La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    Beda sur le front    Débit minimum à 2 méga et baisse des prix    Air Algérie s'explique et appelle les grévistes «à la raison»    Plusieurs annonces au Sénat    Le trumpisme : entre ruptures et continuité    Les 4 samedis    Echauffourées à Bab-el-Oued    La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider    Les Aiglonnes renoncent au boycott    Le cancer de la thyroïde, le troisième cancer féminin en Algérie    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Blida : Réalisation future de locaux commerciaux pour les jeunes    Ornières et nids-de-poule à Aïn Beïda    L'ornière de la violence    Produits pyrotechniques : Les douaniers procèdent à d'importantes saisies    Nouvelles d'Oran    Blida : Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs anticipe la célébration du Mawlid Ennabaoui Charif    «Ce pays qui n'a jamais voulu de moi, je l'aime pourtant !»    La folie des sénatoriales    Des témoins gênants que Ryad va promptement éliminer    Europe - Brexit : pour le meilleur et pour le pire    Le projet de la loi de finances adopté par l'APN    Bouclé hier par les forces de l'ordre: Nuit de rares violences à Bab El-Oued    Oran: Un cadavre de migrant rejeté par la mer    Le service de maternité du CHUO saturé: 1.200 hospitalisations et 800 accouchements en un mois    Lunetterie: Plus de 700.000 articles contrefaits saisis en 2017    Ould Abbès dégagé ?    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    EN - Mohamed Farès forfait: Belmadi face aux aléas    Ligue 2: Gros chocs à Biskra et Chlef    Aïn Temouchent: Baba Aroudj a sa stèle    30e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine : M. Bouteflika réitère le soutien "indéfectible" de l'Algérie au peuple palestinien    France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain    Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs    Il entamera sa rééducation dans quelques jours    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    Enigme et interrogations    Consolidation de la démocratie participative    92 commerces fermés    L'Onu lève ses sanctions    Partenaires pour un hommage à Alloula    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    En bref…    Tout un programme pour l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour le rayonnement de la culture
OUVERTURE DU CENTRE DE DOCUMENTATION DE L'AARC
Publié dans Liberté le 06 - 04 - 2010

Le Centre des arts de Ryad El-Feth a abrité, dimanche dernier, l'inauguration du centre de documentation de l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC). Un centre au service des artistes et des journalistes culturels. Mustapha Orif, directeur général de l'AARC, dit à ce sujet : “Le Centre de documentation est un centre qu'on ouvre en direction de la presse culturelle et des artistes. L'Agence a une mission de rayonnement culturel, d'encouragement, de développement de la culture, et nous partons du principe que ces concepts de rayonnement et de développement culturels sont indissociables de la communication.”
De son côté, Youcef Ben M'hidi, chef du département livre et documentation, affirme que “le but est d'offrir un espace de travail pour les artistes, les chercheurs, les étudiants, les professionnels du monde de l'art, les associations culturelles. C'est un espace d'information et de travail qui offre une documentation spécialisée des différentes disciplines de l'art et la culture”. En effet, avec la reprise de la vie culturelle, un besoin pressant d'une information spécialisée se fait de plus en plus ressentir. C'est devenu une urgence. D'autant plus que ce besoin concerne et les artistes et les journalistes de la presse algérienne, tous supports confondus, exerçant dans les rubriques culturelles. “Dans cette optique, nous agissons en parfaite harmonie avec le monde universitaire, les écoles d'art et de musique. Nous sommes appelés à proposer une offre complémentaire qui puisse répondre aux besoins de non seulement nos adhérents, mais aussi des institutions culturelles”, dit Youcef Ben M'hidi. Situé au niveau 108 à Ryad El-Feth, cet espace de travail dispose de plusieurs micro-ordinateurs permettant aux adhérents de travailler sur place. Ils peuvent y trouver une assistance technique (pour ceux ou celles qui ne maîtrisent pas la recherche via le net), ainsi qu'une sélection de sites Internet événementiels qui “recense l'actualité de l'art et de la culture”, nous dit le chef du département livre et documentation.
Deux offres sont proposées aux adhérents : une offre électronique (périodiques et livres sur support électronique), avec la prise en charge de l'AARC des textes en ligne de sites payants et une offre papier qui se matérialise sous forme d'abonnement à des publications universitaires spécialisées.
Pour y adhérer, c'est simple : les journalistes n'ont qu'à présenter leur carte professionnelle, les étudiants un certificat de scolarité en cours et les autres catégories un justificatif à une activité artistique suffira.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.