Les avocats reçus demain au ministère des Finances: Vers le dénouement du conflit ?    Gel des activités du Parti socialiste des Travailleurs: Le FFS et le PST dénoncent    Déficiences comblées ?    Le miracle argentin en temps de Covid    La boîte de Pandore    Sahara Occidental: Guterres appelle à résoudre «une fois pour toutes» le conflit    Episodes de la scène politique tunisienne    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Mondial 2022 - Barrages: L'Algérie hérite du Cameroun    Nigeria -Tunisie, aujourd'hui à Garoua (20h00): Les Aigles de Carthage à l'épreuve    Burkina Faso-Gabon, aujourd'hui à Limbé (17h00) à chances égales    Explosion des cas de Covid et fermeture des écoles: Le Cnapeste reporte sa grève    Centre-ville, la Glacière et Hai Es Sabah: Sept dealers arrêtés, plus de 460 comprimés psychotropes saisis    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    Algérie nouvelle : la mise sur orbite    Grève de trois jours des boulangers de Tizi Ouzou    Plusieurs mois sans Fati?    Depay dans le viseur    La Juve veut Vlahovic, mais...    L'Algérie déterminée à dire son mot    La menace «jihadiste» nourrit le sentiment anti-peul    Les combats entre Kurdes et Daesh font plus de 70 morts    «Ma rencontre avec la mort»    L'autre réalité du Covid    113 postes de formation en doctorat ouverts    L'Algérie compte 45,4 millions d'habitants    «Nous partageons une Histoire complexe»    Le moudjahid Cherif Athmane n'est plus    L'urbanisme et les Algériens    Sahara occidental : l'Espagne plaide pour une solution politique, dans le cadre de l'ONU    Mondial-2022 (barrages) Cameroun - Algérie :"Un choc entre deux équipes qui se connaissent"    Le projet de loi en débat au gouvernement    "Je demande pardon au peuple algérien"    Retour au confinement ?    11 mis en cause placés en détention provisoire    Axe d'une nouvelle gouvernance pour relancer l'économie nationale    "Jeter les bases d'une presse professionnelle"    Les activités du PST gelées    Les avocats gagnent leur première bataille    L'Algérie perd l'un de ses plus grands maîtres luthiers    Un colonel dans la ligne de mire    Parution du roman Les frères Abid de Saâd Taklit    Actuculte    «Dhakhira» Implosée    En deux temps, trois mouvements    Tabi enfin à l'intérieur du pays    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lewandowski ne digère pas la consécration de Messi
Ballon d'or
Publié dans L'Expression le 08 - 12 - 2021


Deuxième du Ballon d'or 2021, juste derrière Lionel Messi, Robert Lewandowski a, une nouvelle fois, vu ce si précieux trophée lui échapper. L'an dernier, alors qu'il avait tout gagné avec son club et que la plupart des championnats européens avaient été joués jusqu'à leur terme malgré la pandémie, France Football décidait quand même d'annuler l'édition 2020 du Ballon d'or. Un énorme coup dur pour le Polonais à qui la récompense était promise. Cette année, il est resté une machine à marquer des buts, mais cela n'a pas suffi face à l'unique fait notable de la Pulga en 2021: la victoire en Copa America. Résultat: FF a décidé de le récompenser du trophée du meilleur buteur de l'année. Un trophée qui ressemble surtout à une breloque destinée à calmer le Munichois. Mais cela n'a bien évidemment pas suffi. Ce dernier ne semble toujours pas avoir digéré le résultat prononcé le 29 novembre dernier. Présent dans l'émission polonaise Kanale Sportowym, l'attaquant international polonais n'a pas pu cacher sa frustration. «J'ai ressenti de la tristesse, je ne peux pas le nier. Je ne peux pas dire que j'étais heureux, au contraire. J'ai un sentiment d'impuissance. Être si proche, rivaliser avec Messi... Bien sûr, je respecte la façon dont il joue et ce qu'il a atteint. Rien que le fait de rivaliser avec lui me montre le niveau que j'ai atteint. Mais en réalité, je me sentais triste. C'était bien, qu'après la cérémonie, nous n'ayons pas eu de match pendant la semaine», a ainsi confié le buteur du Bayern Munich, dans des propos relayés par AS. Par ailleurs, si la Pulga a demandé, lors de la cérémonie, à ce que le Polonais soit le lauréat de l'édition 2020 au regard de sa saison dernière tout simplement exceptionnelle, le principal intéressé ne semble pas vraiment emballé par l'idée, sous-entendant même une forme de communication mal placée. «Pas très enthousiaste» à l'idée de recevoir son premier Ballon d'or de cette manière, il a ainsi déclaré: «Je voudrais que Messi soit sincère, que ce ne soient pas des mots creux.». Le message a le mérite d'être clair pour celui qui continue d'affoler les compteurs depuis le début de la saison avec un bilan de 27 buts et 4 passes décisives en 21 matchs, toutes compétitions confondues.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.