L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    «Seul le droit international doit primer»    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    OL : Cherki vendu dès ce mercato ?    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Djezzy: Mahieddine Allouche nommé DG par intérim    Electricité: L'Algérie prête à augmenter les quantités exportées vers la Tunisie    La virtualité des PIB et des PNB    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Selon le rapport d'un institut américain: L'Algérie a réussi à contrer la menace terroriste    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: Le propriétaire de la société «Future Gate» condamné à six ans de prison    D'une valeur de 2 millions d'euros: Du matériel médical périmé saisi, trois arrestations    Pour sécuriser les accès au pôle urbain Zabana: Le chantier de deux bretelles et d'un rond-point relancé    Quatre Palestiniens tués par l'armée sioniste    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Tlemcen: L'artiste peintre Abdelkamel Bekhti n'est plus    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le club otage des forces occultes
CR Belouizdad
Publié dans L'Expression le 28 - 06 - 2022


Tout semblait pourtant aller dans le bon sens pour l'entraîneur Marcos Paqueta, parti pour rester aux commandes techniques du Chabab de Belouizdad. Ayant eu des «assurances» de la part du P-DG du Groupe Madar-Holding, Charaf-Eddine Amara, pour continuer son aventure avec les Champions d'Algérie en titre, le Brésilien a appris la surprenante nouvelle, dimanche soir, qu'il était «limogé», à travers un communiqué laconique sur la page officielle du club sur Facebook. Paqueta était aussi stupéfait pour le fait que l'on a parlé d'un limogeage, alors que son contrat a expiré à l'issue de la dernière journée du championnat. Il faut dire qu'en coulisses, tout le monde savait au Chabab que ce départ n'est pas une surprise, puisque seul Amara militait pour le maintien de Paqueta. Les autres «cercles influents» faisaient des pieds et des mains pour montrer la porte de sortie au coach. Dans ce cercle, l'on trouve des managers, parmi eux celui qui avait ramené Paqueta au Chabab. Avant la fin de la saison, un bras de fer avait éclaté entre Paqueta et ce même manager, lorsque les joueurs de ce dernier ne jouaient pas, et l'on cite le gardien Ahmed Abdelkader et l'attaquant Ali-Mehdi Reghba. La relation entre les deux hommes (Paqueta et le manager) a atteint le point du non-retour, notamment lorsque le deuxième promettait au premier de lui mener la vie difficile et l'évincer, étant, comme il l'a dit, «il est premier décideur au club». Paqueta a fini par rompre sa relation de travail avec l'agent en question et s'engager avec un autre. Le technicien brésilien a réussi, ensuite, à rencontrer Amara et lui a dressé un tableau noir de la situation et tout ce qu'il a enduré ces derniers temps. Le président démissionnaire de la FAF a pris, sur le coup, la décision de maintenir Paqueta et lui donner carte blanche en matière d'arrivées et départs des joueurs. Dans la liste des partants établie par le coach se trouvaient... Abdelkader et Reghba. Paqueta est allé passer quelques jours au Portugal auprès des siens, et son retour à Alger était prévu, aujourd'hui, pour diriger la reprise des entraînements, programmée le 1erjuillet. Entre-temps, Amara a rencontré Benelhadj et changé d'avis, après, en appuyant le départ de Paqueta, lequel aurait refusé qu'on lui fixe le trophée de la Champions League africaine comme objectif. Pour prendre le relais au niveau de la barre technique, la piste qui semble être la plus plausible est celle du Tunisien Nabil El Kouki, sachant que le manager de ce dernier fait partie des «cercles influents» du Chabab. L'on parle aussi de deux autres Tunisiens, à savoir Mouine Chaâbani et Mondher Kebaier, de l'Espagnol Juan Carlos Garrido et le Français Denis Lavagne. Cela vient confirmer que l'instabilité est devenue monnaie courante avec le Groupe Madar, puisque l'équipe a gagné trois titres consécutifs avec autant d'entraîneurs, à savoir Franck Dumas, Zorran Manojlovic et Marcos Paqueta. Avant ces trois, le Chabab avait remporté la coupe d'Algérie en 2019 sous les commandes de Abdelkader Amrani. Aussi, trois présidents se sont succédé à la tête du conseil d'administration, en l'occurrence Amara, Mohamed Abrouk et Benelhadj, comme pour le poste de directeur sportif, avec Saïd Allik, Toufik Kourichi et Hocine Yahi.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.