Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Manque d'assiettes foncières à Sidi Abdellah : De nouvelles dispositions prises    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Le Conseil de sécurité se réunit après des destructions à Ghaza    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alger: 1047 affaires liées à la drogue élucidées durant le mois du Ramadhan    Journées cinématographiques de Carthage: les candidatures ouvertes jusqu'au 15 août    Bouira : Une wilaya sans salles de cinéma    Nice - Atal : "Djamel (Belmadi) veut mon bien et j'ai confiance en lui"    Apprenez pourquoi le sucre est mauvais pour notre corps    L'extrémisme des états    Palestine occupée: Massacre à huis clos    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    Les enseignants agressés par la frustration de l'inaccessible    Coupe de la CAF : CS Sfax - JSK, aujourd'hui à 17 h 00: Un premier obstacle à franchir    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Entre autres sujets abordés: Un Conseil des ministres consacré à l'ouverture des frontières    Ouverture des frontières : Le «oui, mais» du comité scientifique    Aïn El Turck: 2,5 milliards de centimes pour les préparatifs de la saison estivale    Eclaircie à l'horizon    116e marche du vendredi : Des dizaines d'arrestations dans plusieurs wilayas    Le sionisme : dernier foyer colonial purulent de l'impérialisme occidental    Les (mauvaises) manières du «discours»    Ils redoutent une «débâcle» électorale    Paris en eaux troubles pour Icardi    Agüero, ce sera après la finale de la C1    Ronaldo ne retournera pas au Sporting    135 nouveaux cas et 6 décès en 24 heures    L'Onilev déstocke de nouvelles quantités    Nos villes devenues de nouveau,«fantômes»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    L'Algérie a-t-elle évité la 3e vague?    Un jeune assassiné le jour de l'Aïd    750.000 litres de carburant saisis    9 personnes ont péri noyées    «Les prix baisseront au plus tard demain»    Le bouclier juridique    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Commerce: respect total du dispositif de permanence au 2ème jour de l'Aïd El Fitr    Washington s'oppose à une réunion du Conseil de sécurité et ses résolutions    Charfi réfute toute «nature politique»    Héliopolis de Djaffar Gacem en salles à partir du 20 mai    ANSS : La nécessité de sauvegarder le patrimoine de la Casbah    Boussad Boudiaf emporté par la Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pression sur le pain
1350 BOULANGERS ONT BAISSE RIDEAU
Publié dans L'Expression le 05 - 08 - 2010

Les artisans-boulangers réclament, outre une hausse de leur marge bénéficiaire, une baisse des impôts.
Un bon nombre de boulangeries a baissé rideau à travers le pays. Cette fermeture momentanée est due à des raisons d'aménagement et de nettoyage afin de se préparer pour le mois sacré du Ramadhan, prévu dans moins d'une semaine. Tels sont les arguments du président de la Fédération nationale des boulangers (FNB), affiliée à l'Union générale des commerçants et artisans algériens (Ugcaa), M.Youcef Kalafat. Contacté hier, M.Kalafat a tenu à préciser à L'Expression que ces travaux qui concernent l'étanchéité et la peinture se font annuellement pour mieux gérer les boulangeries durant ce mois de jeûne. «Ceux qui sont partis en congé vont reprendre dans une semaine afin d'éviter la pénurie de pain notamment en cette période de jeûne», dit-il.
Plus explicite, notre interlocuteur a indiqué que sur un total de 13.500 boulangeries à l'échelle nationale, 10% ont fermé suite à des coupures d'électricité qui leur ont causé de grandes pertes financières tandis que d'autres ont été sanctionnées pour des raisons d'hygiène ou de non- respect des prix administrés.
En outre, 30% des boulangers sont partis en congé annuel comptant reprendre au mois de Ramadhan, ajoute notre source. Le président de la Fédération nationale des boulangers (FNB) a fait savoir qu'une réunion a eu lieu hier entre son organisation et les cadres du ministère des Finances à Alger. L'objectif de cette rencontre présidée par le secrétaire général du même ministère, M.Boushaba, était de discuter des problèmes des boulangers, entre autres, les coupures (délestages) d'électricité causant, de ce fait, des pertes financières énormes et en plus non indemnisées. Notre interlocuteur a ajouté que la cherté de la matière première comme la levure, l'améliorant, le sel...figuraient également au menu de la réunion. A l'issue de cette rencontre, plusieurs séances de travail sont programmées à compter de la première semaine du Ramadhan entre la FNB et le ministère de l'Energie et des Mines ainsi que la Société nationale de l'électricité et du gaz (Sonelgaz). Le but de ces séances visent à régler le problème des pannes d'électricité.
Une autre rencontre est prévue entre la FNB et les ministère de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement pour revoir le cas de la taxe écologique. Celle-ci est estimée, faut-il le rappeler, «à 9000 dinars par an pour atteinte à l'environnement», explique le président du FNB.
Par ailleurs, une autre rencontre avec le ministère des Finances est aussi au programme selon notre interlocuteur. Elle aura pour objet la révision de la fiscalité afin de réduire les impôts alors que la FNB croyait que ce problème était réglé, notamment avec l'annonce faite au mois de juillet dernier, faisant état, que les boulangers ne paieront plus de TVA sur les factures d'achat des matières premières entrant dans la fabrication du pain.
En parallèle, les boulangers réclament une hausse de 12% de la marge bénéficiaire de leur produit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.