Boukadoum en visite de travail en Libye    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    Garde à vue prolongée pour les manifestants arrêtés vendredi    Les postiers non satisfaits    L'Algérie a besoin d'un baril à plus de 169 dollars    6 ans de prison pour deux anciens DG    20 ans d'impunité    À Chypre, l'héritage des Templiers est une réalité    Beyrouth, la perle qui dépérit    3 décès et 156 nouveaux cas    La Juventus récolte déjà les fruits du projet de Super Ligue    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    Les travailleurs de l'éducation à Oran se révoltent    "Il faut un quinquennat pour vacciner 20 millions d'Algériens"    DANS LE CONTEXTE DU MOUVEMENT DU 22 FEVRIER 2019    Un récit au goût d'inachevé    Naima Ababsa: une digne représentante de la chanson algérienne dans la diversité de ses genres    Transport en commun : Désordre à la station de bus de Rouiba    Arbitrage : nettoyez les écuries d'Augias !    Ghazaouet: Les eaux pluviales provoquent des éboulements    El-Bayadh: Le barrage de Brezina atteint son plus bas niveau    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    Es-Sénia: Démolition de quatre constructions illicites    Zones d'ombre et genèse commune    Grève annoncée des corps communs: Le ministère de l'Education tente de désamorcer la crise    USM Bel-Abbès: C'est la mort à petit feu !    USM Annaba: 25 millions de dinars dans les caisses    Christopher Ross: La décision de Trump sur le Sahara Occidental «irréfléchie» et «dangereuse»    Profession: Auto-serveur    Mascara: «Saliha», hommage au médecin maquisarde    Le Niger s'enfonce dans la tragédie    Le deuxième remplissage aura lieu en juillet et août    Un "rendez-vous marquant" pour Ammar Belhimer    «Rachad doit être classé organisation terroriste»    Intolérable gaspillage!    Conclave des opérateurs de l'Ouest    Le sempiternel casse-tête du transport    L'heure du bilan n'a pas encore sonné    La soirée parfaite de Messi    Bréves Omnisports    Salah Mouhoub réélu    Bachar al Assad grand favori    Le buste d'Audin fait polémique    «J'ai enseigné tamazight, clandestinement»    Les enfants des zones d'ombre invités    DGSN : installation de nouveaux chefs de Sûreté de wilayas    Législatives du 12 juin: dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidature, jeudi à minuit    «Les législatives sont un objectif stratégique»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Saisie de plus de 30 000 comprimés de psychotropes
Démantèlement de quatre réseaux de trafic de drogue à Alger
Publié dans Liberté le 15 - 03 - 2011

Le dispositif mis en place par la division-centre de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d'Alger au niveau des quartiers chauds de la capitale a donné ses fruits. En effet, quatre réseaux de trafic de drogue ont été démantelés à El-Madania, Beau-Fraisier, Hussein-Dey et à El-Harrach et 24 personnes arrêtées alors qu'une importante quantité de comprimés psychotropes, dépassant 30 000 comprimés, a été saisie.
En effet, selon la cellule de communication de la SW d'Alger, les éléments de la division-est de la police judiciaire ont intercepté, sur la base d'un renseignement, un véhicule de marque Dacia Logan à El-Harrach sur la route menant vers Blida. La fouille a permis la découverte de 12 000 comprimés de psychotropes de marque Diazépam bien dissimulés à l'intérieur du véhicule ; l'enquête entreprise contre le conducteur du véhicule et son complice a permis de localiser le “dépôt” au niveau de son domicile où une autre quantité de 17 000 comprimés de psychotropes a été saisie. Les deux dealers arrêtés ont été écroués. Dans le même cadre de la lutte contre le trafic de psychotropes, la section de la PJ de la sûreté de daïra de Zéralda a réussi à démanteler le réseau qui activait du côté ouest de la capitale. C'est toujours suite à un précieux renseignement que les enquêteurs ont récupéré une quantité de 1 410 comprimés psychotropes et plusieurs ordonnances vierges falsifiées servant à justifier la vente ; les enquêteurs ont récupéré dans cette affaire un scanner, un micro- ordinateur, deux imprimantes et une photocopieuse servant à la falsification des ordonnances. Quatre personnes ont été arrêtées. Présentées devant le procureur près le tribunal de Chéraga, elles ont été écrouées. Par alleurs, quatre autres réseaux de trafic de cannabis ont été démantelés, depuis le début de l'année en cours, dans la capitale. Selon le commissaire de police Keskassi Tarek, le chef de la division-centre de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d'Alger, lors d'un point de presse animé hier par la cellule de communication de la SW d'Alger, c'est suite à un travail de renseignement dans des quartiers ciblés que les éléments de brigade de lutte contre les stupéfiants ont mis la main, en premier lieu, sur le réseau de Hussein-Dey composé de sept personnes dont le principal fournisseur de la capitale, un repris de justice. Ils ont tous été écroués. L'officier Lazzouni, le chef de la brigade de lutte contre les stupéfiants, chargé de cette enquête, a expliqué que trois personnes ont été arrêtées, suite à une souricière, à bord d'un véhicule au niveau de Hussein-Dey en possession d'une quantité de 7 kg de cannabis et 12 comprimés psychotropes. Les enquêteurs ont récupéré aussi une somme d'argent de 13 millions de centimes lors de la perquisition au domicile du fournisseur. Les investigations entreprises étendues jusqu'à la wilaya de Tlemcen ont pu identifier le fournisseur de ce réseau au niveau des frontières. Il est activement recherché. Poursuivant l'enquête, trois autres membres du réseau ont été, également, arrêtés. Ils activaient sur l'axe Maghnia-Alger. Un autre réseau est tombé dans le filet de la police, il s'agit du groupe de Beau-Fraisier composé de 10 membres. Une quantité de près de 8 kg de cannabis a été saisie et six membres du réseau arrêtés, dont un dealer âgé de 60 ans alors que quatre autres, identifiés, sont en fuite et activement recherchés. La drogue saisie était dissimulée au domicile d'un des membres du réseau.
Un troisième réseau a été également démantelé à El-Madania. Les policiers chargés de la lutte contre les stupéfiants ont intercepté deux véhicules en flagrant délit de transaction au niveau de Riadh El-Feth. Trois personnes ont été arrêtées sur place en possession d'une somme d'argent dépassant 13 millions de centimes alors que le fournisseur identifié demeure en fuite. Le commissaire Keskassi Tarek a précisé qu'un dispositif a été mis en place pour resserrer l'étau contre les réseaux criminels activant dans ces quartiers populaires et saper les noyaux durs de la délinquance par le renforcement du travail de renseignement. Ce qui a permis d'ailleurs le démantèlement de ces réseaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.