Barça : Bonne nouvelle pour Gavi    Bayern : Gnabry dans le viseur des clubs de Manchester    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Drame de Melilla: Le Premier ministre espagnol charge le Maroc    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Boxe - FAB: Lorsque le sport casse les tabous    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    La longue marche...    La cohésion sociale : socle de la véritable citoyenneté    Tebboune à coeur ouvert    Un petit tour et puis s'en vont    Ronaldo, des cadors européens et Naples sur les rangs    Contacts établis avec Ziyech    «Vous avez une bataille à mener»    En dents de scie    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    JM: médaille d'or pour le nageur Syoud    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Migrants tués par la police marocaine: "le Maroc essaie d'effacer les preuves de la tragédie"    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Les déchets ménagers inquiètent    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Béjaïa en fête    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La sardine entre 250 et 400 dinars
Mostaganem
Publié dans L'Expression le 18 - 05 - 2022


Les prix du poisson du «pauvre» sont accessibles ces jours-ci. Ils ont connu une baisse très sensible, au point où l'on ne rassasie pas à s'en offrir quotidiennement de cette sardine cédée au prix jugé plus ou moins abordable. Et pour cause, le pêche a, un peu partout dans les ports de l'Ouest, été abondante. En effet, les services de la pêche et des ressources halieutiques de Mostaganem «ont enregistré une production de poisson ayant dépassé les 47 tonnes», a indiqué le directeur local chargée du secteur, Abdelhafidh Zenasni. Il a souligné que «le volume de poissons, notamment bleu (sardine), a, jusqu'à lundi, atteint les seuils de 28,48 tonnes au niveau du port de Salamandre et les 19,3 tonnes au port de pêche de Sidi Lakhdar». Cette profusion de la production, sur les côtes de Mostaganem enregistrée ces derniers jours, a entraîné une baisse des prix tant en gros qu'au détail. À la pêcherie moderne de Salamandre, le cageot de sardine est cédé au prix de gros entre 4.000 et 7.000 dinars. Dans le marché couvert du centre-ville de Mostaganem, le même poisson bleu est proposé entre 250 et 400 DA le kilo, alors que son prix a dépassé les 1.000 DA le kg, il y a quelques semaines. Le même responsable a expliqué cette hausse de la production par la reconstitution de réserves durant la période du repos biologique des poissons et par le doublement du nombre de sorties de pêche en mer par les professionnels dans le plein respect des règles légales régissant leurs activités. Les spécialistes s'attendent à ce que cette production, notamment du poisson bleu, atteigne le pic dans les prochains mois, notamment en juillet et août, ce qui aura pour conséquence une baisse raisonnable des prix avec la possibilité de réaliser une production abondante similaire à l'année dernière. Selon le même responsable, la production de poisson a atteint, l'année dernière à Mostaganem, plus de 6.000 tonnes, réparties entre 5.400t de poisson bleu, 500 tonnes de poisson blanc et 186 tonnes de crustacés et mollusques. Cette production s'est ajoutée à celle issue de l'aquaculture, dont les moules et le poisson tilapia. La wilaya de Mostaganem compte une flottille de 260 unités dont 79 sardiniers, 79 navires équipés de filets pélagiques, 50 palangriers qui accostent au port commercial et aux ports de Sidi Lakhdar et Salamandre en plus de 865 unités de plaisanciers amarrés au port commercial et les ports de pêche et de plaisance de Sidi Lakhdar et de Salamandre. Mostaganem dispose également de neuf sites d'échouage le long de la façade maritime, longue de plus de 124 km, rappelle-t-on.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.