L'APN achève jeudi le débat autour de la Déclaration de politique générale du Gouvernement    Tour de Syrie 2022: Yassmine El Meddah victorieuse, Houili toujours maillot jaune    Championnat arabe de Kayak: 7 médailles dont 3 en or pour l'Algérie    Mémorandum d'entente entre l'Algérie et l'OMT en vue d'ériger l'ESHRA en "pôle" de formation    Classement Fifa: l'Algérie, 37e, gagne quatre places    Algérie-Unesco: Belaabed participe à un débat de "haut niveau" sur l'avenir et les mutations de l'éducation    Belmahdi reçoit une délégation du groupe parlementaire d'amitié Arabie saoudite-Algérie    "NO LOGO", un projet itinérant de promotion culturelle, présenté à Alger    Algérie-Etats-Unis: Des relations «fortes et grandissantes»    El-Bayadh: La nouvelle secrétaire générale de la wilaya installée    In memoriam Octobre 88    Algérie-Pays-Bas: Informer le citoyen sur le bon usage des fonds publics    Tiaret: L'hippodrome «Kaïd Ahmed» plongé dans le noir    Ligue1 - CSC-MCA : Un choc qui promet    Tracteurs de moins de cinq ans    162 médicaments en voie d'épuisement: «Le stock couvre moins d'un mois de besoins»    Oran: 29 harraga interceptés au large d'Arzew    À propos de l'homme qui promenait son âne    En perspective de l'attribution des logements sociaux en cours de réalisation: Mise en service d'un nouveau logiciel pour l'étude des dossiers    Embrouille    Face aux déclarations incensées des néocolonialistes: Notre méfiance se doit d'être de mise    Comment oublier que nous avons été colonisés ?    QUESTIONS DE LANGUE(S) ET D'IDENTITE(S) !    Paix au Mali : le SG de l'ONU rend hommage à l'Algérie en tant que chef de file de la médiation internationale    Alerte à l'instabilité!    Fin imminente des travaux    Ounas élu joueur du mois de septembre    Goudjil instruit la délégation parlementaire    Washington ne mettra jamais Alger dans son viseur    Le droit du peuple sahraoui réaffirmé    Les émissaires de la CEDEAO satisfaits des échanges    L'état des lieux    Une semaine chargée pour l'ANP    L'UGTA se rebiffe    D'où viennent ces chiffres fantaisistes?    Le projet prend forme    De l'énergie entre Alger et Berlin    Le président Tebboune félicite les enseignants    Le MSP menace d'une «motion de censure»    La culture amazighe en deuil    Promotion ou restriction des mobilités?    Chercheurs en langue amazighe: une denrée rare    Rebiga reçu par les membres du Conseil présidentiel libyen    Revirement de Madrid sur le Sahara occidental : "une grave violation" du droit international    Le Président Tebboune reçoit le MAE portugais    Le Président Tebboune félicite les enseignants à l'occasion de leur Journée internationale    Le 14e FIBDA s'ouvre à Alger    Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lagraâ veut partir
MC Oran
Publié dans L'Expression le 18 - 08 - 2022

Le feuilleton de la citadelle des Rouge et Blanc se poursuit. Dans un autre épisode, l'acteur principal n'est autre que le milieu de terrain Mohamed Lagraâ. Dans sa sortie inattendue, il a pris à court la direction du club et surpris tout le monde en faisant état d'un prêche désobéissant constituant le péché majeur chez le club, son départ. En fait, le joueur a suggéré cette velléité alors que le club est pleinement entré dans la préparation dans le bivouac pour lequel il a opté dans la ville frontalière de Maghnia, située à l'extrême ouest du pays. Autrement dit, rien n'indique que ce joueur puisse agir de telle sorte en prononçant subitement et étonnamment son départ alors qu'il est donné partant pour porter les couleurs du club d'El Hamri, le MC Oran. Quelle mouche l'a donc piqué pour opérer de telle sorte? D'autant plus que le climat est, malgré toutes les difficultés rencontrées par le Mouloudia, bon enfant, le groupe, plus que déterminé, affiche son inter solidarité et décide d'aller loin dans le championnat. Fait à la fois saillant et assaillant, ledit joueur a, sans expliquer ni argumenter sa décision signé son acte en maintenant son faux bond qu'il a ouvertement exprimé. Dans le tas, il réclame un paiement de deux mois afin de résilier toutes les clauses du contrat le liant avec le club d'Oran. Il a même saisi la direction du club lui faisant savoir que son départ est indiscutablement décidé. Sauf qu'à Oran, très précisément chez le club des Rouge et Blanc, la situation le prévalant actuellement exige autrement, qu'aucun départ de joueur n'est à tolérer.
Du moins pas pour le moment ni encore moins pour les anciens joueurs compte tenu du grand risque qui guette le club à la faveur du traitement, par la ligue, des licences des joueurs, notamment les nouvelles recrues. Le Mouloudia d'Oran risque de faire l'objet du rejet, par la ligue, de la candidature des joueurs fraîchement embauchés en raison du couperet de la Commission nationale en charge de la résolution des litiges. Cette instance n'a certes pas encore tranché de la problématique liée à la qualification des joueurs recrutés. Mais, le spectre de l'invalidation des dossiers de ces athlètes hante les esprits des responsables de la direction du club compte tenu de la lourde ardoise pour laquelle le club est redevable, celle-ci dépasse les 20 milliards de centimes. En cédant à la volonté de Lagraâ, le club risque de perdre un joueur qualifié l'année passée si jamais il perd la bataille de la validation administrative de sa nouvelle ossature comprenant plus de 15 joueurs ayant nouvellement ratifié leurs contrats avec les Rouge et Blanc. Ainsi donc, la direction de la maison des Hamraoua n'a pas jugé utile de prendre en compte la requête de l'enfant de Tiaret ni a même émis un quelconque avis sur cette défection du joueur. «La réponse de la direction sera défavorable», a-t-on indiqué, expliquant que «le joueur n'a pas suffisamment argumenté ni justifié son départ». «On ne renonce pas des suites d'un simple coup de tête ni d'une saute d'humeur à un contrat liant les deux parties», a-t-on ajouté.
Cependant, cette sortie a tout de même mis très mal à l'aise la direction du club ne s'attendant aucunement à un tel «acte» et surtout pas d'un joueur qui a fait l'objet de tous les égards chez les supporters malgré son rendement jugé, parfois insatisfaisant et très souvent mitigé, l'année passée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.