Les femmes-mères travailleuses entre le four et le moulin    1 500 milliards de DA hors circuit    Pas d'impacts de la crise financière    Pour l'annulation des poursuites judiciaires    Varsovie attend des excuses d'Israël    Le sénateur démocrate Bernie Sanders annonce sa candidature pour 2020    Pauvre Finkielkraut    Le Gambien Bakary Gassama au sifflet    Feghouli et Bennacer dans le Onze type africain de la semaine    Les présidents de l'ASAM et l'O Médéa suspendus    Le plan de Benghabrit pour faire face à la grève    Violences contre les femmes et trafic de drogue en hausse    Gâteau renversé aux agrumes    La « main étrangère » au service du régime illégitime d'Alger durant la « sale guerre ».    Rachid Mokhtari publie La Guerre d'Algérie dans le roman français    L'Orchestre symphonique de la ville d'Oran donne son premier concert    L'éclipse    Liberté de la presse : Le Maroc renoue avec les méthodes de barbouzes    Aïn El Hammam : Un commerce informel encombrant    Boufarik : 32 Omras octroyées par l'association Ennour    Opposition unie, un rêve ?    Tiaret: Un réseau de vol de véhicules démantelé    EN - La liste des joueurs à retenir: Un casse-tête pour Belmadi    Ligue 2 - Probabilités de relégation: Le temps de la calculette est arrivé !    UMA et sociétés civiles: «Laisser le règlement du problème du Sahara Occidental aux Nations unies»    Le vendredi de tous les dangers    Boumerdès: Un véhicule de transport de fonds attaqué, 15 milliards volés    Le mot du Chahid à ces gens-là...    Sebaâ et Haniched renforcent la DTS    Les acteurs politiques face aux risques de dérapages    «L'assiette destinée au centre de formation du club est prête»    Trois médailles, dont une en or, pour l'Algérie    Le développement de l'Afrique, un enjeu géostratégique au XXIe siècle»    Avec Ooredoo, suivez votre consommation d'eau sur votre mobile grâce au nouveau service exclusif «SEAAL Mobile»    Comment renforcer les capacités des bureaux d'hygiène    Les acquis enregistrés grâce à l'unité et la détermination du peuple sahraoui    La Ligue arabe condamne les prélèvements par l'occupant israélien sur les revenus d'impôts palestiniens    Retour des «djihadistes», un vrai casse-tête pour les autorités françaises    Où est le programme ?    Une cache contenant des armes et des munitions découverte à Tamanrasset    Exportation de 860.000 œufs vers la Libye    Influence de la cuisine orientale sur la cuisine européenne du Moyen-âge    Bedoui dénonce des tentatives de "gâcher" l'élection    Formation professionnelle : Réception de 40 nouveaux établissements pour la rentrée de février    17 personnes décédées et 1.242 autres blessées en une semaine    Déclaration de politique générale : M. Ouyahia la présentera lundi prochain devant l'APN    Augmentation de la bourse et suppression des réfectoires    Projection de "Maintenant, ils peuvent venir"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





3e édition du salon national de la photographie insolite
Etonnante et burlesque
Publié dans Liberté le 08 - 06 - 2013

La galerie Baya du palais de la culture Moufdi-Zakaria accueille, jusqu'au 30 juin prochain, la troisième édition du Salon national de la photographie insolite. Le coup d'envoi de cette manifestation unique dans le genre a été donné, jeudi dernier, par Mehadjia Bouchentouf, directrice du Palais de la culture. "L'art visuel commence à prendre de l'ampleur. Notre mission est de rendre cet art plus visible", nous confie-t-elle. Et d'indiquer : "Ce salon permet à ces photographes de se rencontrer et d'échanger des idées sur leurs œuvres. Mais aussi, il leur permet de réaliser leurs projets.
Organisé en collaboration avec Wataniya Télécom Algérie (Nedjma), l'opérateur téléphonique a "travaillé sur le format des photos". Pour cette année, pas moins de
44 photographes (de 17 wilayas du pays) participent à cette édition. Professionnels ou amateurs, ces photographes en herbe dont l'âge ne dépasse pas la trentaine, d'un seul "clic" ont pu capturer des photos insolites du quotidien algérien si atypique. Sur les 59 œuvres présentées, on retrouve "En attendant la barque scolaire", de Hachi Toufik (Alger), la photo représente deux écoliers au milieu d'une cour d'école complètement inondée par les eaux. "Dans ma rue, il n'y a pas de trottoir mais une baignoire", de Labboun Hamza (Sétif), est un cliché d'une baignoire au beau milieu de la route dans une cité à Béjaïa ! Ou alors "Une R5 sur une charrette", de Benali-Cherif Firas (Khenchla). Ces photos insolites sont parfois rigolotes, étonnantes et révélatrices. Avec beaucoup de subtilité, ces artistes apportent un nouveau regard sur ce quotidien. Ces photographies témoignent de situations parfois révoltantes.
Mais le regard de ces artistes redonne une autre dimension à ces images. Plutôt farfelu ! A propos de ce salon qui se veut sans thématique, Omar Sefouane, photographe et commissaire de photographie insolite, a indiqué que "nous ne voulions pas que le salon soit inscrit sous une thématique. Nous préférons que les photographes soient libres dans leur travail. Ces photos insolites surviennent par hasard, il faut que les photographes ouvrent l'œil sur leur environnement". Et d'ajouter : "Cette année, il y a eu un travail sur l'environnement, chaque artiste a véhiculé dans son œuvre un message sur cela." Outre l'exposition, des ateliers de photographies seront animés par Abdelaziz Mazouz, spécialiste de la macro-photo.
H. M.
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.