Enseignement supérieur: renforcer la contribution des étudiants à leur formation universitaire à la faveur d'un modèle national en 5 phases    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Sommet arabe: les dirigeants arabes confirment leur participation    Triathlon/Championnat d'Afrique: l'Algérie décroche deux médailles    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Tlemcen: une encontre sur la société civile, la promotion du tourisme et la protection du legs culturel    Tenue mercredi à Alger de la 10e session de la Commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération    Le développement sportif et les performances des JM d'Oran mis en relief    La Côte d'Ivoire veut récupérer Fofana    La tension monte d'un cran au Maroc    Rage: onze décès enregistrés en 2021    Foot (amical) Algérie-Nigeria: les Verts pour vaincre et convaincre    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    La chine donne son quitus    Un Palestinien assassiné par les forces d'occupation sionistes    L'Algérie soutient la candidature de la Palestine    Borne et les préoccupations de l'heure    Absurdité    «L'Algérie doit être construite par les algériens»    Que va faire l'Opep+?    Développement régional: La décentralisation comme clé de voûte    Industries: Priorité aux filières de substitution des importations    L'ESS sombre    Grosse inquiétude au Barça    On a évité le pire à El Bayadh    ASO Chlef: Des ambitions à la hausse    Efficacité des ressources et réduction de coûts de production: L'expertise allemande pour les PME algériennes    Démarrage timide dans la capitale    El Bayadh: Des tablettes pour 900 élèves du primaire    Cap Falcon : une femme morte et deux blessés graves dans une collision entre deux voitures    Campagne de dépistage à El Flay    El-Bayadh: Trois morts et un blessé grave dans un accident de la route    Onze ans de retard    De la marijuana à Zéralda    Le président Tebboune présente ses condoléances    Presse, amour et pouvoir    La pièce « Hna ou Lhih » participe    «C'est formidable d'échanger avec les lecteurs»    Des cadeaux attendrissants    Festival du théâtre amateur de Mostaganem: 35 troupes à la 53e édition    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    Corruption: 10 ans de prison requis contre l'ex-wali de Skikda Fouzi Belhacine    «Gros» mots : les contre-chocs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une sérénité nommée Madoui
CS Constantine
Publié dans L'Expression le 11 - 08 - 2022


Le CS Constantine connaît une instabilité chronique depuis 15 mois, et ce, aussi bien sur le plan administratif que technique, avant qu'une stabilité relative ne soit constatée, ces derniers jours, avec le retour du coach Kheireddine Madoui à la barre technique. Le premier problème qui a relancé la polémique dans la maison constantinoise a été la dernière nomination de l'ex-manager de l'USM El Harrach, Hadj Kamel en qualité de directeur sportif. Une lettre a été adressée au procureur général près le conseil judiciaire de Constantine pour dénoncer la corruption qui affecte le Trésor public algérien et ses institutions. Parmi les points négatifs cités dans cette lettre, il apparaît que Hadj Kamel, touche pas moins, de 45 000 DA mensuellement avec d'autres avantages relatifs à son poste sans qu'il n'ait exercé le moindre jour au sein du siège alors que son contrat le stipule parfaitement dans son article 5. Et là, il est demandé de prendre des décisions contre Omar Rabah, président du conseil d'administration du club sportif constantinois SSPA CSC pour dilapidation des finances de l'Etat et Hadj Kamel pour avoir obtenu des avantages qui ne sont nullement justifiés d'après le contrat de travail qui le lie au club. Aucune suite n'a été donnée pour le moment à cette lettre. Cela se passe d'ailleurs au moment où le premier stage de l'équipe prévu en Tunisie a été annulé en provoquant la démission de l'entraîneur Kheireddine Madoui qui a déclaré: «Je ne peux plus travailler dans de telles conditions.» De plus, la situation s'est compliquée après que Griche Adlène a été nommé coordinateur administratif à la place de Abdelghani Gourari. Ces changements ont été opérés par la direction de la Société Aabar (ENTP- l'Entreprise nationale des travaux aux puits), actionnaire majoritaire et sponsor du club. Ces changements ont été décriés par les fans de l'équipe de l'antique Cirta qui ont montré leur désapprobation engendrant un bras de fer contre la direction de l'équipe qu'ils accusent de déstabiliser. Mais il se trouve que les responsables du club ont démenti le fait que Hadj Kamel est un conseiller auprès de l'ENTP, mais bel et bien directeur sportif qui a signé un contrat du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2023, comme l'indique justement ce contrat de six pages. On se rappelle qu'après la démission de Madoui, on avait annoncé le nom du coach Mounir Zeghdoud pour lui succéder. Par la suite, c'est le Tunisien Kaïs Yaâkoubi qui a été engagé après avoir signé un contrat de 18 mois pour un salaire mensuel de 13 000 euros. Mais, les responsables du club ont vite décidé de mettre fin à ses fonctions. Ce qui a fait réagir l'intéressé qui a exigé de résilier son contrat après le paiement de 3 milliards de centimes, avant qu'il ne s'oriente vers le Tribunal arbitral du sport pour défendre sa cause. Et pour le moment, Kheireddine Madoui devait revenir, hier, à la barre technique de l'équipe de l'antique Cirta. Enfin, le représentant de la société qui gère le club, indique qu'il vient de remettre un dossier à la Commission des résolutions des litiges parce que le coach n'a pas rejoint son poste, malgré la présence de l'huissier de justice qui a fait ce constat durant cinq jours et c'est aussi le cas de son staff technique. Cela se passe donc au moment où, le nouveau coach Madoui veut programmer un second stage de préparation à Alger avec deux ou trois matchs amicaux, alors que le premier stage qui a pris fin avant-hier, l'a été après la rencontre amicale disputée contre Al Arabi du Koweït sous la houlette de l'entraîneur des gardiens de but, Fayçal Denni. Par contre, les deux autres membres du staff technique, Mansouri et Bouazza ont pris la décision de ne plus revenir au club. D'autre part, la direction du club reste sous deux dossiers à régler: le premier, celui relatif au dossier déposé par le joueur Chiboub au niveau du TAS où il a eu gain de cause en obligeant le club à lui verser la somme de 3 milliards de centimes. Ensuite, il y a eu le problème du stade Benabdelmalek qui a fait l'objet des réserves émises par la commission d'homologation des stades de la FAF lors de sa dernière visite sur terrain.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.