Ligue 1: Le programme des rencontres de la 10ème journée    Huit activistes condamnés à 10 000 DA d'amende    Le ministre de l'Enseignement supérieur chahuté par les étudiants    Report du procès en appel de Zoukh au 6 février    Attar insiste sur le développement de la pétrochimie    La première session du Cnes «nouveau» se tiendra en février    Aït Ali rencontre les représentants de la filière    Inquiétudes sur l'offre et le prix des viandes    La patrie d'Armstrong et la dignité des peuples : un challenge existentiel    L'Afrique du Sud appelle Biden à annuler la décision de Trump    Rome attend du Caire une collaboration "complète"    Revoilà les manifestations du pain au Soudan    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    Charfi répond aux «petits» partis    Leknaoui à la rescousse    Isla de retour, forfait de Rebiai    "Difficile de prédire le vainqueur de la League anglaise"    La rue assaillie par les mécontents    Faible mobilisation des travailleurs    Un mort et trois blessés    Les réactions s'enchaînent en Algérie et en France    Des gargotes pour les haltes solitaires    Lupin ou la consécration des séries télévisées européennes    Mesures à l'encontre des coupables    Mémoires sur le mouvement syndical algérien    Distinction des lauréats du concours de la "Meilleure interprétation théâtrale"    Paroles d'un porte-parole    Jean-Philippe Ould Aoudia : Mémoire, vérité et réconciliation    MO Béjaïa : L'ère Karouf a commencé    US Biskra : La dégringolade semble inexorable    CNAS Alger : Appel à la déclaration annuelle des salaires (DAS 2020)    Le monde en bref...    Des figures historiques oubliées par l'école de la République    Culture : Le sociologue Liess Boukraa s'est éteint    Hadjer Ben Boubakeur. Chercheuse en musicologie : «C'était risqué pour le régime algérien de contrecarrer la musique hirakiste»    Exercices pour soigner les douleurs du nerf sciatique    Football - Ligue 1: Duels des extrêmes à Tlemcen et Alger    Tiaret: Prochaine connexion de la wilaya avec l'autoroute Est - Ouest    Atteinte à la vie privée des enfants: Des télés privées menacées de poursuites judiciaires    ANSEJ, JEUNES, EMPLOIS ET PERIMETRES POIGNANTS    «Salaire dérisoire» et «prime Covid-19 non perçue»: Protestation des communaux devant le siège de l'APC    Constantine: 20 policiers morts du Covid-19 dans la région Est    Examens nationaux: Près de 2 millions d'élèves inscrits via la plateforme du ministère de l'Education    Des histoires à raconter    Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    258 nouveaux caset 3 décès en 24 heures    Le nouveau directeur de l'éducation installé    La justice se déjuge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tamanrasset
Formation en entretien et maintenance des pelouses
Publié dans Liberté le 05 - 11 - 2012

La formation, première du genre en Algérie, est assurée par des techniciens étrangers d'origine française et allemande chargés particulièrement d'initier le personnel de l'Opow aux nouvelles technologies adoptées dans le cadre de l'entretien des pelouses.
En coordination avec la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tamanrasset et la société d'importation et de distribution des équipements et matériels de sports, Sarl WM équipements de Kouba, l'Office du parc omnisports de la wilaya (Opow) lance depuis mercredi une formation technique en matière d'utilisation du matériel d'entretien et de maintenance des gazons synthétique et naturel au profit de son personnel, indique le directeur de l'Opow, Yacine Kessi.
La formation, première du genre en Algérie, est assurée par des techniciens étrangers d'origine française et allemande chargés particulièrement d'initier le personnel de l'Opow aux nouvelles technologies adoptées dans le cadre de l'entretien des pelouses, avec pour objectif d'épargner plusieurs milliards de dinars dispensés inutilement dans le cadre des projets de réhabilitation. À ce titre, le responsable de la société WM équipements, Madjid Krimed, fait remarquer qu'“on dispose de plus de 250 stades réalisés à l'échelle nationale sans compter les projets lancés dans le cadre du programme quinquennal. Toutefois, nous avons constaté un déficit énorme en matière d'entretien. Or, c'est une condition sine qua non pour prolonger la durée de vie d'un stade et pour maintenir une bonne qualité de jeu et des pratiques sportives. Au lieu de se lancer dans la réhabilitation des gazons dont la durée de vie est fixée au minimum à 12 ans, on conseille d'investir dans l'entretien, à l'effet d'éluder des pertes inestimables au contribuable et surtout refaire les pelouses chaque 3 ans. Une pelouse mal entretenue peut être à l'origine de plusieurs risques de blessures auxquels son exposés les joueurs. En tout cas, s'il y a réellement une réglementation sur les normes techniques des gazons en Algérie, presque tous les stades du pays seront réformés en étant impraticables".
Et de renchérir : “La quantité du granula est, à défaut d'entretien, souvent concentrée dans les espaces et endroits sur-utilisés du stade, à savoir le point de penalty, les points de corner, les bois et le centre. Par négligence ou par ignorance, cette situation peut causer plusieurs désagréments allant jusqu'à briser les joueurs dès leur jeune âge. Il y a un matériel spécial pour l'entretien et il est à la portée de tous les Opow. Qu'on cesse de verser dans le bricolage et de travailler avec les moyens archaïques tant qu'on dispose d'un personnel technicien armé de bonne volonté."
Notre interlocuteur nous informe qu'une invitation a été adressée au ministère de la Jeunesse et des Sports, à la Fédération algérienne de football, à l'Office du complexe olympique Mohamed-Boudiaf, aux directions de la jeunesse et des sports et aux Opow des 48 wilayas, afin de contribuer à généraliser ces nouvelles techniques d'entretien et, du coup, mettre à niveau les connaissances du personnel technique, notamment en ce qui concerne le montage et l'utilisation du matériel et des équipements destinés à l'amélioration de la qualité des pelouses d'une part, et la multiplication du nombre de stades de l'autre, en cessant de perpétuer la mauvaise tradition de réhabilitation des gazons.
Les techniciens étrangers, explique M. Krimed, axent leur formation sur l'utilisation efficace du matériel d'entretien, composé essentiellement d'un tracteur spécial gazon, une balayeuse pour le nettoyage, une brosse pour niveler le granula, d'un pulvérisateur, d'un épandeur, d'un testeur de granula et d'un testeur du rebond du ballon.
R K


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.