«Toutes les décisions prises ont pour finalité la protection de la Patrie et l'intérêt du citoyen»    Un terroriste arrêté à Bordj-Badji-Mokhtar    Un homme au cœur du système de rapine    Joe Biden expose une carte où le Sahara Occidental apparaît distinct du Maroc    Ould Salek : «le Maroc fait chanter des pays pour les amener à s'aligner sur la décision de Trump»    Amir Sayoud file en Arabie Saoudite    12e journée : Résultats décevants pour les Algériens    Louis van Gaal de nouveau sélectionneur des Pays-Bas    Les sapeurs-pompiers, un rempart contre les feux de forêt    Les élections locales en novembre    Les divas orientales à l'honneur    Après une saison décevante de la JS KABYLIE : Cap sur la finale de la Coupe de la Ligue    Nous assistons à une dégradation des habitats côtiers et une baisse de la biodiversité    JO-2020 : lutte Fin de parcours pour Bachir Sid Azara    Comment jouer avec la vie    Commission d'éthique de la FIFA : Issa Hayatou suspendu un an pour absence de «loyauté»    Le comédien Saïd Hilmi tire sa révérence    Enseignements tunisiens    Exporter des médecins ou importer des malades ?    Face à une situation économique et sanitaire préoccupante, dix axes directeurs pour le redressement national    Les élections locales en novembre    Covid-19: Les contaminations en hausse chez les enfants    Logements promotionnels libres: Début des souscriptions à partir d'aujourd'hui    Abominable Delta    Résumer le présent et reconstruire le futur    A l'origine de tout, il y a d'abord la transgression: Covid-19 et Démence(s) humaines    Les oasis au fil de l'eau - de la foggara au pivot, un livre pas comme les autres    La JSK a la tête en coupe de la Ligue    Suspension pour «désinformation» des activités de deux ONG internationales    7 pays africains, dont l'Algérie, s'y opposent    Baâdji passe à l'action    Le paiement électronique effectif    La diaspora au rendez-vous    Le gang d'Ali Mendjeli tombe    Le confinement partiel se précise    Plusieurs opérations menées en une semaine    L'activité touristique sombre    Un levier pour la sécurité nationale    L'hommage de Lamamra à la diaspora    Lamamra au bout du fil    Fin du cinquième stage    La scène artistique kabyle en deuil    Les poèmes de Mohamed Benhanafi enfin édités    «Le Seigneur des Anneaux» diffusé en septembre 2022    LE GENERAL ALI OUELHADJ YAHIA, NOUVEAU COMMANDANT DE LA GENDARMERIE    10 ans de prison requis à l'encontre de l'ancien wali Moussa Ghellaï    Tebboune préside aujourd'hui une réunion du Haut Conseil de Sécurité    La date bientôt fixée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un fichier national pour contrôler la distribution
LOGEMENTS
Publié dans L'Expression le 19 - 04 - 2010

Finies les fausses déclarations et les attributions inéquitables des logements. Désormais, la distribution des logements sociaux sera bien contrôlée et suivie à la trace. Pour ce faire, le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, Noureddine Moussa a été intransigeant.
Lors d'une visite d'inspection, avant-hier, dans la wilaya de Khenchela, à l'Est du pays, M.Moussa a insisté sur l'importance des fichiers locaux et nationaux des bénéficiaires du logement social, allusion, semble-t-il, aux responsables régionaux des offices de promotion et de développement du logement (Opgi), de veiller à la distribution de manière équitable des logements sociaux. Avec cette directive, le ministre de l'Habitat vise à mettre un terme définitif à toutes les supputations faisant état de l'iniquité lors de l'attribution des logements et les bénéficiaires n'auront plus droit à postuler une demande de logement auprès des Opgi, chargée de ce dossier. Le fichier national dans lequel les bénéficiaires d'un logement social, toutes formules confondues, et d'aides à la construction sont enregistrés, a été mis en place en 2001. L'objectif de ce fichier est d' éviter, selon le ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme, les scénarios de la double et triple attribution accordée, notamment sur la base de fausses déclarations. Mais, le problème relatif au passe-droit et au favoritisme des uns au détriment des autres demeure toujours de mise mais également un défi auquel le ministère en question devra faire face. Pour cause, plusieurs manifestations ont éclaté suite à l'affichage des listes des bénéficiaires de logement social. Les citoyens contestent la manière, selon laquelle ces logements sont distribués.
Cette décision intervient dans un contexte, faut-il le préciser, favorable, d'une part aux citoyens n'ayant jamais bénéficiés d'un logements social, mais également dans le cadre de la politique de l'Etat visant à résorber l'habitat précaire dans notre pays ainsi que dans le cadre du plan de l'Etat visant à construire un million de logements à travers le territoire national. La disponibilité des crédits immobiliers à des taux d'intérêt bonifiés. Avec cette formule, toutes les catégories sociales dont la fourchette des salaires est comprise entre 1 et 12 fois le Snmg, sont éligibles.
Le décret d'application fixant les niveaux et les modalités d'octroi des crédits immobiliers à taux bonifiés a été publié au dernier Journal officiel (n°17), en début du mois d'avril 2010.
Ce décret exécutif fixe les niveaux et les modalités d'octroi de la bonification du taux d'intérêt des prêts accordés par les banques et les établissements financiers. Ces dispositions entrent dans le cadre de la facilitation d'acquisition d'un logement collectif et la construction d'un logement rural. Signé le 10 mars 2010 par le Premier ministre, ce texte vient en application des dispositions de la loi de finances complémentaire 2009 et de la loi de finances 2010 dans le cadre du dispositif d'aide à l'acquisition de logement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.