L'opposition invisible    Le CNDH élude la presse électronique    Afin de garantir la poursuite du programme du président Bouteflika : L'alliance présidentielle ouverte aux propositions    Entre report, prolongement du mandat, révision de la Constitution… : Présidentielle 2019 des scénarios, un consensus !    Signature d'un contrat de sponsoring entre l'Eniem et la JSK    Le wali annonce la création d'un guichet unique    Bedoui : «Le citoyen doit être au cœur des priorités»    La CNAS s'explique    L'usine fermée, les produits retirés du marché    23ème Journée de l'énergie : Consécration à la résilience de Sonatrach et les défis du futur    L'apport de l'agriculture à la croissance    Bâtiment et Construction : Nécessité de transformer les idées innovantes en produits industriels    Information arabe : Kaouane prendra part lundi à Ryad à une rencontre    Messahel réaffirme l'engagement de l'Algérie en faveur de l'Afrique    L'UA appelle à la retenue face à l'impasse politique    Emmanuel Macron renonce    Donald Trump menacé d'impeachment    Coupes africaines (16es aller) : Bons résultats des clubs algériens    Le NA Hussein-Dey arrache un précieux nul à Lusaka    L'USM Bel-Abbès hypothèque ses chances de qualification    L'AS Protection Civile d'Alger (dames) et Sétif (hommes) sacrées à Biskra    Hattab tire de nouveau sur les présidentsde clubs    Ryad Boudebouz : "Je suis bien au Bétis Séville, je veux rejouer"    «Toutes nos dettes sont payées depuis quatre ans»    Ressources halieutiques : Les prix du poisson toujours en hausse    Pour répondre aux besoins de l'environnement socioéconomique : Nécessite de renforcer la relation université-entreprise    Une stèle d'un martyr de la Révolution profanée    Dix ans après sa disparition, un concert en hommage à Maâllem Benaïssa    Concours de recrutement à Sonatrach: Plus de 6.000 inscrits à Ouargla    france : Aprés les gilets jaunes Les policiers en colère    Entre Washington et Pékin: Des négociations commerciales à petits pas    FACE A L'EMIGRATION CLANDESTINE : Les partis de l'alliance plaident pour "une stratégie globale"    Une victoire et beaucoup de regrets    Boudebouz a hâte de rejouer    Traitement aux lentilles et pommes de terre    Bedda en rassembleur    Je suis présidentielle 2019 !    Mots d'hiver    Ouverture aujourd'hui du 3e salon national de la photo    Une algérienne au «pays des djinns et des anges»    Filière ovine: La préservation des souches nobles et rares au cœur du débat    Blida: Pluies, neige et inondations    15 morts sur les routes en 48 heures    Chantage aux sentiments    Les travaux de réhabilitation en phase d'achèvement: La salle Marhaba livrée cet été    ONU : Adoption de 36 résolutions dont une relative au conflit du Sahara occidental    L'option des sanctions financières écartée    Le torchon brule entre Yasmina Khadra et Mihoubi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Soirée de couronnement de Miss Algérie 2013
Rym Amari : la nouvelle ambassadrice de la beauté algérienne
Publié dans Liberté le 23 - 06 - 2013

L'Algéroise de 19 ans a été élue, vendredi soir à Oran, Miss Algérie 2013. En plus de représenter la beauté et l'élégance algériennes tout au long de l'année, Rym Amari sera marraine d'une association caritative, et représentera l'Algérie lors du concours international "Best Model of the World", qui se tiendra en novembre prochain à Bruxelles.
Après deux semaines de stage bloqué et de formations accélérées en danse, mannequinat, civisme, langues et autres, le grand soir est enfin arrivé et le fruit des entraînements qu'ont suivis les candidates durant leur séjour à Oran a été présenté au public. Très attendue, la soirée de couronnement a eu lieu avant-hier soir à l'auditorium de l'hôtel Le Méridien d'Oran.
Un plateau artistique a accompagné le défilé des candidates. Plusieurs artistes ont animé la soirée, à l'exemple de Djamel Laroussi, Yousra Chatila, Inesse, Hakim Salhi, l'humoriste Mohamed Khassani ainsi que Réda El-Wahrani, qui a littéralement enflammé la salle avec ses chansons rythmées que l'assistance ne s'est pas fait prier de reprendre en chœur plusieurs fois. Vingt candidates venues de Béchar, de Tlemcen, d'Oran, d'Alger, de France et d'ailleurs ont participé à l'aventure.
Âgées entre 17 et 23 ans, ces jeunes Algériennes se sont artistiquement et amicalement battues pour le titre de Miss Algérie et voulaient toutes représenter les couleurs nationales. Durant la soirée, plusieurs défilés ont été présentés. Tenue traditionnelle, tenue de sport ou tenue de soir sont entre autres les différents styles dans lesquels le public pouvait découvrir et admirer les candidates. Etape par étape, les candidates étaient éliminées par groupes de cinq.
De vingt candidates, une seule est restée à la fin. Le jury, quant à lui, était composé de plusieurs personnalités algériennes et étrangères, telles que Bahia Rachedi, marraine de cette première édition, Salima Souakri, les comédiens Mohamed Adjaïmi, Smaïn, ainsi que Geneviève de Fontenay, créatrice du Comité Miss France en 1954. Elle a d'ailleurs accompagné toutes les Miss France des cinquante dernières années.
La dame au chapeau a bien voulu aider à choisir la plus belle fille d'Algérie. Et c'est Rym Amari, Algéroise de 19 ans, étudiante en sciences de la matière, qui a remporté le titre.
Couronnée Miss Algérie 2013, cette dernière sera l'ambassadrice de la beauté et de l'élégance algériennes durant toute l'année à venir. En plus de représenter la beauté algérienne, la Miss devra défendre une cause humaine et sera marraine d'une association caritative. Miss Algérie représentera également l'Algérie lors du concours international "Best Model of the World" qui se tiendra en novembre prochain à Bruxelles. Erkan Ozerman, président de ce prestigieux concours, était d'ailleurs présent à la soirée pour inviter la Miss officiellement.
Geneviève de Fontenay, pour la première fois en Algérie, était satisfaite du résultat et compte inviter Miss Algérie à l'élection de Miss Prestige national qu'elle organise ces dernières années. En outre, des efforts considérables ont été fournis pour réussir l'événement. Beaucoup de volonté de la part des organisateurs, mais la soirée n'était pas parfaite : un flottement avant et durant la soirée, décalages dans le jeu des musiciens, les interventions de l'animateur Bilal El-Arabi et les défilés des candidates. Rien de décourageant pour les organisateurs.
Pour Fayçal Hamdad, président du comité d'organisation, le bilan reste "positif". "Après une longue absence, des petits problèmes sont survenus lors de cette première édition. On a quand même pu gérer le spectacle, nos invités et partenaires étaient contents. Pour la prochaine édition, ça sera encore mieux", a-t-il déclaré. Par ailleurs, la prochaine édition de Miss Algérie se tiendra au sud de l'Algérie. Durant l'année, une caravane fera le tour des wilayas pour élire une miss de chaque wilaya.
F Y N
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.