Le Président Tebboune regagne Alger après une visite de travail en Egypte    Visite du Président Tebboune en Egypte : activer les mécanismes de concertation et de coordination    Faki: "l'UA et ses partenaires se mobiliseront pour soutenir le Mali" dans sa transition    Les concessionnaires s'impatientent, ils font appel à Tebboune    L'Algérie condamne    Real : Une date pour le retour de Benzema    Annulation des procédures de suspension et de retrait à compter du 1er février    «Le variant Omicron représente 60 % des contaminations»    JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    La CAF sanctionne la FAF d'une amende de 5 000 dollars    Les pharmacies d'officine désormais ouvertes jusqu'à minuit    CAN: Mahrez répond aux critiques après l'élimination de l'Algérie    Un jeune de 24 ans succombe au monoxyde de carbone    L'Algérie participe avec plus de 600 ouvrages    L'Algérie envoie une deuxième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Ligue 1 : Le live des matches de la 15e journée    Une députée britannique affirme avoir été évincée du gouvernement car musulmane    Ce n'était pas mission impossible pour les Aigles de Carthage    Des chutes de neige sur les reliefs de l'Ouest à partir de demain mercredi    Le Brent à plus de 87 dollars    Les notaires en colère    Le sélectionneur se plaint des conditions d'hébergement    Bruits de bottes aux portes de Kiev    Les horaires de distribution réaménagés    Plus de 60 000 m2 pour abriter la première mini-zone d'activités    Vers le dénouement !    Sellal écope de 5 ans de prison ferme et Metidji de 8 ans    Plusieurs arrêtés de fermeture signés par le wali de Jijel    Le gouvernement admet la gravité de la situation    Danger sur les non-vaccinés    La police recrute dans les nouvelles wilayas    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Un homme apparemment déséquilibré fait 3 blessés dans un tram à Tunis    Victoire de l'ASMO devant le MC Saïda    Un malheureux «chibani» à la croisée des chemins    Numérisation de 40 œuvres    Quarante millions d'entraîneurs pour aider Belmadi    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    L'enjeu céréalier    Eloge de l'amitié    «Les Algériens découvrent leur Sahara»    Comment avoir les ripoux?    Les Emirats interceptent deux nouveaux missiles houthis    Des juges qui ont le vertige...    TAM renoue avec le tourisme    «Fouroulou était chacun de nous»    Ce patrimoine qu'on nous envie    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le FFS reprend sa majorité à l'APW
Après avoir su rallier les Indépendants
Publié dans L'Expression le 05 - 12 - 2021

Les alliances se précisent à l'APW de Tizi Ouzou. Après une valse-hésitation, les Indépendants ont décidé de se rallier aux élus du Front des forces socialistes. Selon les échos qui nous sont parvenus de l'entourage du plus vieux parti d'opposition, la liste des Indépendants, Thagmats, composée, il y a deux années, par le député Ouahab Aït Menguellet, a décidé de se joindre au FFS en drainant un certain nombre d'autres Iindépendants. Ce qui donne à ce parti, qui a eu de grandes difficultés à constituer une majorité,une marge de manoeuvre, toutefois limtée par les demandes de ces indépendants qui auraient réclamé de diriger des commissions et des postes d'adjoints. En tout état de cause, l'Assemblée prochaine, même dirigée par le FFS, sera un patchwork d'idées.
Des idées qui pourraient se traduire en richesse si le plus vieux parti saura les mettre à profit via des consensus sur de nombreux projets à désigner dès le début comme des priorités pour le développement de la wilaya. Et, c'est justement l'un des points forts du parti qui a toujours prôné le consensus.
La prochaine APW sera, en effet, composée d'Indépendants qui viennent avec des programmes et des projets différents de ceux du FFS, mais qu'il faudra prendre en compte au risque de voir la majorité éclater. Et, c'est justement l'un des points forts du parti qui a toujours prôné le consensus.
En fait, même au niveau des communes, le FFS a dû négocier avec les Indépendants pour avoir des majorités. Rares les communes où il est sorti avec des majorités absolues, à l'exception d'Ouaguenoun.
Dans certaines communes les plus importantes de la wilaya, il a dû négocier des sièges à l'APW en cédant sur des communes comme le chef-lieu de wilaya où il n'a pu obtenir que trois sièges. C'est à des Indépendants qu'il a décidé de se joindre en contrepartie.
À Draâ Ben Khedda, le FFS qui était toujours majoritaire, est sorti défait de cette dernière élection à cause des errements de ses élus durant le mandat précédent.
Les citoyens de ce grand centre urbain ont donc sanctionné la liste de ce parti, comble de l'ironie, pleine de figures de la vieille garde qui a causé la dégradation de cette grande et belle ville.
Enfin, il convient de noter que la wilaya de Tizi Ouzou a toujours souffert de la faible consommation de son budget. Une carence que les élus de toutes les Assemblées successives justifiaient par un manque de prérogatives qui freine leurs initiatives. Mais, durant le mandat prochain, ce problème ne sera plus de mise car les pouvoirs publics ont annoncé une nouvelle loi régissant les collectivités locales pour l'année 2022. Aussi, après la promulgation de ce nouveau Code communal, ces derniers n'auront plus qu'à compter sur eux-mêmes pour trouver d'autres ressources financières.
Des ressources financières, toutefois, mal exploitées bien qu'elles aient existé depuis bien longtemps. En plus de la loi, il faut aussi changer les mentalités pour faire évoluer les choses.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.