RECLAME PAR LA JUSTICE : Djemai cède sa place à la tête du FLN    DE TIARET, LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS RASSURE : ‘'La ligne ferroviaire, prochainement livrée''    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Les employés d'Aigle Azur en Algérie sacrifiés ?    Années du service national et droit à la retraite    Et après ?    Transition toujours mouvementée au Soudan    Le logo officiel présenté aujourd'hui    L'Algérie deuxième, avec 3 or et 1 argent    Les garçons évitent le forfait, les filles toujours dans l'expectative    Slimani passeur décisif    Les partis se positionnent    Béjaïa : le front social en ébullition    Deux morts et deux blessés dans un accident de la route    Pénurie de manuels scolaires    MBC lance une chaîne TV dédiée aux pays du Maghreb    Un festival à Alger pour la promotion des traditions méditerranéennes    Le Sénégal invité d'honneur du 24e Sila    ACTUCULT    L'appel à participation ouvert jusqu'au 15 novembre    "L'oppression nous conduit droit vers une élection illégitime"    Hausse du déficit de la balance commerciale    Suppression de la règle 49/51 : Les Britanniques applaudissent et promettent un programme d'investissement    Une «alliance islamo-nationaliste» pour sauver le scrutin    L'activiste Samir Belarbi arrêté    «Les dernières inculpations des manifestants sont politiques»    Le pétrole en nette hausse    CHAN-2020 : Les 24 joueurs face au Maroc    Belle option pour les Rouge et Noir    Est-il sérieux de parler encore de mobilité ?    Un autre coup de massue pour les Hamraoua    Tébessa: La Protection civile sur le qui-vive    Elections présidentielles: L'Algérie dans une phase cruciale    Attaque contre l'Arabie saoudite: Le pétrole s'affole, les tensions diplomatiques montent    Médicaments: Pour une meilleure traçabilité des Psychotropes    MC Oran: Une défaite qui interpelle    Gestion de l'eau: Les aveux du ministre    Ils seront livrés en novembre prochain: Des instructions pour l'achèvement des 2.800 logements AADL dans les délais    Les lois relatives au régime électoral et à l'Autorité indépendante des élections promulguées au Journal officiel    Bensalah nomme Abderrahmane Bouchahda nouveau DG de l'OAIC    La guerre en Syrie est officiellement terminée    Pour les passionnés de fantastique    Plaidoyer pour la promulgation d'une loi permettant l'acquisition de tableaux    Stabilité et épanouissement de la nation    Ramaphosa veut rassurer les pays africains    Nouveau prix pour la Clio 4 GT Line    Honda présente la Honda e    Enquêtes dans les écoles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LA CéRéMONIE A EU LIEU à TIZI OUZOU
Avant-première de la nouvelle série-gags “Bu'Tqurdac”
Publié dans Liberté le 27 - 05 - 2012

L'établissement hôtelier le Jardin secret de Tizi Ouzou a abrité, lundi dernier, la projection en avant-première d'un feuilleton en kabyle intitulé Bu'Tqurdac (le farceur), de Hamid Harhar. Une nouvelle série loufoque qui sera diffusée sur la chaîne nationale en tamazight TV4 durant les soirées du mois de ramadhan prochain. Une sympathique cérémonie a été concoctée par le producteur du film, Youcef Goucem, son réalisateur Hamid Harhar et son scénariste Sid-Ali Naït Kaci, et ce, en présence de nombreux invités du monde de la culture, de la presse et de la société civile. étaient également présents les comédiens qui ont joué dans cette nouvelle production (Nassima, Djaoui Abdenour, Rabah Izouine, Djamila Bouguermouh, Amina Beldjouda, Salah Ouamar, Bouaraba Mohand Ouidir, Hassiba Djebar) ainsi que la famille du défunt M'henni Amroun, comédien de talent qui a joué les premiers rôles dans cette série avant de décéder tout récemment, rappelons-le, suite à un malaise cardiaque.
Hamid Harhar s'est dit “très confiant pour le succès du film au vu de la qualité des comédiens qui ont participé dans la série”. Le côté technique n'a pas été négligé également avec la mise à disposition du staff de tournage d'une équipe de techniciens très étoffée et d'un matériel de grande qualité. Il estime également que “la série est bien partie pour meubler agréablement les soirées estivales du ramadhan”.Quant au scénario, il a été écrit par Sid-Ali Naït Kaci, animateur fort connu à la Chaîne 2 et qui n'en est pas à son premier chef-d'œuvre. L'histoire relate de nombreux faits sociaux teintés d'un humour bien de chez nous. Pour rappel, le réalisateur a produit plusieurs autres feuilletons. Il est également l'auteur de plusieurs films tels que Prison de femmes, Yasser Arafat et Ali Zamoum se souvient. Il a aussi réalisé plusieurs documentaires sur l'Irak, la Syrie et l'égypte. Hamid Harhar a aussi réalisé Ensablement des voies ferrées, qui a reçu le 1er prix international du Pnud en égypte pour le compte de la SNTF Algérie ; Haltou hala, une série télévisuelle de 30 épisodes, ainsi que deux autres séries de 20 épisodes intitulées Yak Nirak et Ahlil Ahlil. Quant au scénariste Sid-Ali Naït Kaci, qui est auteur, compositeur, interprète depuis les années 80, et comédien de théâtre radiophonique toujours en activité, il a déjà produit des pièces théâtrales telles qu'Idh d Was, Thayri et Khidas, puis Yak Nighak et Ahlil Ahlil qui sont des séries humoristiques et enfin ce nouveau feuilleton Bu'Tqordach.
Enfin, le tournage de cette série a eu lieu à Azeffoun, où le premier tour de manivelle a été donné le 4 octobre 2011 à l'auberge de jeunes de cette ville côtière.
S B


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.