Les avocats reçus demain au ministère des Finances: Vers le dénouement du conflit ?    Gel des activités du Parti socialiste des Travailleurs: Le FFS et le PST dénoncent    Déficiences comblées ?    Le miracle argentin en temps de Covid    La boîte de Pandore    Sahara Occidental: Guterres appelle à résoudre «une fois pour toutes» le conflit    Episodes de la scène politique tunisienne    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Mondial 2022 - Barrages: L'Algérie hérite du Cameroun    Nigeria -Tunisie, aujourd'hui à Garoua (20h00): Les Aigles de Carthage à l'épreuve    Burkina Faso-Gabon, aujourd'hui à Limbé (17h00) à chances égales    Explosion des cas de Covid et fermeture des écoles: Le Cnapeste reporte sa grève    Centre-ville, la Glacière et Hai Es Sabah: Sept dealers arrêtés, plus de 460 comprimés psychotropes saisis    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    Algérie nouvelle : la mise sur orbite    Grève de trois jours des boulangers de Tizi Ouzou    Plusieurs mois sans Fati?    Depay dans le viseur    La Juve veut Vlahovic, mais...    L'Algérie déterminée à dire son mot    La menace «jihadiste» nourrit le sentiment anti-peul    Les combats entre Kurdes et Daesh font plus de 70 morts    «Ma rencontre avec la mort»    L'autre réalité du Covid    113 postes de formation en doctorat ouverts    L'Algérie compte 45,4 millions d'habitants    «Nous partageons une Histoire complexe»    Le moudjahid Cherif Athmane n'est plus    L'urbanisme et les Algériens    Sahara occidental : l'Espagne plaide pour une solution politique, dans le cadre de l'ONU    Mondial-2022 (barrages) Cameroun - Algérie :"Un choc entre deux équipes qui se connaissent"    Le projet de loi en débat au gouvernement    "Je demande pardon au peuple algérien"    Retour au confinement ?    11 mis en cause placés en détention provisoire    Axe d'une nouvelle gouvernance pour relancer l'économie nationale    "Jeter les bases d'une presse professionnelle"    Les activités du PST gelées    Les avocats gagnent leur première bataille    L'Algérie perd l'un de ses plus grands maîtres luthiers    Un colonel dans la ligne de mire    Parution du roman Les frères Abid de Saâd Taklit    Actuculte    «Dhakhira» Implosée    En deux temps, trois mouvements    Tabi enfin à l'intérieur du pays    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Abrika fera le point des négociations
Interwilayas des Archs ce week-end
Publié dans Liberté le 10 - 02 - 2005

Les délégués présenteront le bilan du processus de dialogue entamé avec le gouvernement le 14 janvier dernier.
L'interwilayas, instance suprême du mouvement des archs, se réunira demain, vendredi, dans la localité de Tizi Rached à l'effet d'évaluer les premiers résultats qui seront annoncés, à l'occasion, par la délégation du mouvement citoyen chargée, il y a presque un mois, à l'issue du conclave interwilayas de l'INTHT de reprendre le dialogue avec le Chef du gouvernement, Ahmed Ouyahia, autour de la mise en œuvre de la plate-forme d'El-Kseur.
Contacté hier, le délégué de la coordination de Tizi Ouzou, Belaïd Abrika, s'est montré satisfait des résultats du travail effectué par le comité conjoint de suivi de l'application de la plate-forme d'El-Kseur, institué au lendemain de la signature de l'accord global de mise en œuvre entre les deux parties, mais a refusé d'en dévoiler le contenu. “Les résultats qui seront annoncés lors du conclave de ce vendredi sont positifs, mais nous avons décidé, avec l'ensemble des délégués, de ne rien laisser filtrer avant le conclave interwilayas”, a déclaré Abrika avant d'expliquer que “ce qui va être annoncé demain ne concerne que les points qui ont fait déjà l'objet de négociations au sein dudit comité et qui peuvent être désormais considérés comme acquis”. “D'autres résultats suivront au fur et à mesure que les négociations avancent”, a-t-il encore ajouté tout en soulignant que “chaque semaine ou chaque mois, il y aura du nouveau”. Farès Oudjedi, de la CCIB de Béjaïa, a déclaré lui aussi qu'“il y a effectivement ce qui a été acquis lors de ce dialogue, bien que très difficilement, mais il y a aussi ce qui reste encore en débat”. Outre la présentation du bilan du processus de dialogue entamé depuis le 14 janvier dernier, les délégués de l'interwilayas des archs procéderont également lors de ce conclave à l'installation des commissions de wilaya qui seront chargées, désormais, de suivre et de vérifier l'application des décisions prises par le comité conjoint de mise en œuvre de la plate-forme d'El-Kseur. Selon Farès Oudjedi, une de ces commissions sera chargée de recenser tous les blessés du Printemps noir pour faciliter les travaux du comité qui reprendra ses tâches durant la semaine prochaine au palais du gouvernement, alors qu'une autre se penchera sur le dossier des détenus encore poursuivis.
D'autres encore, qui devront se pencher sur le suivi des incidences telles que de la mise en œuvre des mesures fiscales et le paiement d'électricité, seront encore installées à cette même occasion.
S. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.