Lutte contre la criminalité : Près de 2900 suspects interpellés en mars dernier    Nouvelles d'Oran    Rabah Bouarifi élu président jusqu'à la fin du mandat olympique en cours    Le comportement «inélégant et pitoyable» de Mohamed Raouraoua    La préparation du match de Tizi Ouzou perturbée    L'avis de trois personnalités    Hausse de plus de 17 % des recettes douanières en janvier et février 2019    Grippe saisonnière: net recul des décès par rapport à l'année précédente    Prochainement sur Google traduction    25 affaires traitées par la Gendarmerie nationale lors du 1er trimestre 2019    Explosions au Sri Lanka : le bilan s'aloudrit à 207 morts et plus de 450 blessés    Afghanistan: l'EI revendique l'attaque meurtrière contre un ministère    Un rassemblement en prévision de l'arrivée d'Ouyahia    L'US Akbou-NRB Hammamet en finale…    à quoi obéit l'activisme renaissant d'Ould Abbes ?    Début du référendum constitutionnel en Egypte    UGTA : Sidi-Saïd jetterait-il l'éponge ?    18,7 milliards de centimes octroyés    Trucs et astuces    Des remèdes complémentaires pour soulager une entorse de la cheville    Les 7 000 LPL de Draâ Errich en voie de règlement    Les ministres autorisés à déléguer leur signature    Ouaret, DG des douanes, et Hiouani, gouverneur de la BA par intérim    La progression féconde    «Le prix payé pour tamazight a été exorbitant»    Aziz Chouaki, Ulysse en mode harrachi    Foyers de rougeole à Jijel : Rush sur les centres de vaccination    Chiheb torpille Ouyahia    "Trop tard, M.Bensalah..."    Algérie - Mali, le 16 juin à Abu Dhabi    Ronaldo, la mise au point d'Allegri    Rihane éliminé au deuxième tour    50 soldats syriens tués par Daesh à Deir Ezzor    Un jeu international qui disqualifie l'ONU    700 tonnes de produits transportés vers la Mauritanie et le Sénégal    En hommage aux 126 martyrs    Expo "L'Afrique à la mode"    L'IF cherche des réalisateurs de documentaires    Ligue 2: Le RCR hors course, l'ESM et l'ASMO en panique    49 imams algériens accueillis par la Grande Mosquée de Paris    Le quart de rôle de Bensalah    Grande-Bretagne : L'hypothèse du "no Brexit" plus probable que celle du Brexit dur    El-Oued : Pôle agricole en tête des wilayas du Sud productrices de primeurs    Contestation populaire : Renforcer la cohésion politique    Japon : L'inflation restera sous 2% pendant encore 3 ans, selon la BoJ    EDF: Des experts recommandent de réparer les soudures de l'EPR    "Le rôle de leader des Etats-Unis à l'Otan" n'est dû qu'"à la contrainte et au chantage"    Sharp, un prototype d'un mobile pliable présenté au Japon    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Appel à un rassemblement à Paris
Les prix « prohibitifs » d'Air Algérie à l'index
Publié dans Liberté le 03 - 06 - 2014

Ce n'est pas Copacabana, ni les Iles Maurice du Pacifique, cela dit, elle reste l'une des destinations les plus chères dans le monde du transport. La réalité du terrain est là pour le confirmer. Pour pouvoir rallier l'Algérie par avion ou par bateau, il faudra y réfléchir à deux fois tellement le billet n'est pas à la portée de tout le monde. Ainsi, et à cause de billets trop chers, les algériens vivants en France viennent à travers un groupe sur le réseau social Facebook, nommé « Rassemblement pour protester contre la cherté du transport en Algérie » d'appeler à un rassemblement. Comme à l'habitude et à l'arrivée du mois sacré du Ramadhan, les prix flambent et cela est loin de réjouir les ressortissants algériens qui ont pris pour cibles les compagnies aériennes, particulièrement Air Algérie, qui oblige, à travers le prix de ses billets la majorité à tout bonnement renoncer de visiter le pays. Cela dit, même s'il n'est pas le seul mouvement sur le réseau social à dénoncer la cherté des billets, à l'instar du mouvement "Billets trop chers pour l'Algérie ! Boycottons", le mouvement appelle à un rassemblement devant l'agence de la compagnie Air Algérie avenue Opéra au 1er arrondissement de Paris le 14 juin prochain. Aussi, ce mouvement portera à cette occasion une liste de revendications pour les soumettre aux responsables d'Air Algérie. Il s'agit entre autres de la baisse immédiate, significative et durable des tarifs du transports aérien et maritime, mais aussi l'ouverture effective du marché du transport à la concurrence sans l'exclusion des compagnies "Low-cost", afin selon les organisateurs, de relancer une concurrence au bénéfice des voyageurs. les participants à ce rassemblement compte donc, exiger le droit de la communauté algérienne, à l'instar de nos voisins marocains et tunisiens, de pouvoir bénéficier de tarifs concurrentiels. Pour les algériens rien ne peut justifier des prix aussi élevés et font part d'un « patriotisme déplacé » d'Air Algérie, dans la mesure où il ne profite pas aux algériens, en plus d'un service qui, selon eux, laisse à désirer. " Nous sommes tous patriotes mais nous ne sommes pas obligés d'accepter qu'une compagnie nous ruine avec des prix prohibitifs pour nous transporter dans des conditions désastreuses". Par ailleurs, le mouvement demande la ratification et l'application du règlement européen 261/2004 dans le sens Algérie vers l'Europe qui engage la responsabilité de la compagnie aérienne en octroyant des indemnités en cas de retard, refus d'embarquement et d'annulation de vol ou perte de bagages. Un règlement qui toujours selon eux ne concerne que les vols depuis l'Europe vers l'Algérie. Le même constat est fait concernant l'ENTMV (Entreprise Nationale de Transport Maritime de Voyageurs), transport maritime. Enfin, les organisateurs réclament l'obligation faite aux algériens d'acheter en Algérie leurs billets en « devises », en insistant sur l'abrogation de l'instruction 8-2001 de la banque d'Algérie.
De Paris, C.M
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.