BANQUE D'ALGERIE : De nouveaux billets de 500 et 1000 Dinars    VIOLENCES BAB EL OUED (ALGER) : 10 policiers blessés et 30 personnes arrêtées    ACCES DIFFICILE AUx MEDICAMENTS DU CANCER : Le ministère de la Santé pointé du doigt    TRIBUNAL DE KSAR CHELLALA (TIARET) : Le procureur de la République agressé    LE MINISTRE AISSA S'INSURGE ! : Les salafistes décrètent la fête du Mawlid, Haram    Air Algérie s'explique et appelle les grévistes «à la raison»    Plusieurs annonces au Sénat    Le trumpisme : entre ruptures et continuité    Les 4 samedis    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider    Les Aiglonnes renoncent au boycott    Beda sur le front    La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Tiasbanine, un plat convivial de saison    Débit minimum à 2 méga et baisse des prix    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Produits pyrotechniques : Les douaniers procèdent à d'importantes saisies    Nouvelles d'Oran    L'ornière de la violence    «Ce pays qui n'a jamais voulu de moi, je l'aime pourtant !»    Ould Abbès dégagé ?    Des témoins gênants que Ryad va promptement éliminer    Europe - Brexit : pour le meilleur et pour le pire    Le projet de la loi de finances adopté par l'APN    Bouclé hier par les forces de l'ordre: Nuit de rares violences à Bab El-Oued    Oran: Un cadavre de migrant rejeté par la mer    Le service de maternité du CHUO saturé: 1.200 hospitalisations et 800 accouchements en un mois    Lunetterie: Plus de 700.000 articles contrefaits saisis en 2017    La folie des sénatoriales    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    EN - Mohamed Farès forfait: Belmadi face aux aléas    Ligue 2: Gros chocs à Biskra et Chlef    Aïn Temouchent: Baba Aroudj a sa stèle    Il entamera sa rééducation dans quelques jours    Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs    Consolidation de la démocratie participative    Enigme et interrogations    L'Onu lève ses sanctions    30e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine : M. Bouteflika réitère le soutien "indéfectible" de l'Algérie au peuple palestinien    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain    Partenaires pour un hommage à Alloula    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    En bref…    Tout un programme pour l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La fin du calvaire
JUDO - AFFAIRE AMINE IBN BOUSHAKI
Publié dans L'Expression le 24 - 11 - 2002

Après deux ans de galère, le champion s'envolera enfin aujourd'hui à Paris.
Cette bonne nouvelle vient réchauffer les coeurs de la famille du judo à propos de leur enfant Amine Ibn Boushaki blessé en mars 2000 au cours d'une compétition nationale. C'est suite à un déséquilibre dans le poids lors d'un combat rentrant dans le cadre du championnat national que Amine a perdu le contrôle de ses jambes. Une année après l'espoir de retrouver sa santé s'est transformé en un terrible cauchemar car il éprouvait un immense sentiment de frustration.
Pour rappel Amine avait déclaré à notre quotidien «malgré ma bonne volonté de surmonter mes souffrances les évènements m'ont obligé à vivre un long et horrible cauchemar qui surgissait chaque fois en moi me mettant face à cette vision que rien ne venait adoucir», En effet après une longue attente et une grande patience Amine soupire longuement car sa prise en charge à l'étranger vient d'être acceptée preneur.
C'est demain qu'il s'envolera à destination de Paris pour y suivre un meilleur traitement. Tout content, il déclare: «c'est vrai j'ai consulté les meilleurs médecins en Algérie mais en vain. Leur seul traitement réside en la rééducation. En vérité, j' ai pu retrouver le contrôle de mes membres à 70 %. C'est une amélioration dont je ne me doutais pas. Mais sans vous le cacher, je rêve de toute mon âme de retrouver toute ma santé et le tatami qui me manque énormément. Partir à l'étranger, selon plusieurs experts reste ma seule chance. Et ce n'est que grâce à la volonté des responsables notamment M.Djouad le président du MCA, qui ont pris l'initiative, et ce en prenant des contacts avec des hôpitaux internationaux». A ce sujet M.Mohamed Djouad nous a expliqué que toute l'opération pour obtenir une réponse favorable de cet hôpital a été très difficile car ils ont sollicité en paravent un grand hôpital en Angleterre qui avait émis une réponse négative. Mais grâce à l'intervention de l'Assistance européenne et leur insistance, Amine part aujourd'hui accompagné du médecin du club, Mme Feriel Chouiter. Selon notre interlocuteur notre athlète sera hospitalisé du 25 au 29 de ce mois courant à l'hôpital Point Carré.
Au cours de ce séjour il subira des analyses et des bilans pour déterminer le traitement idéal. Alors souhaitons-lui bonne chance et espérons que les mêmes décisions seront prises pour d'autres victimes du sport.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.