DEFENSE NATIONALE : Un terroriste abattu et 4 éléments de soutien arrêtés    La justice va confisquer aux Hamel 10000 milliards de cts    TIPASA : Livraison de 1600 logements AADL    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Les frères Kouninef condamnés de 12 à 20 ans de réclusion    REOUVERTURE DES FRONTIERES : Le professeur Fourar exclut la France    TRANSPORT DE VOYAGEURS : Une aide de 30 000 DA au profit des transporteurs    OUM EL BOUAGHI :Démantèlement d'un réseau international de trafic de drogues    SIDI LAKHADAR (MOSTAGANEM) : 11 harraga secourus et 37 autres interceptés    "Le projet de la nouvelle Constitution consacre l'Etat de droit"    3 ans de prison requis contre Mohamed Djemai    La distribution de dizaines de milliers de logements programmée    Des peines de 12 à 20 ans de prison ferme    Report à fin octobre ou début novembre ?    Un terroriste abattu à Jijel    L'arabie Saoudite dèvoile le calendrier    Le ministère de la Communication dépose une plainte contre M6    PSG : Di Maria écope d'une lourde sanction pour son crachat    Révision de la Constitution : 58.628 inscrits à distance sur les listes électorales    Le Président Tebboune met en avant l'impératif de "faire avancer" le dossier de la réforme globale de l'ONU    Boukadoum s'entretient avec le chef du commandement de l'Africom    Coronavirus: 186 nouveaux cas, 121 guérisons et 9 décès    Illizi : large campagne de vulgarisation de l'e-paiement auprès des commerçants    La CAPC salue la volonté de l'Etat de réviser l'accord commercial Algérie-UE    Crise au Mali: des signes de dénouement se profilent à l'horizon    Milan AC: Cette légende du club qui encense Bennacer    La société civile, une force active sur laquelle s'adossera l'Algérie nouvelle    EUFA : Les trois nominés pour le titre d'entraineur de l'année    Le ministère de la communication dépose une plainte contre la chaîne française M6    Des agriculteurs de la daïra de M'chédallah demandent le déblocage du périmètre d'irrigation    Le directeur de la CNMA plaide pour la réforme de cette assurance    Neghiz face à la presse    Constantine: hommage poignant à l'historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci    Avoir conscience des rêves qui fuient !    JS saoura : Ferhi s'engage avec le club africain    USM Alger : Le gardien de but Guendouz signe    AFN: le projet d'amendement de la Constitution "permettra d'aller vers des lois au service du citoyen"    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'un individu usurpant d'identité    La Palestine renonce à son droit d'exercice de la présidence    Prorogation des promotions au 30 septembre    Guterres appelle à éviter une nouvelle guerre froide    Relecteur de "Vivant fils d'Eveillé"    Culture en bref...    Mise au point    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    Palestine occupée: Le soutien indéfectible de l'Algérie    PAIX ET SERENITE    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un raffermissement des liens entre le peuple algérien et sa Révolution
Le ministre des moudjahidine à propos des Evénements du 11 Décembre 1960
Publié dans Liberté le 12 - 12 - 2015

Tayeb Zitouni a rendu hommage aux hommes, aux femmes et aux enfants qui, à l'époque, avaient investi la rue pour exprimer fermement leur attachement aux valeurs de Novembre 54, bravant les forces coloniales qui leur faisaient barrage.
Les événements du 11 Décembre 1960 ont raffermi les liens entre le peuple algérien et sa Révolution, a souligné, hier vendredi, à Aïn Defla, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, relevant que les manifestations organisées à l'occasion ont été un soulèvement populaire contre le colonialisme et sa politique destructrice.
Il a, dans ce cadre, rendu hommage aux hommes, aux femmes et aux enfants qui, à l'époque, avaient investi la rue pour exprimer fermement leur attachement aux valeurs de Novembre 54, bravant les forces coloniales qui leur faisaient barrage. Notant que la génération de Novembre 54 s'est forgée à l'école du nationalisme qui comptait d'illustres moudjahidine, il a invité la jeunesse à s'imprégner des idéaux de ses prédécesseurs pour relever les défis de l'ère contemporaine. Il a estimé que la reconquête par l'Algérie de sa place sur la scène régionale et internationale ainsi que les efforts entrepris pour l'amélioration de l'aspect socioéconomique du citoyen constituent autant d'indices révélateurs des progrès accomplis par le pays.
"Si les martyrs se sont sacrifiés, c'est assurément pour que le peuple vive dans la liberté et la prospérité", a affirmé le ministre, faisant remarquer que "le devoir de fidélité envers nos glorieux prédécesseurs exige de tout un chacun de contribuer pleinement au développement du pays". Auparavant, le ministre des Moudjahidine s'est rendu au musée communal du Moudjahid d'Aïn Defla, offrant notamment un certain nombre d'ouvrages édités par son département. Il a, à cette occasion, invité les responsables du musée d'en faire un établissement de culture et d'histoire "ambulant" afin de faire prendre connaissance, notamment aux populations des zones reculées de la wilaya, des sacrifices consentis pour le recouvrement de l'Indépendance. Au centre de torture "Gambo", situé à la cité du chahid Kouadri-Belkacem dans la banlieue d'Aïn Defla, M. Zitouni a suivi un exposé sur le projet d'aménagement de cet endroit comportant notamment la réalisation d'un camp de jeunes et la restauration des vestiges où les moudjahidine étaient torturés. "La restauration du centre de torture permettra aux futurs visiteurs du camp de jeunes de prendre connaissance des atrocités commises par le colonisateur et de se rendre compte que la liberté a été recouvrée au prix de grands sacrifices", a affirmé M. Zitouni.
Plus de 120 motocycles pour marquer l'événement à Blida
La wilaya de Blida a commémoré, hier, les événements du 11 Décembre 1960, d'une manière originale. Plus de 120 motocyclistes venus de 20 wilayas du pays se sont regroupés, pour la première fois dans les annales de l'histoire de l'Algérie, pour marquer à leur manière l'événement et dire que nul n'oublie la répression sauvage des manifestants algériens qui réclamaient l'indépendance. Ce regroupement, organisé par l'association des motocyclistes de Blida, a permis aux citoyens de découvrir pour la première fois les anciens "fous" de la moto en Algérie. Les motards ont entamé l'itinéraire du circuit par la place Bab Essebt, les rues de Bab Errahba et les boulevards de la ville pour arriver enfin au stade Mustapha-Tchaker. Ce regroupement a été une occasion pour les organisateurs de dénoncer également le non-respect des règles de conduite des motos nécessitant un minimum de prévention comme le port du casque. Enfin, les organisateurs comptent refaire ce regroupement pour organiser une sortie à travers le pays.
K. F/APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.