Plus de 250 adhérentes à la Cellule d'accompagnement de la femme rurale    «Atal ne partira pas l'été prochain»    Les défis de la gestion de la LFP en question    Zerouati officialise son retour à la tête du club    Arrestation de deux éléments de soutien aux groupes terroristes à Tin-Zaouatine    Appel à la cessation de la répression marocaine des Sahraouis    Real Madrid: Benzema titulaire à Majorque, pas Varane    L'ANIE à pied d'œuvre    Signature d'une convention entre le GIE monétique et l'ANPT    SYNDICATS AUTONOMES : Le CSA appelle à une grève générale    ANARCHIE DANS LE TRANSPORT DES VOYAGEURS DE LA CORNICHE ORANAISE : 200 Da le prix d'une place par taxi à partir de 17h00    ACTION ANTI-DROGUE DE LA 8EME SURETE URBAINE (MOSTAGANEM) : Huit consommateurs de drogue arrêtés    TIARET : Des citoyens ferment le siège de l'APC de Rechaiga    APRES SES PROPOS HOSTILES AU SAHARA OCCIDENTAL : Le CNASPS qualifié Saadani ‘'d'aventurier sans conscience''    Grève générale et manifestation à Barcelone    L'UE menace Washington de représailles    14 civils tués dans des raids turcs    Le prix Pomed décerné à Soufiane Djilali    "Nous sommes toujours aux côtés du peuple"    Dossier clos    Silence radio à la Sonatrach    Les joueurs mettent fin à la grève    Zetchi : "Il y a des contraintes de calendrier, mais les motivations sont là"    Les Verts veulent réaliser l'exploit à Berkane    Régulation de l'économie avec l'apport des Nations-Unies et de l'UE    Rencontre régionale sur le code des marchés publics    Suspension d'une usine de boissons gazeuses    Les avocats des détenus mettent à exécution leurs menaces    La "harga" vers les côtes italiennes s'intensifie    Erdogan menace de reprendre l'offensive mardi soir si l'accord n'est pas respecté    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un sit-in de la communauté chrétienne violemment réprimé    Marie-Antoinette, cette figure de la pop culture    Concours de la chanson patriotique    Un lien entre deux peuples et deux cultures    L'Algérie représentée par le jeune Chikhi Samir    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 9ème journée    Sétif: Deux morts et un nourrisson grièvement blessé dans une collision    Projets des Jeux méditerranéens: Constat satisfaisant et confirmation de l'échéance de réception, juin 2020    Pour blanchiment d'argent et financement occulte de partis politiques: Tliba incarcéré à la prison d'El Harrach    Automobile: L'usine Renault Algérie reprendra ses activités en 2020    Nouvelle sortie de Amar Saâdani: L'«Etat profond», le hirak et le Sahara Occidental    Pour contrer le Hirak, le pouvoir tente d'obtenir la bienveillance internationale    La révolution légale    Conseil de la nation: Début des procédures de levée de l'immunité de deux sénateurs    Oued Tlelat - El Braya: Plus de 190 000 sachets de « chemma » saisis    En marge de la vente dédicace de son livre: Le styliste espagnol Adolfo Dominguez revient sur son parcours artistique    Rohani : Les "Israéliens et les Saoudiens ont poussé les USA à sortir de l'accord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Encore une fois il se distingue par son indiscipline : Prévisible Chaouchi
Publié dans Liberté le 16 - 10 - 2011

Fouzi Chaouchi a encore une fois confirmé sa réputation de « Bad boy ». C'était hier, à Bejaia, lors du match ayant opposé son équipe, le MCA, à la JSMB (1 à 0 pour les locaux). Visiblement friand de « bêtises », celui que certains surnomment « le héros d'Oum Dormane », pensait pouvoir tout se permettre jusqu'à insulter les supporters. Des gestes indigne d'un joueur dit professionnel et qui de surcroit évoluant au sein d'un club aussi prestigieux que le Mouloudia d'Alger, un club qu'il a rejoint cette saison. Crachat, bras d'honneur, et carton rouge, voilà en quoi s'est résumée, hier, la piètre prestation de Chaouchi. Lui qui répétait souvent à ceux qui ne voulaient pas l'entendre qu'il avait muri. Finalement il semble ne pas connaitre le sens du mot maturité, d'autant qu'il n'a pas hésité à s'en prendre aux dirigeants de l'équipe adverse. Si ce n'est la sagesse des Béjaouis, la rencontre aurait pris une autre tournure. Chaouchi s'éloigne de plus en plus de son objectif, celui de retrouver l'EN. Au rythme ou vont les choses même les recruteurs vont s'éloigner à leur tour. Qui voudrait d'un joueur à problèmes dont le MCA doit payer les frais, lui qui risque une suspension de plus de cinq matches. Un investissement que les dirigeants mouloudéens commencent à regretter. Mais qui arrêtera Chaouchi dans son élan autodestructeur ? De quoi souffre ce joueur, qui pourtant ne manque de rien ? Il semble difficile pour lui de repousser certains exécrables reflexes qui finiront par avoir raison de son talent et de ses prouesses. Absent sur le plan sportif depuis sa « mise à pied » de l'équipe nationale, Chaouchi semble ne jamais avoir accepté ses défauts lié à sa personnalité « perturbée » et à la déception de sa mise à l'écart par les sélectionneurs de l'EN depuis Rabah Saâdane. Que fera la ligue nationale ? Sera-t-elle intransigeante face à ce « cas » connu de tout le monde ? Donnera-t-elle l'exemple pour ne plus voir ce genre de comportement sur nos stades ? Son jeune âge (il est né le 5 décembre 1984) ne l'excuse plus. Cela dit, Chaouchi trouve toujours une issue pour justifier ses « sorties ». Ne répétait-il pas que les « autres » étaient jaloux de lui et de ses performances ! Des performances à la limite moyennes pour ne pas dire médiocres pour un gardien de but qui a côtoyé l'EN. Chaouchi semble ne plus supporter le « fardeau » de la gloire et de la notoriété. Comme un Tsunami, il détruit tout ce qu'il a construit depuis sa première saison en ligue avec la JSK. D'ailleurs tout le monde se souvient que c'est à cause de ce gardien de but que l'entraîneur roumain des Kabyles (en 2008), Alexandru Moldovan, avait quitté le club. Ce qui est triste c'est le fait que Chaouchi est une véritable star chez les jeunes. Un exemple, finalement, à ne surtout pas suivre. Son caractère fougueux semblait avoir son « charme » au début. Toutefois, tout s'estampe, avec à la clé des performances des plus mitigées sur le terrain. Peut être qu'une « douche froide » sous forme d'une sanction, autre que financière, va refroidir ses ardeurs, et enfin lui ouvrir les yeux ! C'est tout le mal qu'on lui souhaite.
Chérif Memmoud
Bench 17-10-2011 22:01
beaufootball 17-10-2011 14:02
fares 17-10-2011 10:48
samy 17-10-2011 10:42
gouraya 17-10-2011 10:31
FOREST 17-10-2011 10:08
Doc Eur 17-10-2011 10:02
suite15 17-10-2011 09:54
mounira15 T.O 17-10-2011 09:53
FARES 17-10-2011 09:44


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.