La rencontre vise l'élaboration d'une feuille de route consensuelle    8 milliards de dinars pour acheminer l'eau du barrage de Beni Haroun    Les prix à la merci des conflits sino-américains    Je ne peux pas soutenir une idéologie qui se fonde sur un privilège juif et la persécution des Palestiniens    Vaincre la Résistance, des chimères d'Israël    Volley : le Six algérien au Maroc pour conserver son titre    Casoni regrette l'inefficacité offensive face à l'ASAM    Le MCO bat l'USMBA    63 individus arrêtés à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam    COUR DE JUSTICE DE TIARET : Le nouveau procureur général installé    EDUCATION : Vers l'enseignement de l'anglais dès le primaire    ORAN : Des harraga Algériens et Marocains interceptés au large    AIN TEMOUCHENT : Crime crapuleux à la plage de Bouzedjar    Dialogue : le Panel, une machine à recycler les soutiens de l'ancien régime    28 hectares de forêt ravagés par les incendies    Des professeurs de médecine dénoncent une ruse    Quand le FLN joue la diversion    Benlameri boycotte l'entraînement    Le FC Barcelone décapité d'entrée à Bilbao    Paul Put et le 1er vice-président de la Feguifoot sanctionnés pour corruption    Pas de solution pour Neymar    La Fifa prendra en compte le classement de décembre    Un mouvement de redressement pour destituer Djemaï    Le pétrolier iranien "Grace 1" fait du surplace à Gibraltar    La bande de Ghaza ciblée par des tirs d'un avion israélien    Les séparatistes se retirent de certaines positions à Aden    Rahabi dit non    Un nouveau décès parmi les hadjis algériens    Des communes croulent sous les détritus    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Béjaïa : polémique autour d'un festival culturel    La révolution du Hirak du 22 février 2019 : archéologie et prospective    Sortie de Taddart, le nouvel album de Djaffar Aït Menguellet    La comédie musicale Notre-Dame de Paris séduit Pékin    L'Algérie, invité d'honneur de la 42e édition    En une année: Près de 800 harraga algériens ont débarqué sur les côtes italiennes    Réforme du bac, anglais au primaire: Des syndicats sceptiques    Répression de manifestants sahraouis à Laâyoune: L'usage excessif de la force par les forces marocaines dénoncé    Côte d'Ivoire : Vers la fin du procès Gbagbo à la CPI ?    Bourses : Les places européennes terminent en baisse    Russie : Comment expliquer l'absence inattendue de chaleur cet été ?    Affaire Hamel: Abdelmalek Boudiaf sous contrôle judiciaire, mise en liberté pour Bensebane Zoubir    USA : Le patron de la FTC pas opposé à un démantèlement des géants du numérique    Crise politique : La solution passe par une présidentielle à travers un dialogue "inclusif et constructif"    Un navigateur palestinien pour éviter les checkpoints israéliens    Infinix, les nouveaux Smartphones mis en lumière à Constantine    Air Algérie parmi les compagnies affichant le plus grand taux de retards    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les états-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Attention aux jets de fumigènes !
La FIFA a envoyé un délégué pour suivre Algérie-Maroc
Publié dans Liberté le 26 - 04 - 2011


Comme prévu, le président de la commission de sécurité de la Fifa, M. Walter Gagg, se trouve depuis jeudi à Annaba pour s'enquérir de la préparation de la rencontre Algérie-Maroc. Désigné par la Fifa pour surveiller tout ce qui a trait à cette chaude empoignade, notamment le volet sécuritaire, le Suisse a visité hier matin les installations sportives du stade du 19-Mai 1956 et, selon notre source, a été satisfait des moyens présents au sein de l'infrastructure sportive d'Annaba. Il a, par ailleurs, fait un saut à l'hôtel Rym Al-Jamil, lieu d'hébergement de la délégation marocaine. Il faut dire que la présence de Walter Gagg n'a pas un lien direct avec les évènements de mercredi passé lors de la vente des billets. En effet, c'est une présence programmée depuis longtemps dans la mesure où la Fifa a toujours envoyé l'un de ses délégués pour suivre de près les débats d'un match officiel. Toujours est-il qu'un mauvais comportement de la galerie algérienne sanctionnera carrément la sélection nationale. Et c'est la raison pour laquelle la Fédération algérienne de football a lancé un appel aux fans algériens de se conduire convenablement lors de cette rencontre. D'ailleurs, la FAF a publié un communiqué adressé aux supporters dans lequel elle les appelle à ne pas utiliser les fumigènes le jour de la rencontre au risque de voir la sélection sévèrement sanctionnée par la Fifa. “à la veille du match Algérie-Maroc, la Fédération algérienne de football lance un appel aux supporters de l'équipe nationale, les invitant à faire preuve de civisme, de fair-play et de responsabilité à l'occasion de cette rencontre. L'instance footballistique n'a pas manqué de prier les fans, notamment de respecter l'exécution des hymnes nationaux des deux pays, de s'abstenir d'utiliser des engins pyrotechniques (fumigènes ou feux de Bengale) dangereux pour les spectateurs et préjudiciables à l'équipe nationale qui risque une sanction de la part de la Fifa et de la CAF”, lit-on dans le communiqué publié par la FAF qui, du reste, précise qu'il est strictement interdit d'introduire des canettes, bouteilles ou tout autre type de projectiles et objet contondant. Il est demandé aux personnes ne disposant pas de billet de ne pas se rendre au stade du 19-Mai 1956 d'Annaba. Il est utile de rappeler que l'Algérie a déjà écopé d'une amende et d'un avertissement de la part de la Fifa. C'était à l'issue de la victoire des Verts face à l'égypte, en juin 2009 (match aller) dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2010. La fédération internationale avait infligé, pour rappel, à la FAF une amende de 20 000 dollars et surtout un premier et sans doute le dernier avertissement à cause, justement, du jet des fumigènes sur la pelouse d'où, à cet effet, la campagne de sensibilisation lancée par la FAF ces derniers jours pour éviter le scénario d'un certain Italie-Serbie disputé il y a quelques mois. Cette rencontre, disputée en Italie, avait été arrêtée suite aux jets de fumigènes et autres pétards par les supporters serbes. Résultat des courses : la Serbie a été lourdement sanctionnée par la Fifa (match perdu sur tapis vert 3-0 et une rencontre à huis clos à domicile).

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.