7 façons de faire plus de sport au quotidien sans vous en rendre compte    Recouvrement des fonds détournés: L'Algérie en appelle à la responsabilité de l'ONU    Anis Rahmani condamné à trois ans de prison    Quelles formes pénales ?    Incendie d'un véhicule à Tizi Ouzou: Deux enfants succombent à leurs graves brûlures    Le Brent franchit la barre des 70 dollars    Le compte à rebours commence    Zeghdoud à la barre de l'USMA    "Beaucoup reste à faire"    148 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    Des perturbations annoncées dans 5 communes d'Alger    Les femmes battent le pavé à Alger    «Journée de la colère» avec une nouvelle dégringolade monétaire    30 Morts    Après l'opposition, le pouvoir revendique la victoire    Lamentable posture pour les «démocrates»    Chanegriha rend hommage à la femme algérienne    Joan Laporta, le grand retour    Brèves Omnisports    Ouallal et Asselah précocement éliminées    Un repère pour la fixation des prix des médicaments    Le rêve d'une reprise    Quand les banques n'appliquent pas    La santé pour tout le monde    Une neuvième victime retrouvée    Fin de la polémique sur les «tarawih»    Une exposition collective au Palais de la culture    «Résistance des femmes en Afrique du Nord»    Par-delà le bien et le mal    La réunion du GST-Mali, une opportunité pour faire le point sur le processus d'Alger    USMA: Zeghdoud nouvel entraineur    Des expériences féminines en matière "d'entrepreneuriat culturel" présentées à Alger    Sonelgaz: un indicateur de veille pour recenser les cas de discrimination hommes/femmes au travail    Crue de l'Oued Meknassa: le corps sans vie d'une huitième victime, retrouvé    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    "Nous reprenons confiance"    La FIFA officialise l'accord de Rabat    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Tendances instables    Les think tanks et l'universitaire dans la sphère de l'économie de la connaissance    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    C'était un certain 08 mars 2007    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'UNION EUROPEENNE SANCTIONNE MICROSOFT
Publié dans Liberté le 09 - 03 - 2013

561 millions d'euros. Telle est l'amende que vient d'infliger , mercredi dernier, la Commission européenne au géant américain des logiciels Microsoft pour ne pas avoir respecté ses engagements en matière de choix de navigateur pour son système d'exploitation Windows .
Déjà il y a quatre ans, Bruxelles avait reproché à Microsoft de biaiser la concurrence en incorporant systématiquement son propre logiciel, Internet Explorer, à son système d'exploitation.
Dans la foulée de sa décision juridiquement contraignante, l'Exécutif européen avait proposé que Microsoft puisse offrir , jusqu'en 2014, un écran multichoix aux utilisateurs permettant de sélectionner aisément un navigateur dans une liste à télécharger.
Or, Microsoft n'a pas intégré l'écran multichoix au Service Pack 1 de Windows entre mai 2011 et juillet 2012. Mis devant le fait accompli, Microsoft a immédiatement reconnu ce qu'il a présenté comme une erreur, et y a remédié .
Pour le Commissaire Joaquin Almunia, chargé de la Concurrence, cette première sanction infligée par la Commission européenne à une entreprise pour cause de non-respect de ses engagements, "constitue une infraction très grave" même si le montant réclamé est bien inférieur au 1,06 milliard d'euro au numéro un mondial des microprocesseurs Intel pour non respect des règles de la concurrence.
Circonstance atténuante Microsoft a coopéré à l'enquête mais le montant réclamé par Bruxelles témoigne "de la gravité et de la durée de l'infraction, de la nécessité de lui conférer un effet dissuasif".
A.M


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.