Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Le Président Mahmoud Abbas achève sa visite en Algérie    Foot: les dettes des clubs professionnels dépassent les 1.000 milliards de centimes    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Légère baisse de la production d'agrumes    Les Benhamadi condamnés    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    Une Association sahraouie tient l'ONU pour responsable des crimes marocains    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le dossier sera traité jeudi prochain    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    En souvenir d'Omdurman    Belmadi quatrième    Plusieurs routes bloquées dans l'est du pays    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Tout dépendra encore des recours    Le RND remporte la présidence de l'APW    L'armée d'occupation israélienne assiège une ville dans le Nord de la Cisjordanie    Le détail qui échappe à Charfi    Séminaire des chefs de mission et des délégués techniques    Purée de courgettes à la menthe    Du gluten dans votre shampooing    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    A Tierra met le cap sur Annaba    Et la relance socio-économique ?    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Aziza Oussedik en paisible retraite    Les points à retenir du Conseil des ministres    L'axe incontournable de la relance    Le bras de fer continue !    L'interaction Tamazight et l'informatique    Un riche parcours et des réalisations    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Amara va-t-il bloquer Paqueta?
CR Belouizdad
Publié dans L'Expression le 26 - 09 - 2021


L'annonce a été faite par la direction du club et était devenue officielle une fois rendue publique sur ses supports de communication: le Brésilien, Marcos Paqueta est le nouvel entraîneur du CR Belouizdad. «Le CR Belouizdad informe que la direction technique, à sa tête Hocine Yahi, vient de conclure, il y a quelques instants, avec le Brésilien, Marcos Paqueta, qui a signé son contrat avec l'équipe», avait écrit, jeudi, le champion d'Algérie en titre, ajoutant que l'ancien Champion du monde avec les U17 et U20 du Brésil «est attendu à Alger au plus tard mardi». Cette information a été reçue avec un grand ouf de soulagement de la part des supporters du Chabab, qui affirmaient qu'un grand retard a été accusé pour désigner le successeur de Zoran Manojlovic, notamment après plusieurs revirements. Mais il semble qu'il ne s'agit pas de l'ultime revirement. En effet, et à en croire les informations en notre possession, Paqueta n'a encore pas reçu le visa pour rentrer en Algérie et il ne risque pas de venir mardi. La raison résiderait dans le fait que Charaf- Eddine Amara a rejeté cette piste, estimant que «la décision a été prise d'une manière unilatérale par le directeur sportif, Hocine Yahi». Le P-DG du groupe Madar-Holding, actionnaire majoritaire de la SSPA/CRB, aurait piqué une grande colère contre l'ancien N°10 du Chabab, en demandant même à ce que son remplacement soit accéléré par Walid Sadi, l'ancien vice-président de la Fédération algérienne de football qu'il (Amara) préside actuellement. Et ce qui confirme encore plus cette hypothèse, c'est le fait que Yahi se soit absenté lors des deux séances d'entraînement de vendredi et samedi. Il devrait, sauf revirement, subir le même sort que Mohamed Abrouk, remplacé au poste du conseil d'administration par Mohamed Belhadj, un cadre du groupe Madar. En tant que directeur sportif, il faut savoir que le choix du nouvel entraîneur devrait rentrer dans le cadre de ses prérogatives. Ses responsables hiérarchiques lui fixent seulement le seuil à ne pas dépasser concernant le salaire. Mais il se trouve que cela n'est pas le cas et le Chabab continue de fonctionner comme bon semble à son premier responsable «officieux».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.