française''». Il considère aussi qu'elles «font courir ''un risque de non-conformité avec nos engagements internationaux''». Mais le ministère de la Défense aurait refusé de remettre en question ces contrats, arguant que ces pays représentent «''près du tiers de nos volumes d'exportations''». Selon Disclose, «la livraison des bombes est tellement sensible que c'est finalement le chef d'Etat François Hollande qui va trancher le débat». Selon l'ONU, la guerre aura causé la mort de 377.000 personnes, victimes directes et indirectes, d'ici fin 2021. Des millions de civils ont été déplacés.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.