L'Algérie pays à fortes potentialités    Les attentes prononcées des professionnels    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    La nouvelle stratégie    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les incendies de retour    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Inondations au Soudan: l'Algérie présente ses condoléances    Ligue 1/CS Constantine: Madoui restera l'entraîneur de l'équipe    Soudan: au moins 52 morts dans des inondations    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    L'Algérie présente ses condoléances    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    Une association sahraouie condamne les violations de l'occupant marocain contre la famille du militant Ghali Bouhela    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Jeux de la Solidarité Islamique: l'Algérie s'incline face à l'Arabie saoudite (2-1)    Journée nationale de la poésie: riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Maroc: plus de 60% des jeunes diplômés universitaires sont au chômage    Egypte: 41 morts dans l'incendie d'une église au Caire    Secousse tellurique de magnitude 2,5 degrés dans la wilaya de Tipaza    Onze foyers d'incendies enregistrés ce dimanche à travers six wilayas    Festival de musique et chant Chaouis de Khenchela: la 10è édition en août    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): "Excellente organisation ", estiment les participants    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Lancement d'une campagne nationale de sensibilisation à la bonne utilisation du GPLc    AS Rome : Mourinho se félicite du mercato    Régénération verte    Plusieurs wilayas concernées: Températures caniculaires et mises en garde    Pr Mahyaoui - Covid-19: l'épidémie n'est pas encore terminée    L'inversion des rôles et l'Etat    Après deux ans de suspension: Le Salon international du tourisme de retour    Hors jeu semi-automatique: Un nouveau test avant le Mondial 2022    Port d'Oran: 4.250 portables saisis    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    Contours du nouveau socle de la société civile    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Guterres encense la diplomatie algérienne
Dans un message adressé au président de la république
Publié dans L'Expression le 04 - 07 - 2022


La célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance nationale donne l'opportunité aux personnalités, chefs d'Etat, aux souverains d'adresser leurs voeux, leurs félicitions au président de la République. Celui qui émane du SG de l'ONU est particulièrement remarquable, car il met à l'honneur la diplomatie algérienne. Antonio Guterres a tenu à souligner «le rôle important et actif que l'Algérie a joué et continue de jouer au sein des Nations unies, notamment en assurant le leadership sur un nombre d'actions déployées par les Nations unies pour la prévention et le règlement des conflits internationaux», indique la missive destinée à Abdelmadjid Tebboune. Une référence implicite à la diplomatie algérienne. Née dans les maquis, menée par de jeunes hommes, elle a conduit l'Algérie vers son destin, son indépendance de manière éclatante. C'est dans le soutien des pays non alignés qu'elle saisira une opportunité inouïe pour rayonner. Il donnera une dimension internationale à la cause algérienne. La délégation algérienne menée par une des figures emblématiques de la révolution algérienne, le regretté Hocine Ait Ahmed y siègera comme membre à part entière lors de la conférence de Bandung, qui a regroupé 29 pays asiatiques en avril 1955. Les pays afro-asiatiques harcèleront par des offensives diplomatiques incessantes la France et la contraindront à justifier sa politique devant l'Assemblée générale des Nations unies en 1956, puis en 1957. Ait-Ahmed entreprendra ensuite une tournée diplomatique en ouvrant, en avril 1956, le bureau de la délégation du FLN à New York dans son appartement du 150 East à la 56e rue. Il sera secondé par M'Hamed Yazid. Une autre figure remarquable de la diplomatie algérienne. Il sera un des négociateurs phare des «accords d'Evian», signés le 18 mars 1962 par l'inoubliable Krim Belkacem qui conduira la délégation algérienne. La diplomatie algérienne fera une entrée tonitruante dans le concert des nations, après l'accès du pays à son indépendance. Le 8 octobre 1962 l'emblème national fut hissé au siège des Nations unies à New York. L'Algérie a été, depuis, de tous les combats pour la paix, le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Elle a fait de la non-ingérence et de la solution politique des conflits, des principes. Restant droite dans ses bottes, elle n'en déviera plus. Le 60e anniversaire de son indépendance donne l'occasion de revenir sur ses plus hauts «faits d'armes». La libération, en janvier 1981 de 52 diplomates et civils américains pris en otage dans leur ambassade à Téhéran, l'accord frontalier entre l'Irak et l'Iran, le 6 mars 1975, appelé «Accord d'Alger», l'accord de paix entre l'Ethiopie et l'Erythrée, la nationalisation des hydrocarbures, le 24 février 1971 en préparant subtilement les grandes capitales à cette prise de contrôle des activités de production du gaz et du pétrole qui constitueront la colonne vertébrale de son économie... Plus récemment, son rôle de premier plan dans le retour de la paix au Mali et en Libye. L'Envoyée spéciale de l'Union européenne (UE) pour le Sahel, Emanuela Claudia Del Re a tenu à saluer, à cet égard, le rôle important de l'Algérie en sa double capacité de chef de la Médiation internationale et de président du Comité de suivi de l'Accord, et son engagement sincère en faveur d'un Mali uni, stable, démocratique et prospère, lors de son entretien le 31 mai dernier avec le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra. La voix de l'Algérie résonne désormais aussi puissamment qu'elle l'a été par le passé pour les causes justes, pour la paix. «Mecque des révolutionnaires» il fut un temps, Alger est sur le point de devenir la «Mecque de la diplomatie mondiale». Le secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken, le ministre des Affaires étrangères russes, Sergueï Lavrov, le président du Conseil italien, Mario Draghi, l'ex- ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, l'Envoyée spéciale de l'Union européenne pour le Sahel, Emanuela Claudia Del Re...s'y sont rendus.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.