L'adoption de la nouvelle Constitution "contribuera à l'édification de la nouvelle Algérie"    APN: levée de l'immunité parlementaire des députés Abdelkader Ouali et Mohcine Bellabas    Opep+ : priorité à la conformité totale de tous les pays membres    Le projet d'amendement de la Constitution garantit la souveraineté totale du pays sur ses ressources naturelles    Rentrée sociale: Rezig met en garde contre toute augmentation des prix des articles scolaires    Real Madrid: Ramos forfait contre le Shakhtar    Report du procès de l'ex-wali d'Alger, Zoukh, au 3 novembre prochain    Plus de 5 millions d'élèves rejoindront mercredi l'école dans des conditions sanitaires exceptionnelles    JEUNES ET PECHEURS BENEVOLES PARTICIPENT AUX RECHERCHES : Disparition de 12 harraga sur les côtes de Chlef    BECHAR : Le wali visite les ksour du Nord    REFERENDUM CONSTITUTIONNEL : Talaie El Hourriyet décide de participer    Le procès de l'affaire El Watan et les fils de Gaïd Salah reporté    Tayeb Louh inculpé dans l'affaire des bracelets électroniques    JM Oran-2022 : les aspects organisationnels abordés avec une délégation française    UNIVERSITE ‘'IBN BADIS'' MOSTAGANEM : Journées portes ouvertes pour les nouveaux bacheliers    LDC : Le programme de ce mardi    Accidents de la circulation: 17 morts et 1 263 blessés en une semaine au niveau national    Nouveau round des négociations entre Londres et Bruxelles    Tensions autour de résultats non proclamés    La mouvance islamiste dans l'œil du cyclone en France    Le rapport 2019-2020 soumis au gouvernement fin novembre prochain    L'année sans Sila...    Une fresque poétique sur une Algérie de tolérance et de diversité    Un guide pratique sur les traditions anciennes    Les Canaris en stage à Palm-Beach    Le plan stratégique national dévoilé    Luis Arce, le dauphin d'Evo Morales, remporte la présidentielle    Début d'une réunion de la commission militaire conjointe à Genève    Guterres estime «possible» le dialogue avec certains groupes extrémistes    «L'équilibre entre l'offre et la demande est nécessaire»    Les partisans du «non» se plaignent de l'interdiction de leurs activités    Réserves de change, la dégringolade    Doublé de Bendebka face à Al-Nassr    Le Raja Casablanca s'incline devant le Zamalek    «Un crime colonial» peu présent dans le cinéma algérien    «La littérature algérienne en exil», thème d'une conférence tenue à Alger    Banksy revendique une œuvre murale à Nottingham    Culture-PLF 2021: proposition de clôture de 3 comptes spéciaux pour le secteur    Gestion de l'après Covid-19: appel à un nouveau modèle de soutien à la Culture    Présomptions condamnables ?    Un destroyer américain fait escale au port d'Alger    USM Bel-Abbès: Reprise sur place en attendant les stages    JSM Béjaïa: Le bon sens a prévalu    Marché de Aïn El Turck: Retour en force des étals de vente de viande de l'abattage clandestin    Des opérations en faveur des populations des zones d'ombre    Plusieurs quartiers ciblés par une opération de nettoiement: Plus de 4 tonnes de déchets transférées au CET de Hassi Bounif    L'ex-commissaire: Kaddour Benkhira n'est plus    "La révision constitutionnelle consacre et préserve les constantes de l'identité nationale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fin de vie pour Dzaïr News
À partir du 25 juin prochain
Publié dans Liberté le 03 - 06 - 2019

Les deux chaînes de télévision du groupe d'Ali Haddad, Dzaïr TV et Dzaïr News, vont fusionner pour donner naissance à une chaîne d'information, à savoir Dzaïr TV, qui fera la part belle à l'information à raison de 70% des programmes.
La chaîne d'information Dzaïr News, appartenant à l'homme d'affaires Ali Haddad, arrêtera d'émettre ses programmes à partir du 25 juin prochain. L'information a été donnée officiellement par la direction du groupe Média Temps Nouveaux, dans un communiqué diffusé hier. Il est précisé, dans le document, que "cette décision a été prise pour cause de manque de financement pour assurer la continuité de la chaîne".
Le communiqué évoque une restructuration interne "conformément à une nouvelle stratégie du groupe" de presse, en procédant à une fusion entre les deux chaînes de télévision Dzaïr TV et Dzaïr News, qui seront désormais visibles sous une nouvelle appellation, à savoir Dzaïr TV. Cette dernière fera la part belle à l'information à raison de 70% des programmes. Contacté pour avoir de plus amples détails sur cette affaire, Abrous Outoudert, directeur général du groupe, a affirmé qu'il s'agissait d'une simple réorganisation d'un pôle médiatique qui possède, outre Dzaïr News, une chaîne généraliste Dzaïr TV et deux quotidiens, Le Temps et Waqt El-Djazaïr. "Nous allons garder une seule chaîne qui donnera la primauté à l'information et réduire ainsi l'investissement sur les programmes de divertissement.
De toute manière, nous ne pouvons pas être concurrentiels sur le segment du divertissement avec les chaînes étrangères", nous a-t-il expliqué. La mesure, dictée par le conseil d'administration du groupe, a été annoncée au personnel au cours d'une réunion. Une liste d'une centaine d'employés à libérer a été établie, selon des sources internes. M. Abrous a souligné, néanmoins, que les départs seront tributaires des fiches de poste, du type de contrat et des besoins de la chaîne de télévision qui continuera à fonctionner. La démarche portant fusion de Dzaïr News et Dzaïr TV a été imposée par les difficultés financières, auxquelles est confronté le groupe médiatique depuis un certain temps déjà. Les journalistes et les équipes techniques ne recevaient leurs rémunérations que par intermittence, cumulant les arriérés de salaires impayés. La situation s'est particulièrement exacerbée après le placement d'Ali Haddad en dépôt, le 3 avril 2019.
Le patron de l'ETRHB est poursuivi dans deux affaires distinctes. L'une concerne sa tentative de sortie du territoire national clandestinement par le poste frontalier d'Oum-Teboul, muni de faux passeports et d'une somme d'argent en devises supérieure au montant autorisé par la loi sur le change. Sur lui pèsent aussi des chefs d'accusation liés à la corruption et au trafic d'influence. À savoir si l'impact de ces poursuites judiciaires ne sonnera pas le glas, à court ou moyen terme, à Dzaïr TV et aux deux supports de la presse écrite susmentionnés. L'USMA, club de football professionnel phare de la capitale, souffre déjà de leurs contrecoups. Ses comptes bancaires sont bloqués. Les joueurs n'ont pas perçu leur salaire depuis plusieurs mois.

Souhila H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.